Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 7
Temps de recherche: 0.0576s

contenance

L'insouciance ne s'improvise pas.

Auteur: Radiguet Raymond

Info: Le Bal du comte d'Orgel

[ paraître ] [ comédie ] [ joie ] [ relaxation ]

Commenter

Commentaires: 0

masque

Chacun doit, à un moment ou à un autre, dépenser énormément d'énergie afin de paraître simplement normal.

Auteur: MG

Info: oct. 2008

[ paraître ] [ self-contrôle ]

Commenter

Commentaires: 0

résignation

Un homme à l'agonie doit mourir, tout comme un homme somnolent doit dormir, il vient un temps où il est ridicule, aussi bien qu'inutile, de résister.

Auteur: Alsop Stewart

Info:

[ disparaître ] [ naturel ]

Commenter

Commentaires: 0

deuil

Les morts se voient en rêve: mais on dirait qu'au-delà de la tombe ils ont continué à vieillir. Les morts nous quittent, ils vont mourir ailleurs.

Auteur: Bousquet Joël

Info: Sème-chemins

[ oublier ] [ s'estomper ] [ disparaître ]

Commenter

Commentaires: 0

inexpérience

Tout ce qui oublie la mise en scène et la maîtrise de l’illusion pour verser dans la simple hypothèse et maîtrise du réel tombe dans l’obscène. Le mode d’apparition de l’illusion est celui de la scène, le mode d’apparition du réel est celui de l’obscène.

Auteur: Baudrillard Jean

Info: Les Stratégies fatales

[ paraître ] [ impréparation ] [ maladresse ] [ lourdeur ]

Commenter

Commentaires: 0

mondain

La culture, c'est comme l'amour. Il faut y aller à petits coups au début pour bien en jouir plus tard. Du reste, "est-il vraiment indispensable d'être cultivé quand il suffit de fermer sa gueule pour briller en société", dit judicieusement La Rochefoucauld, qui ajoute : "La culture et l'intelligence, c'est comme les parachutes. Quand on n'en a pas, on s'écrase."

Auteur: Desproges Pierre

Info: Vivons heureux en attendant la mort, p.153

[ humour ] [ paraître ]

Commenter

Commentaires: 0

mourir

La mort ne faisait pas souffrir. C'était la vie, cette atroce sensation d'étouffement : c'était le dernier coup que devait lui porter la vie. Ses mains et ses pieds, dans un dernier sursaut de volonté, se mirent à battre, à faire bouillonner l'eau, faiblement, spasmodiquement. Mais malgré ses efforts désespérés, il ne pourrait jamais plus remonter ; il était trop bas, trop loin. Il flottait languissement, bercé par un flot de visions très douces. Des couleurs, une radieuse lumière l'enveloppaient, le baignaient, le pénétraient. Qu'était-ce ? On aurait dit un phare. Mais non, c'était dans son cerveau, cette éblouissante lumière blanche. Elle brillait de plus en plus resplendissante. Il y eut un long grondement, et il lui sembla glisser sur une interminable pente. Et, tout au fond, il sombra dans la nuit. Ca, il le sut encore : il avait sombré dans la nuit. Et au moment même où il le sut, il cessa de le savoir.

Auteur: London Jack

Info: Martin Eden

[ littérature ] [ disparaître ]

Commenter

Commentaires: 0