Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Eh oui, FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.      &nb... Lire la suite >>
Search results: 215
Search time counter: 0.1497s

définition

L’agalma était chez les Grecs un objet précieux, un ornement, un joyau, un objet travaillé avec art et offert aux dieux, une statue, parfois même un monument. Lacan insiste surtout sur sa brillance, avec l’idée de quelque chose d’énigmatique qui fait la valeur de l’objet aimé. Ce qui constitue l’objet aimé au regard de quelqu’un, c’est qu’il contient un point énigmatique qui brille d’un certain éclat et qui lui donne sa valeur unique. Il y a dans l’objet aimé quelque chose en plus, un surcroît, qui en réalité est rien. […] l’agalma est cette chose, cet objet énigmatique qui est la cause du désir et qui est rien. C’est le rien qui constitue l’objet en tant qu’il est l’objet aimé et qui est en plus de ce qu’on voit dans l’image.

Auteur: Causse Jean-Daniel

Info: Dans "Lacan et le christianisme", pages 96-97

[ amour ] [ mystère ] [ semblant ] [ reflet ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Arcé

numérologie

Les nombres "nuptiaux", des générations divines : 2154, et des générations humaines : 1254 et 900, ont hanté Platon toute sa vie. Après avoir tenté de leur donner une base mathématique, dans la République, il tentera de leur donner une base cosmologique dans le Politique, puis d’en créer une figure géométrique dans le Timée. [...]
Mais que se passe-t-il dans l’intervalle entre 1254 et 900 ?
Ou, si l’Unité d’un homme s’accomplit en 125,4 ans et si sa durée est 90 ans, que se passe-t-il au-delà de sa mort, dans les 35,4 ans qui restent ?
Pas plus que le commun des mortels, Platon ne peut répondre à cette question. Il dirait que son propos n’est pas la vie de cet homme-là, mais la vie d’un dieu, sur 2154 ans.

Auteur: Pichon Jean-Charles

Info: Dans le tome 1 du "Jeu de la réalité, pp. 33-35

[ calcul ] [ ésotérisme ] [ mystère ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Arcé

métaphysique

En conséquence, il existerait entre tous les évènements de la vie d'un être humain deux sortes de relations, radicalement différentes : d'abord, la connexion objective, causale du cours naturel des choses ; ensuite, une connexion subjective qui n'existe que par rapport à l'individu qui vit ces évènements, aussi subjective que ses propres rêves... Or, que ces deux sortes de connexions existent simultanément ; que le même évènement, étant le maillon de deux chaînes tout à fait différentes, ne s'en insère pas moins avec précision dans l'une et l'autre, de sorte que chaque fois le destin de l'un s'accorde au destin de l'autre et que chacun est le héros de son propre drame mais en même temps aussi le figurant dans celui d'autrui : voilà qui, à vrai dire, dépasse tout notre entendement.

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: Synchronicité et Paracelsica

[ mystère ] [ synchronicité ] [ parapsychologie ] [ bipolarité ] [ unicité ] [ quantique ]

Commenter

Commentaires: 0

Is added to chains

insectes

Je place dans une ruche des morceaux de rayons que j'attache avec des ficelles. Les abeilles soudent entre eux ces morceaux. Mais il reste la ficelle. Or, les ouvrières n'ont jamais vu de ficelle. Alors quelque part, au Comité supérieur peut-être, s'élabore l'ordre d'expulser la ficelle.
Une équipe de nettoyeuses arrive, qui mordille celle-ci et la détache, elle tombe alors au fond de la ruche, puis elle est tirée dehors et placée parallèlement au bord du plateau. C'est alors que six abeilles viennent se mettre à égale distance le long de la ficelle, la prennent dans leur bouche et s'envolent avec, puis la lâchent toutes ensemble pour la laisser tomber à quelques mètres de la ruche. Dans cette opération, il est impossible de reconnaitre le moindre commandement. D'où vient l'ordre ? On ne sait, mais il est exécuté.

Auteur: Rossini Gérard

Info: Mémoires du miel et des abeilles

[ mystère ]

Commenter

Commentaires: 0

lecture

Une histoire n'est pas comme une route à suivre.... Elle est plus comme une maison. On va à l'intérieur et on y reste un moment, errant d'un côté et de l'autre, on s'installe où on veut, pour découvrir comment les pièces et les couloirs se relient les uns aux autres, comment le monde extérieur est modifié vu des fenêtres. Et toi le visiteur, le lecteur, te voici aussi changé par le fait d'être dans cet espace clos, qu'il soit ample et aisé ou plein de virages tortueux, peu ou opulemment meublé. Tu peux y revenir encore et encore, et la maison, l'histoire, contiennent toujours plus que ce que tu as vu la dernière fois. Il a aussi ce solide sentiment que tout ceci est même construit en fonction de besoins propres, pas seulement pour t'abriter ou te séduire.

Auteur: Munro Alice

Info: Selected Stories

[ analogie ] [ itération ] [ détails ] [ mystère ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-par-hommes

Karl n’y connaît rien aux femmes, du moins rien qui soit vrai ou utile. Il sait de quoi elles ont l’air et comment elles parlent, il en sait un peu sur leurs corps et les services qu’elles rendent, mais il ne sait plus rien d’autre. Il ne suffit pas d’être sorti d’elles pour connaître les femmes, pas plus qu’il ne suffit d’entrer dans leur corps. Un homme qui entre dans une femme peut ne jamais la connaître, car pour cela il faut beaucoup de temps et un désir qui ne s’éteigne pas avec le jour.
Chaque femme est une somme de parcelles innombrables, une pour chaque homme passé, pour chaque homme aimé, pour chaque douleur, pour chaque enfant. Certaines parcelles sommeillent jusqu’à ce qu’un effleurement les fasse tressaillir, d’autres brûlent d’un feu autonome, même si rien ne vient le nourrir.

Auteur: Camarneiro Nuno

Info: Les hommes n'appartiennent pas au ciel

[ mystère ]

Commenter

Commentaires: 0

extraterrestres

Ai vu tout à l'heure un reportage avec, comme personnage principal, un type qui enregistre des hululements de loups, puis il va les faire entendre à une autre harde afin d'en voir et analyser les réactions.
Quels sont les stimuli que pourraient nous envoyer des aliens qui voudraient nous tester ?... Une vague d'Ovnis comme en Belgique ou au Mexique, des crop circles, des enlèvements... OK. Mais quels sont ceux que nous ne pouvons décrypter ?...
Au hasard : le déclenchement d'un tremblement de terre, le pilotage d'une élection comme celle d'Obama, la manipulation des masses via la religion (Fatima, Jésus), la désinformation sur Internet en manipulant diversement des individus, faisant en sorte que les informations s'autodétruisent les unes les autres ?...
Sommes-nous des rats de laboratoires ou une espèce en liberté sur sa grande boule spatiale sous observation ?
Plus avant : imaginons plusieurs ethnies non terrestres, chacune avec une approche expérimentale différente.
De quoi perdre son latin avant même d'en avoir commencé l'étude ;-)

Auteur: MG

Info: 22 déc. 2009

[ question ] [ mystère ] [ confusion ]

Commenter

Commentaires: 0

concernement

On frappe dans les rues, on frappe sur les toits, on frappe dans les caves. Par ce moyen, on s’envoie des messages. Est-il donc défendu de se parler aujourd’hui ? ça en a l’air. Quelle belle idée ! On frappe avec un marteau sur du bois, avec un marteau sur de fer, sur de la pierre. On frappe dans toutes les maisons, dans toutes les rues les magnifiques chiffres de 1 à 9 et chacun connaît leur signification. […]
Un avion décrit des courbes dans le ciel d’été bleu et rayonnant et laisse derrière lui un gigantesque cercle blanc et lumineux : un signe pour elle ! Et elle pense : "Quelle nuit ! Quelle journée !"
Loin, en bas, dans la rue, un petit chien lui répond : Oui, quelle journée jappe le petit chien, et elle court à la fenêtre et est saluée par des cris d’allégresse, un joyeux concert de klaxons : elle qui représente le tigre à la poursuite du gibier, le fauve terrifiant !

Auteur: Unica Zürn Nora Berta Ruth

Info: Dans "L'homme-jasmin", pages 128-129

[ psychose ] [ communion ] [ mystère ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Arcé

désenchantement

A mesure que la connaissance scientifique progressait, le monde s'est déshumanisé. L'homme se sent isolé dans le cosmos, car il n'est plus engagé dans la nature et a perdu sa participation affective inconsciente, avec ses phénomènes. Et les phénomènes naturels ont lentement perdu leurs implications symboliques. Le tonnerre n’est plus la voix irritée d’un dieu, ni l’éclair de son projectile vengeur. La rivière n’abrite plus d’esprits, l’arbre n’est plus le principe de vie d’un homme, et les cavernes ne sont plus habitées par des démons. Les pierres, les plantes, les animaux ne parlent plus à l’homme et l’homme ne s’adresse plus à eux en croyant qu’ils peuvent l’entendre. Son contact avec la nature a été rompu, et avec lui a disparu l’énergie affective profonde qu’engendraient ses relations symboliques.
Les symboles de nos rêves tentent de compenser cette perte énorme. Ils nous révèlent notre nature originelle, ses instincts et sa manière particulière de penser. Malheureusement, ils expriment leur contenu dans le langage de la nature, qui est étrange et incompréhensible pour nous.

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: L'homme et ses symboles

[ mystère ] [ nécessaire ]

Commenter

Commentaires: 0

croyances

il y a trois grandes questions qui sont hors science, non pas provisoirement du fait d’une lacune de savoir, mais définitivement par définition des termes qui les constituent : l’Origine ultime de l’univers, sa Fin ultime et, du coup, son Sens….. Ce sont de vraies questions mais sans réponses vraies sur le plan du savoir. Elles peuvent donc légitimement donner lieu à des croyances ou à des interprétations religieuses ou métaphysiques, mais à conditions qu’elles se sachent telles et n’empiètent pas sur la savoir scientifique. C’est ainsi que l’on peut faire l’hypothèse d’un sens divin de l’évolution et y croire, en affirmant que si l’homme est bien issu de la nature, c’est un Dieu qui est à l’origine de cette nature : je n’ai pas les moyens de récuser cette hypothèse et de démontrer qu’elle est fausse. Mais, il ne faut pas que cette addition divine se paie de la moindre soustraction scientifique et il faut aussi qu’elle se pense comme une simple interprétation,…..qui s’ajoute à la science et lui demeure extérieure.

Auteur: Brosseau Olivier

Info: Créationnismes (les) : Une menace pour la société française ?

[ pragmatisme ] [ mystère ] [ triade ]

Commenter

Commentaires: 0