Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.         ... Lire la suite >>
Search results: 15
Search time counter: 0.1587s

haïku

Parcourant sa toile
cette lune très claire
tient l'araignée en éveil.

Auteur: Tablada José Juan

Info: traduit de l'espagnol par E. Dupas

[ nocturne ] [ insecte ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par miguel

routine

En apparence, nous exerçons notre libre choix, mais en fait nous ne faisons que réagir comme des automates aux situations de notre environnement et de notre mémoire, parcourant sans relâche les mêmes schémas de notre héritage bio-sociologique aboutissant invariablement aux mêmes réactions telle une machine automatique dispensant des boissons dans une gare.

Auteur: Nietzsche

Info:

Commenter

Commentaires: 0

âme

Je possède trois noms : celui que mes parents m’ont donné. Celui –secret- que les dieux m’ont donné. Nul ne doit le connaître. Enfin, mon nom encore inconnu et imprononçable, pareil à une note de musique parcourant l’univers, que seul me confère le Mystère et qui ne me sera révélé qu’après ma mort. Mais ce nom-là est le fondement des deux autres.

Auteur: La Soudière Vincent

Info: Brisants

[ singularité ] [ personnalité ] [ triade ]

Commenter

Commentaires: 0

spéléo

Un courant d'air ascendant, rendu glacial par les eaux souterraines, sortait de l'orifice comme un souffle issu d'une tombe, et Tyler rêva de rivières d'un noir d'encre parcourant les veines rocheuses de la terre et dans les eaux desquelles tournoyaient dans les ténèbres de bloc de glace couleur d'obsidienne et où vivaient à la merci des courants des créatures mystérieuses que nul n'avait jamais vues.

Auteur: Gay William

Info: La mort au crépuscule

[ imagination ] [ obscurité ]

Commenter

Commentaires: 0

océan

Civilisées, correctes, les eaux portuaires se tinrent tranquilles jusqu'aux deux phares dressés comme une paire d'obélisques ouvrant à la haute mer ; dès lors, elles se permirent des allusions à leur puissance, dès lors cela commença de s'agiter. Sous l'effet du mouvement, des premiers entrechocs, des frissons nerveux parcourant la carcasse du navire, les timbres se dévissèrent sur les guidons chinois qui bientôt firent troupeau, sonnaillant désordonnément.

Auteur: Echenoz Jean

Info: l'équipée malaise

[ littérature ]

Commenter

Commentaires: 0

sensibilité

N'as-tu jamais, en parcourant le solitaire et fascinant domaine de l'adolescence, jamais, sans t'y attendre, aperçu quelque chose, un ciel nuageux, un oiseau sauvage, un paysage, si admirable que la terreur t'a envahi jusqu'à la moelle des os ? Et n'as-tu pas été effrayé, terriblement effrayé, à l'idée que le mouvement le plus infime, une feuille disons, agitée par le vent, suffirait à troubler cette perfection ? Voilà pour moi ce qu'est, ou devrait être, l'amour : vivre dans cet effroi sublime.

Auteur: Capote Truman

Info: Un plaisir trop bref : Lettres

[ fragilité ] [ adolescent ]

Commenter

Commentaires: 0

technologie

Nous en sommes arrivés à notre troisième stade de prolétarisation, celle-ci étant instituée depuis 200 ans. Le premier stade de celle-ci fut de dépouiller les travailleurs de leur travail, celui-ci compris au sens de l’œuvre, le deuxième stade, parcourant le 20 ème siècle, fut de priver les citoyens de leur savoir-vivre, de leur être "ensemble" et enfin le dernier nous conduit à celui de la bêtise généralisée, stigmatisée par l’hyper-consommation et cette suprématie des algorithmes qui, "nous stupéfiant, nous rendent stupides".

Auteur: Stiegler Bernard

Info: La société automatisée, Fayard 2015, p. 52

[ progrès ] [ évolution ] [ historique ]

Commenter

Commentaires: 0

importun

Manger au restaurant était devenu un calvaire. Il choisissait les tables isolées, prenait le menu du jour parfois sans même le lire et avalait son plat du bout de la fourchette en parcourant le journal local avec l'idée d'en repartir au plus vite. La semaine précédente, le type venu s'asseoir à sa table, sans doute un confrère, avait tenté d'engager la conversation avec lui. " Vous faites dans quoi ?" " Dans les WC quand il y en a, sinon dans la nature comme tout le monde ! " avait-il répondu sans même lever la tête de son assiette.

Auteur: Didierlaurent Jean-Paul

Info: La fissure, p 41

[ casse-pieds ] [ répartie ] [ déféquer ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par miguel

transposition

En parcourant avec une crédulité enthousiaste la traduction anglaise d'un certain philosophe chinois, je tombai sur ce passage mémorable : "Peu importe au condamné à mort d'être au bord du précipice puisqu'il a renoncé à la vie". A cet endroit, le traducteur a placé un astérisque pour me prévenir que son interprétation était meilleure que celle d'un sinologue rival qui traduisait de cette manière : "Les serviteurs détruisent les oeuvres d'art, pour ne pas avoir à juger leurs beautés et leurs défauts". A cet instant, tels Paolo et Francesca, je cessai ma lecture : un étrange scepticisme s'était insinué dans mon âme.

Auteur: Borges de Jorge Luis

Info:

[ proverbe ] [ interprétation ] [ différences ] [ difficulté ]

Commenter

Commentaires: 0

magasin

Les super et hypermarchés demeurent une extension du domaine féminin, le prolongement de l’univers domestique dont elles assurent la bonne marche régulière, parcourant les rayons avec, en tête, tout ce qui manque dans les placards et le frigo, tout ce q’elles doivent acheter pour répondre à la question réitérée, qu’est-ce-qu’on va manger ce soir, demain, la semaine entière. Elles, toujours plus détentrices que les hommes d’une compétence culinaire qui leur fait choisir sans hésiter les produits selon le plat à préparer, tandis qu’eux, plantés, perdus devant un rayon, appellent au secours, portable à l’oreille « Dis, qu’est-que je dois prendre comme farine ?

Auteur: Ernaux Annie

Info: Regarde les lumières, mon amour, Page 65, Folio, 2016

[ grande surface ]

Commenter

Commentaires: 0