Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 60
Temps de recherche: 0.084s

mystère

La perception de Bernhard Riemann fit suite à sa découverte d'un miroir mathématique au travers duquel il pouvait regarder les nombres premiers. Le monde d'Alice fut chamboulé lorsqu'elle passa à travers le miroir. Par contre, dans l'étrange monde mathématique au-delà du miroir de Riemann, le chaos des nombres premiers semblait se transformer en un modèle ordonné aussi puissant que tout mathématicien peut l'espérer. Il postula que cet ordre serait maintenu, même au plus loin du monde infini au-delà du miroir. Sa prédiction d'une harmonie intérieure de l'autre côté du miroir expliquerait pourquoi les nombres premiers paraissent si chaotiques. La métamorphose fournie par le miroir de Riemann, où le chaos se transforme en ordre, en est une du genre que la plupart des mathématiciens jugent quasi miraculeuse. Le défi que Riemann a laissé au monde mathématique est de démontrer que l'ordre qu'il pensait pouvoir discerner est vraiment là.

Auteur: Sautoy Marcus du

Info: The Music of the Primes. Chapter 1 (p. 9) HarperCollins Publisher, Inc. New York, New York, USA. Chapitre 1 (p. 9) HarperCollins Publisher, Inc. New York, New York, États-Unis. 2003

[ nombres premiers ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

efficacité inesthétique

... malgré une vraie objectivité quant aux résultats mathématiques, qui n'a pas d'équivalent dans le monde de l'art, la motivation et les normes de mathématiques créatives sont plus proches de celles de l'art que de la science. Les jugements esthétiques transcendent à la fois la logique et l'applicabilité dans le classement des théorèmes mathématiques : beauté et élégance ont plus à voir avec la valeur d'une idée mathématique que ne le fait la stricte vérité ou sa possible utilité.

Auteur: Steen Lynn Arthur

Info: Mathématiques aujourd'hui : Douze essais informels (p. 10), Springer-Verlag. New York, New York, États-Unis. 1978

[ nombres ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

exactitude

Un mathématicien, comme tout le monde, vit dans le monde réel. Mais les objets avec lesquels il travaille ne le sont pas. Ils vivent dans cet autre endroit - le monde mathématique. Quelque chose d'autre vit ici aussi. C'est ce qu'on appelle la vérité.

Auteur: King Jerry P.

Info: The Art of Mathematics. Chapter 2 (p. 29) Plenum Press. New York, New York, USA. 1992

[ nombres ] [ calculs ] [ algèbre ] [ abstraction ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

abstraction

Les objets qu'étudient les mathématiques n'ont pas d'existence physique. Ils ne sont pas matériels, ne sont pas faits d'atomes. Ce ne sont que des idées. Pourtant, comme ces idées sont d'une redoutable efficacité pour appréhender le monde !

Auteur: Launay Mickaël

Info: Le grand roman des maths : De la préhistoire à nos jours

[ nombres ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

image

Il n'y a pas de données qu'on peut présenter via un graphique statistique circulaire, qui ne puissent être MIEUX présentées par un autre type de graphique.

Auteur: Tukey John

Info:

[ compréhension ] [ nombres ]

Commenter

Commentaires: 0

complexité

Très peu de gens se rendent compte de la masse énorme des mathématiques contemporaines. Il serait probablement plus facile d'apprendre toutes les langues du monde que de maîtriser tous les mathématiques connues à l'heure actuelle.

Auteur: Sawyer Walter Warwick

Info:

[ nombres ]

Commenter

Commentaires: 0

logique formelle

Il me semble que cet immense ensemble de théorèmes [de toutes les mathématiques], d'une extraordinaire richesse, d'une incomparable profondeur (et difficulté !), d'une étonnante cohérence (chaque théorème est dépendant de tous les autres !), d'une formidable fécondité (a science et la technologie), il me semble que tout cela représente un ensemble gigantesque et majestueux de savoirs, de propositions, de symboles, qui forme la plus solide et peut-être la plus belle de toutes les constructions de l'esprit humain. Il me semble que la mathématique constitue la base la plus ferme de ce que les hommes ont appelé Civilisation, et dont ils sont encore si éloignés. La mathématique, certes, ne nous donne pas de Vérités Absolues, et ne nous permet pas de distinguer le Bien du Mal. Mais elle nous apprend à raisonner, à utiliser cette raison dont certains croient qu'elle est présente chez tous les hommes.
La mathématique est le révélateur de la Raison humaine.
La mathématique est le fondement de la Civilisation.

Auteur: Baudet Jean-C.

Info: Histoire des mathématiques, p. 269

[ nombres ] [ langage ]

Commenter

Commentaires: 0

langue française

Mais il faut savoir que nous utilisons à peine un millier de mots dans notre parler quotidien et qu'un adolescent, dans la vie courante, se satisfait fort bien de la moitié - dont une grande partie ne se trouve pas encore dans les dictionnaires ! (...) Racine, lui-même, n'a pas utilisé plus de 2 500 mots pour écrire ses tragédies, ce monument immortel de notre langue classique.

Auteur: Gagnière Claude

Info: Merveilles et secrets de la

[ chiffres ] [ nombres ]

Commenter

Commentaires: 0

beaux-arts

La musique est une mathématique de l'âme qui compte sans savoir qu'elle compte.

Auteur: Leibniz Gottfried Wilhelm

Info:

[ nombres ]

Commenter

Commentaires: 0

beaux-arts

Les mathématiques, considérées à leur juste mesure, possèdent non seulement la vérité, mais la beauté suprême, une beauté froide et austère, comme celle d'une sculpture, sans référence à une partie de notre fragile nature, sans les effets d'illusion magnifiques de la peinture ou de la musique, pourtant pur et sublime, capable d'une perfection sévère telle que seulement les plus grands arts peuvent la montrer. L'esprit vrai du plaisir, l'exaltation, l'impression d'être plus qu'un homme, qui est la pierre de touche de l'excellence la plus élevée, doit être trouvé dans les mathématiques aussi sûrement que la poésie.

Auteur: Russell Bertrand

Info:

[ sciences ] [ esthétique ] [ nombres ] [ langage ]

Commenter

Commentaires: 0