Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 266
Temps de recherche: 0.1568s

homme-animal

La baleine bleue lui dit que ce n'étaient pas les étoiles qui brillaient mais quelque chose que les hommes appelaient des lampes, et ce qui y brûlait était une partie de nos corps.

Ils ne nous chassaient pas pour se nourrir de notre chair mais pour l'huile de nos intestins qui brûlait en éclairant leurs maisons.

Ils ne nous tuaient pas parce qu'ils avaient peur de notre espèce; ils le faisaient parce que les hommes ont peur de l'obscurité et que nous, les baleines, possédions la lumière qui les délivrait des ténèbres.

Auteur: Sepulveda Luis

Info: Histoire d'une baleine blanche

[ littérature ] [ inversion ] [ paradis perdu ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

grandir

Nous devons tuer quelques uns des êtres naturels en nous afin de permettre au reste de se développer - massacre d'innocents, très douloureux.

Auteur: Sidgwick Henry

Info:

[ illusions perdues ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

conservatismes

Mais, désolé Ulysse, c'est une idée foncièrement tordue. C'est croire que ce qui auparavant a été considéré comme amour, à savoir, pour le dire gentiment, le "partenariat domestique", était un amour pur. C'est comme parler du bon vieux temps des colonies, et c'est s'imaginer que le monde de jadis était préservé de la violence par l'existence de hiérarchies tangibles qui conservaient les hommes à leur place. Rien que le fait d'attribuer ces propos à Ulysse ou à Achille ridiculise déjà cette idée, et montre des hommes d'un passé mythique eux-mêmes regretter le passé, et les individus d'une société réglée vivre celle-ci comme un chaos et déplorer la disparition d'une époque encore antérieure où les règles auraient été mieux respectées. En réalité, on arrive à l'ultime piège de ce monde, qui est d'attribuer à l'absence de règles l'incurie que les règles elles-mêmes ont produites. On retrouve cette tentation à chaque époque et chaque époque, présentant une incurie qui lui est propre, elle produit son opposition qui regrette l'incurie de l'époque précédente sans comprendre que la sienne n'est que la conséquence, sinon la perpétuation, de la précédente. La confusion vécue par l'amoureux peut expliquer cette nostalgie, mais celle-ci ne doit pas nous faire illusion et exige qu'on la perçoive comme une confusion seconde.

Auteur: Thiellement Pacôme

Info: Sycomore, Sickamour, p. 91 Puf

[ trans-époques ] [ anarchie immanente ] [ paradis perdu ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

foi

Et quand l’âme se perd ainsi complètement elle-même, comme je viens de l’exposer, elle trouve qu’elle est cela même qu’elle cherchait sans pouvoir y accéder.

Auteur: Eckhart Maître

Info: Traités et sermons

[ être perdu ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

province

Il n'y avait que deux types de citoyens dans notre ville. "Les bouchés et les bornés", selon l'affectueuse expression de mon père pour qualifier nos voisins. "Les trop bêtes pour partir et les condamnés à rester. Les autres finissent toujours par trouver une façon de s'en aller." La catégorie à laquelle lui-même appartenait avait beau être évidente, je n'avais jamais eu le courage de l'interroger à ce sujet.

Auteur: Garcia Kami

Info: Le livre des lunes, Tome 1 : 16 Lunes

[ prison ] [ trou perdu ] [ ennui ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

rationalisme

Ah, la cohérence. Ces vieilles lunes ! Tous les livres en sont pleins ; dans toutes les écoles, les maîtres l’inscrivent au tableau, la mère en rêve pendant qu’elle allaite son enfant –et toi, mon gars, tu es assis ici et tu me parles de cohérence. Tu dois avoir eu une jeunesse bien dépravée.

Auteur: Kafka Franz

Info: Cahiers In-Octavo

[ réconfort ] [ perdu ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

absurde

Je suis le héros d'une histoire dans laquelle il n'y a ni histoire ni héros

Auteur: Kiarostami Abbas

Info:

[ construction imaginaire ] [ mythe personnel ] [ perdu ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

sociologie

En fait, les humains ne supportent pas la perte totale de l’archétype : il en résulte un immense "malaise dans la civilisation", on ne s’y sent plus bien chez soi, parce que chacun s’y sent privé de "père" et de "mère".

Auteur: Jung Carl Gustav

Info:

[ perte de repères ] [ perdu ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

heimatlos

Je ne suis pas un exilé politique je suis un exilé total. Je me dis parfois que si j'étais né au Brésil, en Espagne, au Venezuela ou en Scandinavie, j'aurai fui tout autant leurs rues, leurs ports et leurs prairies.

Auteur: Rosales Guillermo

Info: Mon ange, traduit de l'espagnol par Liliane Hasson, Actes Sud

[ perdu ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel
Mis dans la chaine

ouverture

...j’ai essayé de m’y préparer, d’être prêt à affronter n’importe quoi. C’est le pouvoir de ce n’importe quoi, me semble-t-il, qui a rendu cette histoire si difficile à raconter. Car lorsque tout peut arriver, c’est alors précisément que les mots viennent à manquer.

Auteur: Auster Paul

Info:

[ perdu ] [ inquiétude ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel