Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.   EXEMPLESJEUX et PASSE-TEMPSCHAINESPUNCHLINESHUMOURREPARTIESFEMMES. ETC.          ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.             ... Lire la suite >>
Search results: 196
Search time counter: 0.1725s

songe

La nuit dernière, j'ai fait ce rêve. Des gens autour de moi conspirent. Ils veulent tuer quelqu'un, un prêtre. Et voilà : je suis devant le prêtre et j'ai un gourdin à la main. Les autres arrivent par derrière, frappent sur la tête du prêtre de toutes leurs forces. Le prêtre se retourne vers eux comme s'il ne sentait rien. Ils sont vaincus. On les appelle coupables. On les trouve. Mais il y a moi aussi, moi qui tenais un gourdin comme eux (et qui ne sais pourquoi : je ne voulais pas m'en servir). Je m'accuse, mais le prêtre n'accepte pas mon accusation : Non, dit-il en souriant, je vous ai vu; vous, vous étiez toujours en face de moi. Vous n'avez rien pu faire contre moi.

Auteur: Bodart Roger

Info: Journal

[ mystère ]

Commenter

Commentaires: 0

question

TOUZENBACH : - (...) dans un million d'années la vie restera telle qu'elle a été. La vie ne change pas, elle est constante, suivant ses propres lois, desquelles nous ne pouvons pas nous mêler ou, du moins, que vous ne connaîtrez jamais. Les oiseaux migrateurs, les grues par exemple, volent, volent, et que les pensées qui les pensées qui les traversent soient élevées ou vulgaires, elles voleront toujours, sans jamais savoir pourquoi ni vers où. Elles volent et elles voleront, quels que soient les philosophes qui se seraient nichés parmi elles : qu'ils fassent de la philosophie à leur aise, pourvu qu'elles volent...
MACHA : - Mais quel est le sens de tout ça ?
TOUZENBACH : - Le sens... Voyez, la neige tombe. Quel sens cela a-t-il ?

Auteur: Tchekhov Anton Pavlovitch

Info: Oncle Vania, Les trois Soeurs

[ vie ] [ mystère ] [ dialogue ] [ littérature ]

Commenter

Commentaires: 0

motivation

L'homme est au fond l'animal métaphysique qui ne peut pas ne pas tenter de penser l'absolu. Cela permet en outre de comprendre un curieux phénomène: l'illusion méta-physique ne disparaît pas, même lorsqu'on a mis à jour son mécanisme. "La Critique de la Raison pure" est le moment où la raison prend conscience d'elle-même, mais qui n'apporte aux contradictions de la métaphysique qu'une solution de droit et non de fait: si bien qu'aujourd'hui encore il y a des esprits pour se demander ce qu'il y avait avant la naissance de l'univers ou qui s'imaginent connaître les desseins de la divine Providence. Mais l'analyse Kantienne montre également que la démarche scientifique n'est possible que par l'idéal de la métaphysique, et qu'en quelque sorte la métaphysique est nécessaire au développement des sciences.

Auteur: Bergson Henri

Info: L'énergie spirituelle, Quadrige/PUF 1993 p. 71

[ être humain ] [ quête ] [ ontologie ] [ mystère nécessaire ]

Commenter

Commentaires: 0

océanique

Nous sommes qui nous ne sommes pas, la vie est brève et triste. Le bruit des vagues, la nuit, est celui de la nuit même; et combien l'ont entendu retentir au fond de leur âme, tel l'espoir qui se brise perpétuellement dans l'obscurité, avec un bruit sourd d'écume résonnant dans les profondeurs!
Combien de larmes pleurées par ceux qui obtenaient, combien de larmes perdues par ceux qui réussissaient ! Et tout cela, durant ma promenade au bord de la mer, est devenu pour moi le secret de la nuit et la confidence de l'abîme.
Que nous sommes nombreux à vivre, nombreux à nous leurrer! Quelles mers résonnent au fond de nous, dans cette nuit d'exister, sur ces plages que nous nous sentons être, et où déferle l'émotion en marées hautes !

Auteur: Pessoa Fernando

Info: Le livre de l'intranquillité

[ mystère ] [ littérature ]

Commenter

Commentaires: 0

numérologie

Les nombres "nuptiaux", des générations divines : 2154, et des générations humaines : 1254 et 900, ont hanté Platon toute sa vie. Après avoir tenté de leur donner une base mathématique, dans la République, il tentera de leur donner une base cosmologique dans le Politique, puis d’en créer une figure géométrique dans le Timée. [...]
Mais que se passe-t-il dans l’intervalle entre 1254 et 900 ?
Ou, si l’Unité d’un homme s’accomplit en 125,4 ans et si sa durée est 90 ans, que se passe-t-il au-delà de sa mort, dans les 35,4 ans qui restent ?
Pas plus que le commun des mortels, Platon ne peut répondre à cette question. Il dirait que son propos n’est pas la vie de cet homme-là, mais la vie d’un dieu, sur 2154 ans.

