Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.                    &nb... Lire la suite >>
Search results: 74
Search time counter: 0.1015s

évolution

- [...] Aucun animal n'a jamais été conçu dans le but de dérober le feu au sommet des montagnes. Tu as transgressé les lois établies par la nature. Tu en seras puni.[...]
- Moi, je vois la chose au contraire comme un grand pas en avant [...]. Peut-être un pas décisif. Évolution n'est pas révolution. Pourquoi serait-ce de la rébellion ?

Auteur: Lewis Roy

Info: Pourquoi j'ai mangé mon père, trad. Vercors et Rita Barisse, p.55, Pocket, n°3671

[ être humain ] [ prométhéen ] [ animal ] [ particulier ]

Commenter

Commentaires: 0

être humain

- Au fait, savez-vous ce qui fait le propre de l'homme ? [...]
- La morale, me semble-t-il.
- C'est la théorie de Thomas Huxley. Pour les marxistes, c'est l'outil, pour Platon, c'est la bipédie. Mais parmi toutes les réponses, celle d'Aristote est particulièrement intéressante. Il voir dans l'homme le seul animal politique. Ce que j'interpréterais comme le seul animal doté d'un double langage.

Auteur: Dugain Marc

Info: Prologue de La malédiction d'Edgar p 17 Gallimard 2005

[ animal ] [ particulier ]

Commenter

Commentaires: 0

habillement

Dirions-nous de la livrée du tigre qu'elle n'est rien qu'une enveloppe de poils qu'il y a tous lieux de dissocier de ce qu'est pour nous le tigre ; qu'il nous faut en conséquence délivrer notre représentation du félin de cette particularité accessoire ?
Ce serait ineptie. L'espèce s'est donné cette apparence. Il s'agit d'une invention. Ce qui n'est pas rien. Avec l'être humain, ce n'est plus l'espèce qui choisit son apparence, c'est l'individu.

Auteur: Raynal Henri

Info: In le dictionnaire des mots manquants, page 162

[ animal particulier ]

Commenter

Commentaires: 0

rumination

S'il est ainsi que seul l'homme, de tous les animaux, ait cette liberté de l'imagination et ce dérèglement des pensées, lui représentant ce qui est, ce qui n'est pas, et ce qu'il veut, le faux et le vrai, c'est un avantage qui lui est bien cher vendu et duquel il a bien peu à se glorifier, car de là naît la source principale des maux qui le pressent: péché, maladie, irrésolution, trouble, désespoir.

Auteur: Montaigne Michel de

Info:

[ psychosomatique ] [ gamberge ] [ angoisse ] [ être humain ] [ animal ] [ particulier ]

Commenter

Commentaires: 0

être humain

De toutes les créatures existantes, l'homme est la plus détestable. De tous les êtres vivants, il est le seul, l'unique, le solitaire, doué de méchanceté. C'est là le plus bas de tous les instincts, de tous les vices, de toutes les passions - le plus haïssable. Il est le seul qui inflige la douleur par jeu, en toute connaissance de cause. Et il est également le seul de toute la liste à posséder un esprit mauvais.

Auteur: Twain Mark

Info:

[ animal ] [ particulier ] [ malveillant ] [ misanthrope ]

Commenter

Commentaires: 0

être humain

L'une des activités des premiers hommes modernes, qui est toujours largement pratiquée et nous distingue des autres espèces, est l'échange d'informations de toutes sortes, non seulement à propos de ce qui est mais aussi de ce qui devrait ou pourrait être, non seulement sur ce que l'on sait ou ressent mais aussi sur des projets, des souvenirs, des hypothèses. Le milieu spécifique de l'homme, c'est l'information, notamment l'information fournie pas d'autres hommes. C'est sa niche écologique.

Auteur: Boyer Pascal

Info: Et l'Homme créa les Dieux : comment expliquer la Religion

[ animal particulier ] [ bavardage ] [ discussion ]

Commenter

Commentaires: 0

être humain

Torture nom commun, trop commun, féminin, mais ce n'est pas de ma faute. Du latin tortura, action de tordre. Bien plus que le costume trois pièces ou la pince à vélo, c'est la pratique de la torture qui permet de distinguer à coup sûr l'homme de la bête. L'homme est en effet le seul mammifère suffisamment évolué pour penser enfoncer des tisonniers dans l'oeil d'un lieutenant de vaisseau dans le seul but de lui faire avouer l'âge du capitaine.

Auteur: Desproges Pierre

Info: Dictionnaire superflu à l'usage de l'élite et des bien nantis, Seuil 1985 <p.48>

[ animal ] [ particulier ]

Commenter

Commentaires: 0

être humain

Nous, les humains, nous sommes seuls. Un cran au dessus des grands prédateurs. Parias de ce merveilleux système. Il arrive qu'une créature dévore l'un des nôtres. Toutefois, nous le savons, c'est un incident hors chaîne. (...) Je me demande si cette mise à l'écart n'est pas notre plus grand malheur. C'est par là, par ce minuscule accroc, que l'existence perd son sens, comme un pneu perd de l'air. Comme rien ne nous veut de mal, il nous revient d'inventer notre propre adversité.

Auteur: Desarthe Agnès

Info: Mangez-moi

[ animal ] [ particulier ]

Commenter

Commentaires: 0

être humain

L’épigenèse* "ouvre" le développement morphologique du cerveau à l'environnement physique, social et culturel au cours d'une période post-natale dont la prolongation chez l'Homme, est unique dans le monde animal. Elle participe à la mise en place d'empreintes indélébiles dans le cerveau de l'enfant : l'acquisition de la langue maternelle, puis de l'écriture, la fixation de croyances qui auront tant d'impact dans les conduites adultes, l'acceptation de normes morales, en un mot, le développement de l'habitus, comme le définit Bourdieu. Dans ce contexte, l'éducation prend une dimension considérable.

Auteur: Changeux Jean-Pierre

Info: Raison et plaisir, *développement vers la complexité

[ particulier ] [ éthique ] [ nécessaire ]

Commenter

Commentaires: 0

être humain

Généralement, c'est la conscience qui est présentée comme la spécificité absolue de l'humanité. Pourtant le corps humain est lui aussi sans équivalent sur terre, et à certains égards sa forme a façonné la conscience. Rien dans le règne animal ne ressemble à cette colonne de chair et d'os constamment menacée par la chute, rien n'est comparable à cette tour fière et branlante. (...) Notre façon d'aller de l'avant à longues enjambées est peut-être unique parce qu'elle est passablement précaire. (...) Tenir debout est déjà une prouesse en soi.

Auteur: Solnit Rebecca

Info: L'Art de marcher

[ particulier ]

Commenter

Commentaires: 0