Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  EXEMPLESPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Résultat(s): 163
Temps de recherche: 0.2799s

femmes-hommes

J'aimerais te présenter mes copines (notamment la Corse...)

Auteur: Internet

Info:

[ plan-drague-femme ] [ louvoyante ]

Commenter

Commentaires: 0

repas

La télévision ouvre bien des portes, notamment celles des réfrigérateurs.

Auteur: Chiflet Jean-Loup

Info: Réflexions faites... et autres libres pensées

[ grignoter ]

Commenter

Commentaires: 0

attitude

L'enfant qui apprend à se laver les mains mange avec ses aînés..

Auteur: Proverbe africain du Ghana

Info: dicton akan. Lors des repas, les membres de la maisonnée sont regroupés en fonction de leur âge. Cependant un enfant qui se conduit bien, notamment pour ce qui est de la propreté et de la bienséance, pourra avoir l'honneur de s'asseoir à table avec son père et avec les autres adultes. En bref la respectabilité d'une personne tient davantage à ses manières qu'à son âge

[ obéissant ]

Commenter

Commentaires: 0

limitation

Notre esprit ne peut fonctionner qu'entre certaines limites logiques, et notamment l'obligation de ne pas se nier soi-même.

Auteur: Chauvin Rémy

Info:

[ réflexion ]

Commenter

Commentaires: 0

dernières paroles

Il demanda à son médecin une surdose de morphine: - Tue-moi, sinon tu es un assassin!... Le médecin répliqua: - Ne craignez rien, je ne m'en vais pas.... ...Moi je m'en vais.

Auteur: Kafka Franz

Info: variantes probablement plus proches de la réalité, notamment, s'adressant à un ami qui lui soutient la tête et qu'il prend pour sa soeur: Allons, Elly, pas si près... oui, c'est bien.

[ . ]

Commenter

Commentaires: 0

miroir

Ainsi, chacun porte en lui la multiplicité et la multi potentialité, et les "autres", notamment ceux qui nous répugnent ou que nous haïssons, ne font qu'incarner l'une ou l'autre de nos potentialités.

Auteur: Morin Edgar

Info:

Commenter

Commentaires: 0

archétype

Les mythes sont notamment des simplifications tellement portées à l'extrême qu'elles ouvrent sur l'infini. (...) Tous les humains et toutes les civilisations ont besoin de mythes. C'est ce qui les branche sur l'immensité de la condition humaine.

Auteur: Demuth Georges

Info:

[ symbole ] [ légende ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-hommes

1950 : devenue majeure à 21 ans, toute jeune Française redevient "mineure" (c'est à dire sous la tutelle de son mari) à son mariage. Elle doit notamment demander son autorisation pour exercer une activité professionnelle ou ouvrir un compte en banque.

Auteur: Brenot Philippe

Info: Sex story, p. 172

[ absurde ] [ législation ]

Commenter

Commentaires: 0

lecture

Le codex est l'ancêtre du livre actuel, formé de plusieurs cahiers. Il a progressivement remplacé le rouleau, fragile et difficilement transportable. Les premiers codex datent du IIe siècle. Leur petit format permettait une circulation plus aisée des textes sacrés, notamment pendant les croisades.

Auteur: Pereira Marjolaine

Info: Lettres enluminées du Moyen Âge

[ historique ]

Commenter

Commentaires: 0

Mis dans la chaine

dernières paroles

Le voyage est bien court.... Je m'arrêterai de mourir s'il me venait un bon mot ou une bonne idée... Quand on meurt à Surate, fit-il, il faut tenir la queue d'une vache dans sa main.... Laissez-moi mourir en paix... je meurs... je meurs...

Auteur: Voltaire François Marie Arouet

Info: il y a beaucoup d'autres variantes de ses dernières paroles, notamment, alors que le curé essayais de le ramener à Dieu en lui posant cette question sur Jésus Christ : pensez-vous qu'il y eut de la divinité en cet homme. Voltaire rétorqua. Monsieur ne me parlez plus de cet homme et laissez-moi mourir en repos. Ou Ce n'est point l'heure de se faire de nouveaux ennemis... Il aurait aussi dit à son valet: Adieu mon cher Morand, je me meurs. Prenez soin de Maman

[ agonie ]

Commenter

Commentaires: 0