Auteur: Pichon Jean-Charles

Info: Dans le tome 1 du "Jeu de la réalité, pp. 33-35

[ calcul ] [ ésotérisme ] [ mystère ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Arcé

métaphysique

En conséquence, il existerait entre tous les évènements de la vie d'un être humain deux sortes de relations, radicalement différentes : d'abord, la connexion objective, causale du cours naturel des choses ; ensuite, une connexion subjective qui n'existe que par rapport à l'individu qui vit ces évènements, aussi subjective que ses propres rêves... Or, que ces deux sortes de connexions existent simultanément ; que le même évènement, étant le maillon de deux chaînes tout à fait différentes, ne s'en insère pas moins avec précision dans l'une et l'autre, de sorte que chaque fois le destin de l'un s'accorde au destin de l'autre et que chacun est le héros de son propre drame mais en même temps aussi le figurant dans celui d'autrui : voilà qui, à vrai dire, dépasse tout notre entendement.

Auteur: Jung C.G.

Info: Synchronicité et Paracelsica

[ mystère ] [ synchronicité ] [ parapsychologie ] [ bipolarité ] [ unicité ] [ quantique ]

Commenter

Commentaires: 0
Is added to chains

insectes

Je place dans une ruche des morceaux de rayons que j'attache avec des ficelles. Les abeilles soudent entre eux ces morceaux. Mais il reste la ficelle. Or, les ouvrières n'ont jamais vu de ficelle. Alors quelque part, au Comité supérieur peut-être, s'élabore l'ordre d'expulser la ficelle.
Une équipe de nettoyeuses arrive, qui mordille celle-ci et la détache, elle tombe alors au fond de la ruche, puis elle est tirée dehors et placée parallèlement au bord du plateau. C'est alors que six abeilles viennent se mettre à égale distance le long de la ficelle, la prennent dans leur bouche et s'envolent avec, puis la lâchent toutes ensemble pour la laisser tomber à quelques mètres de la ruche. Dans cette opération, il est impossible de reconnaitre le moindre commandement. D'où vient l'ordre ? On ne sait, mais il est exécuté.

Auteur: Rossini Gérard

Info: Mémoires du miel et des abeilles

[ mystère ]

Commenter

Commentaires: 0

lecture

Une histoire n'est pas comme une route à suivre.... Elle est plus comme une maison. On va à l'intérieur et on y reste un moment, errant d'un côté et de l'autre, on s'installe où on veut, pour découvrir comment les pièces et les couloirs se relient les uns aux autres, comment le monde extérieur est modifié vu des fenêtres. Et toi le visiteur, le lecteur, te voici aussi changé par le fait d'être dans cet espace clos, qu'il soit ample et aisé ou plein de virages tortueux, peu ou opulemment meublé. Tu peux y revenir encore et encore, et la maison, l'histoire, contiennent toujours plus que ce que tu as vu la dernière fois. Il a aussi ce solide sentiment que tout ceci est même construit en fonction de besoins propres, pas seulement pour t'abriter ou te séduire.

Auteur: Munro Alice

Info: Selected Stories

[ analogie ] [ itération ] [ détails ] [ mystère ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-par-hommes

Karl n’y connaît rien aux femmes, du moins rien qui soit vrai ou utile. Il sait de quoi elles ont l’air et comment elles parlent, il en sait un peu sur leurs corps et les services qu’elles rendent, mais il ne sait plus rien d’autre. Il ne suffit pas d’être sorti d’elles pour connaître les femmes, pas plus qu’il ne suffit d’entrer dans leur corps. Un homme qui entre dans une femme peut ne jamais la connaître, car pour cela il faut beaucoup de temps et un désir qui ne s’éteigne pas avec le jour.
Chaque femme est une somme de parcelles innombrables, une pour chaque homme passé, pour chaque homme aimé, pour chaque douleur, pour chaque enfant. Certaines parcelles sommeillent jusqu’à ce qu’un effleurement les fasse tressaillir, d’autres brûlent d’un feu autonome, même si rien ne vient le nourrir.

Auteur: Camarneiro Nuno

Info: Les hommes n'appartiennent pas au ciel

[ mystère ]

Commenter

Commentaires: 0

extraterrestres

Ai vu tout à l'heure un reportage avec, comme personnage principal, un type qui enregistre des hululements de loups, puis il va les faire entendre à une autre harde afin d'en voir et analyser les réactions.
Quels sont les stimuli que pourraient nous envoyer des aliens qui voudraient nous tester ?... Une vague d'Ovnis comme en Belgique ou au Mexique, des crop circles, des enlèvements... OK. Mais quels sont ceux que nous ne pouvons décrypter ?...
Au hasard : le déclenchement d'un tremblement de terre, le pilotage d'une élection comme celle d'Obama, la manipulation des masses via la religion (Fatima, Jésus), la désinformation sur Internet en manipulant diversement des individus, faisant en sorte que les informations s'autodétruisent les unes les autres ?...
Sommes-nous des rats de laboratoires ou une espèce en liberté sur sa grande boule spatiale sous observation ?
Plus avant : imaginons plusieurs ethnies non terrestres, chacune avec une approche expérimentale différente.
De quoi perdre son latin avant même d'en avoir commencé l'étude ;-)

Auteur: MG

Info: 22 déc. 2009

[ question ] [ mystère ] [ confusion ]

Commenter

Commentaires: 0