Ce ne sont plus les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexion, le rêve... Les mots et les images que vous y mettez... Et puis, faites-vous plaisir, comme vous voulez, par exemple en vous promenant sur 1 ou 2 mots  (ou 3, ou 4... ou début de mots) ou autres combinaisons qui feront plus ou moi... Lire la suite >>
Reset
Search results: 10
Search time counter: 0.1575s

exister

Sans ambition il n'y a pas de talent.

Auteur: Berberova Nina

Info:

[ motivation ]

Commenter

Commentaires: 0

peinture

Les gens commencent déjà à oublier quelle douleur horrible la guerre leur a apporté. Je n'ai pas voulu causer de crainte et de panique, mais faire savoir aux gens combien la guerre est affreuse et redoutable et stimuler ainsi leur puissance de résistance.

Auteur: Dix Otto

Info:

[ motivation ]

Commenter

Commentaires: 0

labeur

La peur de l'ennui est la seule excuse du travail.

Auteur: Renard Jules

Info: journal, 10 sept 1892

[ motivation ]

Commenter

Commentaires: 0

efficience

Jamais la police n'aura d'espions comparables à ceux qui se mettent au service de la haine.

Auteur: Balzac Honoré de

Info:

[ motivation ]

Commenter

Commentaires: 0

classiques et poncifs

La nécessité qui est la mère de l'invention...

Auteur: Platon

Info: La République, II

[ motivation ]

Commenter

Commentaires: 0

misère

La pauvreté n'est pas un défaut, mais elle en génère facilement.

Auteur: Grillparzer Franz

Info:

[ motivation ]

Commenter

Commentaires: 0

ambition

Ne faites pas de petits projets. Ils n'ont pas cette magie qui remue l'âme des hommes. Faites en de grands, en espérance et en travail.

Auteur: Burnham Daniel Hudson

Info:

[ motivation ]

Commenter

Commentaires: 0

écriture

Je me suis fait écrivain ou plus exactement je me suis laissé faire écrivain pour disposer d'un temps pur, vidé de toute occupation sérieuse.

Auteur: Bobin Christian

Info: Autoportrait au radiateur

[ motivation ]

Commenter

Commentaires: 0

écriture

Pourquoi j'écris ? J'écris parce que j'écris. Il n'y a pas d'origine à ça. C'est sans origine et, semble-t-il, sans fin. J'écris depuis toujours. Depuis que je suis né. Écrire, c'est un état, avant que d'être un art. C'est pourquoi c'est aussi un malheur. Un malheur-bonheur, si l'on veut. Mais un malheur quand même. Comme d'être juif, par exemple, selon Heine: "Juif ne désigne pas une religion, mais un malheur" - Écrire, c'est pareil. Ce n'est pas un choix, ce n'est pas une décision, encore moins une carrière. C'est comme le style pour Barthes : " Il est une forme sans destination, il est le produit d'une poussée, non d'une intention... " Mais pourquoi un malheur ? Parce qu'écrire, pour qui écrit, est de l'ordre de l'inévitable. C'est davantage qu'une vision du monde qui nous serait consubstantielle. C'est une vision du monde sans vues sur le monde, sans convoitise. Qu'y a-t-il d'ailleurs à convoiter, puisqu'écrire rend le monde absent ? (...)

Auteur: Raczymow Henri

Info:

[ motivation ]

Commenter

Commentaires: 0

action

Il y a une infinité de choses qu'on ne fait bien que lorsqu'on les fait par nécessité.

Auteur: Joubert Joseph

Info: Carnets nrf Gallimard 1938-1994, 26 novembre 1809 t.2 p.300

[ motivation ]

Commenter

Commentaires: 0