Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.         ... Lire la suite >>
Search results: 7
Search time counter: 0.0912s

sorcellerie

Celui qui ensevelit un envoûté ne palabre pas.

Auteur: Proverbe africain ngbaka

Info:

[ respect ] [ maraboutage ]

Commenter

Commentaires: 0

estaminet

Seul le bistrot peut donner à un drame planétaire ce fumet familier, cet accent du coin qui permet à tout un chacun de se l’approprier. Le comptoir a le bras long, pas une catastrophe universelle ne sait lui résister.

Auteur: Peyrebonne Nathalie

Info: Votre commande a bien été expédiée

[ discussion ] [ palabre ] [ commenter ]

Commenter

Commentaires: 0

communauté

A tous les niveaux, l'Africain était avant tout un être social. Toutes les étapes de la vie était marqué par des réunions. C'est pour cela qu'on a parlé du débat permanent africain qui était instauré sous les arbres - la palabre - où chacun avait non seulement la liberté d'expression mais l'obligation de s'exprimer.

Auteur: Ki-Zerbo Joseph

Info: A quand l'Afrique ?

[ organisation ] [ Afrique ] [ village ] [ société ]

Commenter

Commentaires: 0
Is added to chains

afrique

Un indescriptible brouhaha de klaxons, de chuchotements, de palabres et de cris. Des murmures sur des ragots de putsch, des angoisses susurrées au sujet de sorcellerie, des morts pleurés, des discussions bruyantes sur des policiers corrompus et des footballeurs qui avaient échoué, des marchandages pour des cigarettes, des tongs, des cacahuètes et les sons de kwasa kwasa et de Ndombolo, une sorte de rumba congolaise. Un méli-mélo de syllabes françaises, de lingala, de kikongo, de caquètements de poule, qui couraient partout sur la chaussée, des cris d'enfant et les marteaux des ouvriers.

Auteur: Kuschnarowa Anna

Info: Kinshasa Dreams

[ mégapole ]

Commenter

Commentaires: 0

Gaule

Quand on en a fini avec les salutations préliminaires, la conversation peut commencer. on dépose paniers à provisions et paquets, on attache les chiens à une table de café, on appuie bicyclettes et outils contre le mur le plus proche. Indispensable précaution, car toute discussion sérieuse et satisfaisante exige qu'on ait les mains libres : il faut assurer une ponctuation visuelle, terminer des phrases laissées en suspens, souligner ou simplement enjoliver des propos qui, s'il s'agit seulement de remuer la bouche, n'ont pas par eux-mêmes un caractère assez physique pour le Provençal.

Auteur: Mayle Peter

Info: Une année en Provence

[ palabre ] [ latin ] [ gesticuler ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-homme

D'ailleurs d'être en face de ce cadavre avait déjà ouvert la vanne à palabres. Ils se déchiraient en conjectures sur la personnalité de la jeune femme, sur les circonstances du meurtre, se demandaient ce qu'il fallait que la société fasse de cette nouvelle race de gamines qui s'accordent tous les risques avec le diable pourvu qu'on leur offre des bibelots, du cosmétiques et même du chou blanc, quelle génération!
(...)
Cette nouvelle génération de filles a quelque chose de véritablement spécial. Des amazones du cru. Jamais froid aux yeux. Capable d'utiliser le dévergondage comme on entre en religion. Rien à voir avec leurs aînées ou leurs mamans qui, mis à part deux ou trois fêlées, ne connaissaient que les contours de leurs cuisines ou l'intérieur de leurs trousses à bijoux.

Auteur: Couao-Zotti Florent

Info: Si la cour du mouton est sale, ce n'est pas au porc de le dire

[ émancipation ] [ prostitution ]

Commenter

Commentaires: 0

Gaule

- "Les Français sont des veaux." Il a réellement employé cette expression ?
- Il l'a souvent employée quand il les voyait ne pas réagir ou se considérer comme battus avant même d'avoir engagé le fer. Au début de juin 1940, par exemple, à Londres, à l'hôtel Connaught, à voix basse pour ne pas être entendu des convives qui dînent à la table voisine. Il vient de stigmatiser l'armistice au micro de la BBC. Je le vois alors serrer son couteau nerveusement avant de le reposer avec délicatesse. Puis il me souffle: "Ce sont des veaux. Ils sont bons pour le massacre. Ils n'ont que ce qu'ils méritent. " Quand j'apprenais l'histoire de France au collège Stanislas et que je m'étonnais de telle ou telle défaite militaire que nous avions essuyée, il me disait: "Les Français sont comme ça depuis les Gaulois. Hannibal qui recrutait des légions pour battre Rome écrivait à son frère Hasdrubal, qui levait des mercenaires en Espagne et dans les pays voisins: " Ne prends pas trop de Gaulois. Ce sont des ivrognes. Ils sont courageux dans l'action, téméraires au combat, mais vite découragés et jamais contents. " César disait à peu près la même chose. Il ajoutait: " Ils sont palabreurs et n'arrivent à s'unir que face au danger. " Tu vois, concluait-il, deux cents ans avant Jésus-Christ, on définissait assez bien les Français d'aujourd'hui. " De même répétait-il souvent: " La France vacharde. " Cela voulait dire qu'elle tombe dans la veulerie et qu'elle cherche à donner le coup de corne ou le coup de pied de l'animal rétif à ceux qui veulent la faire avancer. Une autre expression lui était familière: " Les Français s'avachardisent. " Termes militaires pour signifier qu'ils s'avachissent en grognant. Dans une lettre au père Bruckberger, le 27 mai 1953, il écrivait avec néanmoins un certain optimisme: " La mollesse française est d'une extrême épaisseur. Mais même en rance, elle n'a pas l'Avenir, qui est aux forts."

Auteur: Gaulle Ph. de

Info: Les Français tels qu'ils sont, p. 114-115

[ historique ]

Commenter

Commentaires: 0