Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.                    &nb... Lire la suite >>
Search results: 3
Search time counter: 0.1753s

anarchisme

Alors que l'individualisme libertaire, l'individualisme réel, donne des armes aux faibles, non de manière à ce que devenus forts ils oppriment à leur tour les individus demeurés plus faibles qu'eux, mais de telle façon qu'ils ne se laissent plus absorber par les plus forts, - le prétendu individualisme bourgeois ou autoritaire s'efforce uniquement de légitimer par d'ingénieux sophismes et une fausse interprétation des lois naturelles les actions de la violence et de la ruse triomphantes.

Auteur: Devaldès Manuel

Info: Réflexions sur l'individualisme

[ non-conformisme ] [ égoïsme ] [ libéralisme ] [ égocentrisme ]

Commenter

Commentaires: 0

anticonformisme

Voilà les fous. Les inadaptés. Les rebelles. Les fauteurs de troubles. Chevilles rondes pour trous carrés. Ceux qui voient les choses différemment. Qui n'aiment pas les règles. Et qui ne respectent pas le statu quo. Vous pouvez les pointer du doigts, être en désaccord avec eux, les glorifier ou les vilipender. La seule chose que vous ne pouvez pas faire c'est de les ignorer. Parce qu'eux changent les choses. Ils poussent la race humaine vers l'avant. Et alors que certains peuvent les voir comme les fous, nous voyons leur génie. Parce que les gens qui sont assez fous pour penser qu'ils peuvent changer le monde, sont ceux qui le font.

Auteur: Siltanen Rob

Info:

[ non-conformisme ] [ folie ] [ originalité ] [ hétérodoxe ]

Commenter

Commentaires: 0

normalisation

Le non-conformisme et la libre expression classés comme maladie mentale ?
Vous êtes non conformiste et vous êtes pour la libre expression ? Eh merde ! Cela signifie que vous êtes un malade mental ! Oui, oui, ces deux symptômes viennent désormais d'être intégrés dans le DSM-IV (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders).
Cette nouvelle maladie porte le joli nom d'ODD (Oppositionnal Defiant Disorder). La personne qui en souffre remet l'autorité en question en permanence. Les symptômes sont la négativité, la remise en question de sa hiérarchie et une tendance à argumenter sur tous les sujets.
Le DSM IV peut être comparé au Vidal de la médecine. C'est un manuel qui permet aux psys de diagnostiquer de nouvelles maladies mentales. Et cette 4e version amène une pléthore de maladie lié à la désobéissance envers l'autorité. Les psys estiment que nous devenons de plus en plus psychologiquement instables tandis que d'autres estiment que les psys ont beaucoup trop de temps libre et qu'ils le passent à dire des conneries.
D'autres symptômes de l'ODD inclut le narcissisme, une créativité au dessus de la normale (vous lisez bien) et un comportement anti-social. Autrefois, ces traits faisaient partie de la personnalité, mais maintenant, ils sont classés comme des troubles mentaux.
Ce magnifique manuel DSM IV est passé de 130 à plus de 357 maladies mentales en quelques années. Beaucoup de nouvelles maladies concernent les enfants et c'est pourquoi, de plus en plus de gamins suivent une thérapie forcée parce qu'ils sont classés comme des malades mentaux selon ce manuel. Le Washington Post a trouvé la réplique parfaite sur ce manuel : Si Mozart était né aujourd'hui, il serait diagnostiqué comme ayant un ODD (parce qu'il nous a montré quelques bricoles en terme de créativité...)
En son temps le Communisme avait défini une maladie mentale qui justifiait la répression politique. Tout ceux qui remetaient en cause le communisme étaient écartés de la société. On les mettait dans des camps, avec thérapies pour les ramener sur le droit chemin.
Bien entendu les psy se défendent en affirmant que ce ne sont que les symptômes d'une maladie. Une maladie qui va faire le bonheur de tous les gouvernements du monde puisque le combat contre le pouvoir (inique, dictatorial, absurde...) devient une maladie mentale.
A moins que ce ne soit la psychiatrie dans son entier qui doive être considérée comme une maladie mentale.

Auteur: Internet

Info: novembre 2013

[ pouvoir ] [ coercition ]

Commenter

Commentaires: 0