Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  EXEMPLESPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Résultat(s): 8
Temps de recherche: 0.0458s

nantis

Le style peut varier, mais le parfum de la décadence aristocratique, lui, reste universel.

Auteur: McMaster Bujold Loïs

Info: Cetaganda

[ laisser-aller ] [ richesse ]

Commenter

Commentaires: 0

nantis

Vu que les riches mangent plus que quiconque. Il est raisonnable de supposer qu'ils sont de plus gros sacs à merde*.

Auteur: LeRoi Jones Baraka Amiri

Info: *full of shit

[ ironie ]

Commenter

Commentaires: 0

nantis

Les grandes propriétés sont les véritables greniers d'abondance des nations civilisées, comme les grandes richesses des corps en sont le trésor.

Auteur: Bonald Louis-Ambroise de

Info: Oeuvres complètes t.3, Paris, J-P Migne 1859 Pensées, p.1277

[ effet de ruissellement ]

Commenter

Commentaires: 0

nantis

Le luxe n'est souvent qu'une recherche inquiète de perfection ; le faste, au contraire, est un étalage insolent et sans goût de la richesse : voilà pourquoi le faste se trouve presque toujours avec la sottise, et le luxe avec les délicatesses de l'esprit et l'élévation des sentiments.

Auteur: Bonald Louis-Ambroise de

Info: Oeuvres complètes t.3/Paris, J-P Migne 1859. Pensées, p.1375

[ élitistes ]

Commenter

Commentaires: 0

nantis

Le souci, avec les gouvernements, c'est qu'ils sont élus par des majorités qui n'en ont rien à foutre, de la biodiversité. Alors que les milliardaires ont tendance a s'en occuper. C'est important pour eux que la planète ne soit pas complètement bousillée, parce que ce sont eux et leurs héritiers qui auront assez d'argent pour en profiter, de cette planète.

Auteur: Franzen Jonathan

Info: Freedom

[ écologie ] [ égoïsme ] [ obscurantisme ]

Commenter

Commentaires: 0

nantis

Si vous qui possédez les choses dont les autres manquent, si vous pouviez comprendre cela, vous pourriez peut-être échapper à votre destin. Si vous pouviez séparer les causes des effets, si vous pouviez savoir que Paine, Marx, Jefferson, Lénine furent des effets, non des causes, vous pourriez survivre. Mais cela vous ne pouvez pas le savoir. Car le fait de posséder vous congèle pour toujours en "Je" et vous sépare toujours du "Nous".

Auteur: Steinbeck John

Info: Les Raisins de la colère

[ égoïsme ] [ bêtise ]

Commenter

Commentaires: 0

nantis

Aux Aigles, la famille s'était rassemblée au salon en cette heure morne où le thé est passé depuis longtemps sans que le dîner soit encore en vue. C'était une scène tranquille, qui aurait irrité un communiste. Cinq membres improductifs de la bourgeoisie étaient assis dans une pièce immense, où ils respiraient davantage d'air, se chauffaient à plus de feu et tiraient plus de plaisir et d'agrément des tableaux et des meubles qu'il n'était strictement nécessaire. Au sous-sol, dans la cuisine, trois membres de la classe laborieuse trimaient ignoblement pour leur préparer leur dîner, acheté avec les revenus d'un capital.

Auteur: Gibbons Stella

Info: Le bois du rossignol

[ prolétariat ]

Commenter

Commentaires: 0

nantis

Ce soir-là, sans y être préparé, je venais de pénétrer dans un territoire jusqu'alors inconnu qui me hanterait des années durant : celui des grands bourgeois. Ce maigre adjectif fait toute la différence, croyez-moi. Ce n'est pas une question d'argent. C'est une ques tion d'attitude. Ici, l'argent ne comptait pas : il n'était pas un moyen, encore moins un but. C'était presque un gros mot. Ils étaient riches, mais ils s'en fichaient complètement. D'ailleurs ils se fichaient d'à peu près tout. Ce n'était pas un principe réfléchi – ce qui aurait fait d'eux des snobs –, mais un état naturel. Tout ce qui jusqu'ici avait pour moi représenté l'ordre, l'apparence, le respect des conventions, volait subitement en éclats. Les petits-bourgeois – et mes parents en étaient, c'est certain – obéissaient à des règles. Les grands bourgeois n'en avaient aucune. Ils faisaient tout simplement ce qui leur plaisait au moment où cela leur plaisait. Ils n'avaient pas peur de déranger, cette idée ne les effleurait même pas. Comment auraient-ils pu déranger ? Ils étaient chez eux partout, en toutes circonstances. Ils ne voulaient rien puisqu'ils avaient déjà tout, Ils n'avaient rien à prouver, rien à gagner. Il leur suffisait simplement de laisser s'écouler le long fleuve de leur vie de la façon la plus paisible qui soit, en observant d'un air vague et détaché le peuple primitif qui s'agitait le long des rives qu'ils traversaient. Ils possédaient le monde.

Auteur: Roux François

Info: Le Bonheur National Brut

[ fortunés ] [ privilégiés ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel