Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.  Exemples.   Punchlines.   Jeux et Passe-temps.   Chaines.  Humour.  RépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.    ... Lire la suite >>
Search results: 8
Search time counter: 0.0697s

punition

Pour châtier mon mépris de l'autorité, le destin a fait de moi une autorité.

Auteur: Einstein Albert

Info:

[ désobéissance ] [ paradoxe ]

Commenter

Commentaires: 0

allégeance

Le Roi me tenant lieu de toutes choses après Dieu, J'exécuterai toujours avec joie tout ce qui lui plaira de m'ordonner. Quand je saurais même y devoir perdre la vie.

Auteur: Vauban Sébastien le Prestre de

Info:

[ obéissance ]

Commenter

Commentaires: 0

Europe

Une rumeur persistante voulait en effet que les Allemands considèrent la loi comme un ensemble de dispositions auxquelles on doit se soumettre, contrairement aux Italiens, qui estiment que l'on doit tout d'abord les étudier pour mieux y échapper ensuite.

Auteur: Leon Donna

Info: Entre deux eaux, P.236

[ latins ] [ germains ] [ fraude ] [ obéissance ]

Commenter

Commentaires: 0

normalité

Ce qui paralyse les capacités de désobéissance, c’est bien la confrontation d’un individu seul avec une figure de l’autorité, confirmée par un environnement institutionnel et technique, et qui, d’une voix neutre, tranquille, assurée, donne des ordres dont la monstruosité est comme effacée par la légitimité de leur source.

Auteur: Gros Frédéric

Info: Désobéir. On pense ici à Eichmann, note du compilateur

[ grégaire ] [ obéissance ]

Commenter

Commentaires: 0

christianisme

Celui qui veut mériter le nom de chrétien doit être surtout un homme qui excelle dans la connaissance du Christ et sa doctrine; en modestie et rectitude d'esprit, en constance de vie, en courage vertueux, et en maintenant une piété sincère à l'endroit du seul et unique Dieu, qui est partout et en tout.

Auteur: Eusèbe Pamphile de Césarée

Info:

[ obéissance ]

Commenter

Commentaires: 0

normalisation

Je veux dire qu'en fin de compte le système de notre pays correspond très bien au caractère de la population. Le peuple japonais est doté d'un remarquable esprit grégaire, d'une superbe incapacité à contredire l'autorité. Tout individu est dépendant des autres, il privilégie l'harmonie du groupe, le conformisme et le conservatisme plutôt que le développement des goûts personnels.

Auteur: Koushun Takami

Info: Battle Royale

[ japon ] [ obéissance ] [ Asie ]

Commenter

Commentaires: 0

conscience

Sur la boucle des ceinturons des SS, on lit : "Mon honneur s'appelle fidélité." Rien à ajouter, rien à enlever. Mais elles s'ouvrent sans cesse ces boucles, car elles ont été mal conçues (par Hugo Boss, paraît-il...). Ainsi, en pleine action, au moment où, par exemple on s'apprête à tuer une femme enceinte et où les mouvements se font plus violents... inopinément la question de l'honneur se pose. Plus d'une fois, un gars en uniforme se trouve dans l'embarras ou pique une colère. Un réel problème pour eux : l'affaire de ces funestes ceinturons fut plusieurs fois soulevée lors des discussions sur les changements à introduire dans l'équipement des unités de Waffen-SS.

Auteur: Janko Anna

Info: Une si petite extermination

[ assassinat ] [ militaires ] [ obéissance ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par miguel

soumission

[…] Lacan s’appuie sur le récit biblique du sacrifice d’Isaac par Abraham. Rompant avec les interprétations édifiantes sur l’oblativité (le don de son fils à l’Elohim), il montre le ressort de ce récit : "Aller sacrifier son petit garçon à l’Elohim du coin, à l’époque c’était courant." Autour d’Israël, il était coutumier de sacrifier le plus cher à son Baal ; en Israël, c’était défendu, mais la répétition de l’interdit indique bien que ça sacrifiait dur, les rois comme le peuple.
[…] [Abraham] est dans l’angoisse du désir de l’Autre dont il a reçu un enfant sans autre appui que la promesse, et qui l’a fait père par une femme bréhaigne. Il pare à cette angoisse par le "sacrifice" de son unique. Pendant trois jours et trois nuits, il marche sans broncher, en croisé se vouant à la jouissance de l’Autre […]. Or, sur la montagne du sacrifice la main de l’ange d’Elohim arrête son bras. Ce geste qui barre est le "non" de la loi du désir : pas de savoir sur la jouissance de l’Autre (côté perversion), pas de demande de l’Autre à satisfaire comme identifiée à son désir (côté névrose). Ainsi, ce "non" ouvre-t-il une béance entre désir et jouissance.

Auteur: Julien Philippe

Info: Dans "Pour lire Jacques Lacan", page 132

[ obéissance ] [ ignorance ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Arcé