Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 436
Temps de recherche: 0.3014s

candeur

Travaillons sans raisonner. C'est le seul moyen de rendre la vie raisonnable.

Auteur: Voltaire

Info:

[ paradoxe ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par GAIOTTINO

ésotérisme

La deuxième vague a maintenant atteint la fin de la vingtaine et donc la trentaine. Ses participants ont effectué leur transition vers la vie sur Terre beaucoup plus facilement que la première vague. Les âmes de la deuxième vague ont tendance à travailler en coulisses, souvent seules, créant peu ou pas de Karma. Dans les séances que je dirige en tant qu'hypnotiseuse, elles sont décrites comme des sortes d'antennes qui canalisent inconsciemment l'énergie sur Terre. Elles n'ont rien de particulier à faire, elles doivent simplement être. Leur énergie affecte tous ceux avec qui elles entrent en contact. Le paradoxe étant qu'alors qu'elles sont censées partager leur énergie, elles n'aiment pas être entourées de gens.

Auteur: Cannon Dolores

Info: The Three Waves of Volunteers and the New Earth

[ new-age ] [ évolution ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

condition

Tout le monde veut aller au ciel, oui mais personne ne veut mourir.

Auteur: Petula Clark

Info: Titre de chanson

[ paradoxe ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par ronronladouceur

forclusion

C'est seulement dans le rêve que nous rencontrons le réel de notre désir, le jeu de rôles que nous appelons "réalité" est l'illusion qui nous protège du réel de notre désir.

Le réel apparaît comme un rêve à l’intérieur d’un rêve, mais ce n’est pas la voie d’un vrai réveil pour le sujet, si Freud a mis l’accent sur le fait que l’angoisse rompt le sommeil quand le rêve va déboucher sur le réel du désiré, c’est donc bien que le sujet ne se réveille que pour continuer à rêver.

Auteur: Dubuis Santini Christian

Info: Publication facebook du 21.02.20

[ paradoxe ] [ maya ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

homme-animal

C'est le nouvel eldorado des animaux. Quel paradoxe ! des scientifiques ont même démontré que la radioactivité serait moins néfaste pour les animaux que l'agriculture, la chasse ou encore la déforestation. L'animal se débrouille mieux sans l'homme.

Auteur: Koszelyk Alexandra

Info: À crier dans les ruines. A propos de Tchernobyl

[ radiations ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

spéculation métaphysique

On peut s'amuser à décanter de façon ternaire la manière dont les hommes ont, consciemment ou pas, codé le monde présenté à leur sens. Tout est trois.

Ainsi des 3 idiomes humains abstraits : langage, musique, mathématiques.
De notre perception du réel : manifestation, sensation, mise dans la continuité (voir tiercité de C.S. Peirce)
Du codage sémiotique de ce réel : coopération de trois sujets, le signe, son objet et son interprétant (Peirce aussi)
Des fonctions du langage : sujet, verbe, compléments (acteurs - moteurs - qualités)
Des fonctions de la musique tonale : toniques - dominantes - sous dominantes (socles - moteurs - paysages défilant)
Des trois infinis du mathématicien George Cantor : a) Le plus complet, dans être de l'au-delà entièrement indépendant, Dieu, qu'il nomme infini absolu ou simplement l'absolu. b) Lorsqu'il se produit dans le monde créé c) Quand l'esprit le saisit dans l'abstrait comme grandeur, nombre ou type d'ordre mathématique.
De la philosophie : (a) Phénoménologie ; (b) Science normative ; (c) Métaphysique (C.S. Pierce)
Des éléments primaires de l'occultisme : Feu, Eau et Air
Des trois couleurs primaires soustractive (lumière) et additives (matière).

Partant de ce dernier exemple du double ternaire inversé des couleurs (est-ce un équivalent visuel de la gamme par tons ?) on ne résiste pas à franchir une étape, ce qui donne l'impression de passer au travers de notre miroir ontologique.

L'idée est qu'il y a un ordre sous-jacent articulé sur cette base six (double triades inverses) et que si on veut formaliser cet ordre le nombre sept - ou zéro - est nécessaire. Mais zéro est-il un nombre ?

Dans cette idée le sept "englobe" le tout, au sens où il représente le zéro, source de tout et indiscriminée "créatrice" du manifesté.

Zéro qui devient sept une fois que le double cycle ternaire, arrivé à son terme, recommence le cycle. Nous créons donc ici ce paradoxe : zéro est l'inversion de sept.

En clair, Sept, étant l'inversion de Zéro, n'existe pas.

Voilà, merci pour votre attention, sortez en rang par deux et en faites pas trop les fous durant la récré.

Auteur: Mg

Info:

[ humour ] [ septénaire ] [ numérologie ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

langage prison

La métaphore dominante du relativisme conceptuel, celle des points de vue divergents, semble révéler un paradoxe sous-jacent. Différents points de vue apportent du sens, mais seulement s'il existe un système de coordonnées commun sur lequel les tracer ; or, l'existence d'un système commun contredit l'affirmation d'une incompatibilité radicale.

Auteur: Davidson Donald

Info: “Inquiries Into Truth and Interpretation: Philosophical Essays”, p.184, Oxford University Press (2001)

[ solipsisme ] [ anthropocentrisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

fantasme

On considère généralement l’amour comme une passion, et même la plus exemplaire de toutes. Or, au risque de passer une fois de plus pour quelqu’un que démange le goût du paradoxe, je pense que cette vue est fausse, pour plusieurs raisons dont la principale – et la seule dont je parlerai ici – me semble être que les passions se définissent toujours par la poursuite éperdue d’un objet absent ou irréel, alors que l’amour est toujours, du moins sous sa forme la plus courante, l’amour de quelque chose et, le plus souvent, de quelque personne. Sans doute arrive-t-il que l’amour trébuche par perte de l’objet aimé et donne alors, lorsqu’il persiste et dure, dans des comportements égarés dont on peut justement dire qu’ils sont passionnels. Mais précisément, c’est quand l’objet d’amour vient à manquer, quand l’amour ne peut plus appréhender ce dont il déclarait auparavant faire pitance, bref quand l’objet aimé en vient à perdre, aux yeux de l’amoureux, toute réalité tangible, que se déclare un amour fou et passionnel.

Auteur: Rosset Clement

Info: "Le régime des passions" in L'école du réel, page 355

[ désir ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

synthèses

Toutes les généralisations - sauf peut-être celle-ci - sont fausses.

Auteur: Gödel Kurt

Info:

[ paradoxe ] [ conceptualisations ] [ limitation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

langage

Les mots disent difficilement ce qu’ils ont pour fin ultime de nier.

Auteur: Bataille Georges

Info:

[ paradoxe ] [ surgissement du vide ] [ impuissant ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine