Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 138
Temps de recherche: 0.1093s

certitude philosophique

Je soupçonne les penseurs de s'être arrêtés net un jour en se disant : "Je me pose là. Dorénavant, je défendrai cette idée, même si je suis sûr que je pourrais parvenir à tout autre chose, voire à une idée contraire." Sont pour moi incompréhensibles l'aplomb et l'assurance de toute personne qui rédige un essai.

Auteur: Uriarte Iñaki

Info: Dans "Bâiller devant Dieu"

[ paresse intellectuelle ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

prêt-à-penser

Le marxisme a mis à la disposition de ceux qui ne comprennent pas les questions le répertoire de réponses le plus adéquat.

Auteur: Gomez Davila Nicolas

Info: Dans "Le réactionnaire authentique" page 36

[ vacherie ] [ paresse ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

bons sens

Les gens sont en recherche d'emploi, faux, de l'argent leur suffit

Auteur: Coluche Colucci Michel

Info:

[ paresse ] [ fric ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par GAIOTTINO

humour

Une bonne sieste et hop au lit !

Auteur: proverbe corse

Info:

[ paresse ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

vie ramollie

Revenons à la télévision. Elle est utile pour les gens qui ne sortent pas, pour ma femme par exemple. J'ai un poste, au premier étage, mais je ne monte jamais. C'est un prodigieux moyen de propagande. C'est aussi, hélas ! un élément d'abêtissement, en ce sens que les gens se fient à ce qu'on leur montre. Ils n'imaginent plus. Ils voient. Ils perdent la notion de jugement, et ils se prêtent gentiment à la fainéantise.
La TV est dangereuse pour les hommes.
L'alcoolisme, le bavardage et la politique en font déjà des abrutis. Était-il nécessaire d'ajouter encore quelque chose ?
Mais il faut bien l'admettre. On ne réagit pas contre le progrès. Vous arriverait-il d'essayer de remonter les chutes du Niagara à la nage ? Non. Personne ne pourra empêcher la marche en avant de la TV. Elle changera bientôt tous les modes de raisonnement. Elle est un instrument idéal pour la masse. Elle remplace tout, elle élimine l'effort, elle accorde une grande tranquillité aux parents. Les enfants sont passionnés par ce phénomène.
Il y a un drame aujourd'hui : on pense sans effort.
On savait bien mieux le latin lorsqu'il n'y avait pas de grammaire latine. Si vous simplifiez l'effort, le cerveau travaille moins. Le cerveau, c'est un muscle : il devient flasque.
Un exemple, les femmes avaient du mollet sous l'Occupation. Elles marchaient. Aujourd'hui, c'est le triomphe de la mécanique, nous sommes au royaume des belles voitures. Les femmes n'ont plus de jambes, elles sont affreusement laides. Les hommes ont du ventre.
C'est toute la civilisation du monde qui est condamnée par le côté raisonnable de la vie. On vit d'optimisme. La vie commence à cinquante ans et tout le drame est là, car c'est alors un débordement de passions. A cet âge, l'homme court après les petites filles, il s'habille plus jeune, il va au thé dansant, il boit, car l'alcool donne une illusion de force. Il se soûle de tout.
Comprendra-t-il un jour que, passé la trentaine, il s'en va vers sa fin ?

Auteur: Céline Louis-Ferdinand

Info: Entretien avec Jacques Chancel paru dans le numéro 117 de Télé Magazine daté du 11 janvier 1958

[ paresse ] [ facilité ] [ lénifiant ]

Commenter

Ajouté à la BD par Coli Masson

séduction narrative

[...] la psychologie cognitive avait déjà pointé l'existence d'un effet Othello, ou la manipulation des croyances à l'aide des scénarios. Massimo Piatelli Palmarini, en convoquant plusieurs expériences, montre que les conclusions les plus saugrenues peuvent apparaître bien plus acceptables dès lors qu'elles sont scénarisées. La scénarisation augmente donc la probabilité subjective de leur survenance. L'essentiel écrit-il n'est pas que les auteurs du Protocole des sages de Sion aient vraiment réussi à convaincre tous leurs lecteurs, mais que cette sinistre fiction a permis de mettre en musique les thèmes antisémites qui parcouraient l'Europe d'alors. Celle-ci donnait un corps scénarisé à ce qui n'était avant que des motifs épars.

Auteur: Bronner Gérald

Info: Dans "La démocratie des crédules"

[ paresse cognitive ] [ faire gober ] [ efficacité actancielle ] [ embobinage ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

misanthropie

La moindre obligation sociale me lasse avant même que j’y sacrifie et m’irrite si elle s’éternise. À peine suis-je en société que le vide me manque. Rien ne m’est plus insupportable que la présence de bonshommes et de bonnes femmes pétant d’optimisme et embesognés à "avancer dans la vie" alors que, au bout de leur trajectoire, leur tombe, déjà ouverte, les attend. Tout devient prétexte à les fuir et, pour me soustraire à l’effervescence générale, à multiplier les pauses: pause amour, pause rêverie, pause sieste, pause soleil, et, au cours de ses pauses, encore des pauses où je tente d’atteindre à la totale immobilité.

Auteur: Schiffter Frédéric

Info: Dans "Philosophie sentimentale"

[ solitude ] [ paresse ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

immédiat

On dirait que l’affaiblissement dans les esprits de l’idée d’éternité coïncide avec le dégoût croissant des longues tâches.

Auteur: Valéry Paul

Info:

[ paresse ] [ récompense ] [ croyance ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

humanité

Peut-être existe-t-il une fatigue mentale récurrente dans les cultures humaines, induite par les courtes périodes où elles entreprenent. On pousse vers l'avant avec grande vigueur pendant un certain temps et puis on laisse aller. L'abdication de l'intelligence comme force dirigeante, ce qui bien sûr, entraîne pratiquement tout vers une longue ruine.

Auteur: Pangborn Edgar

Info: Mount Charity 1971

[ paresseuse ] [ évolution ]

Commenter

Commentaires: 0

humour

Avec un peu de chance cette année, le Père Noël m'apportera un réveil qui ne fait pas de bruit.

Auteur: Cleave Paul

Info:

[ paresse ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel