Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.         ... Lire la suite >>
Search results: 57
Search time counter: 0.0741s

personnage

L'histoire de Wing Biddlebaum est l'histoire de ses mains. C'est leur activité incessante, semblable au battement d'ailes d'un oiseau captif, qui lui valait son prénom*. Quelque obscur poète de la ville en avait eu l'idée. Ces mains-là inquiétaient leur propriétaire. Il se sentait forcé de les tenir cachées, et contemplait avec étonnement les mains tranquilles et inexpressives des hommes qui travaillaient à côté de lui dans les champs, ou qui conduisaient sur les routes de campagne de somnolents attelages.

Auteur: Anderson Sherwood

Info: Winesburg, Ohio, *Wing veut dire aile

[ doigts ] [ agiles ]

Commenter

Commentaires: 0

personnage

Les opérations militaires dans le sud et les possibilités d'enrichissement qu'elles procuraient favorisaient toujours la mobilité sociale et permirent l'émergence d'un groupe de "caballeros" aventuriers, souvent issus d'une petite noblesse urbaine ou rurale ; Rodrigo Díaz de Vivar, "le Cid", né vers 1040 près de Burgos, qui servir Sanche II et Alphonse VI, épousa une nièce du roi Alphonse V de León, aida certains rois musulmans contre leurs ennemis et finit par conquérir Valence en 1094, en fut le modèle.

Auteur: Rucquoi Adeline

Info: Histoire médiévale de la péninsule ibérique

[ historique ]

Commenter

Commentaires: 0

personnage

Ses yeux, ah ! ses yeux. Cet éclat de cauchemar, et en même temps la blessure, la plus grande blessure que j'ai jamais vue dans des yeux, comme si quelqu'un, des années plus tôt, les avait mutilés, creusés au couteau, et que peu à peu, dans les plaies béantes, se soient reformés des yeux... puis, ne pouvant faire davantage, qu'ils se soient arrêtés à mi-chemin. C'étaient ses paroles, qui lorsqu'elles ne débordaient pas de pure méchanceté, étaient attirantes comme la nuit.

Auteur: Zatèli Zyrànna

Info: Gracieuse dans ce désert

[ regard ] [ laideur ] [ voix ]

Commenter

Commentaires: 0

personnage

Le vivant ne peut que noter le beau contraste des deux corps, l'un si blanc (c'était un des étranges attraits de Julie, son aversion du soleil, sa panoplie de coiffes hors gabarit, canotiers et autres chapeaux de paille qui lui faisaient un visage de jeune star ou de poupée ancienne, sa pâleur languide au sortir de l'onde qui renvoyait à leur insignifiance les nageuses toniques uniformément bronzées), et l'autre si sombre que ses muscles semblent la matière même dont est faite la nuit.

Auteur: Quadruppani Serge

Info: Corps défendant

[ teint ] [ couleur ]

Commenter

Commentaires: 0

personnage

L'Archimage Nemmerle, Gardien de Roke, était un vieillard ; on disait de lui qu'il était le plus âgé de Terremer. Il souhaita aimablement la bienvenue à Ged, d'une voix tremblante comme le chant de l'oiseau. Sa robe, sa barbe et ses cheveux étaient blancs, et l'on aurait dit que le lent passage des années avait épuré de son corps tout ce qu'il avait pu contenir de lourd et de sombre, le laissant blanc et lisse comme du bois flotté qui aurait dérivé pendant un siècle.

Auteur: Le Guin Ursula

Info: Le sorcier de Terremer, Tome 1

[ vieux ] [ fragile ]

Commenter

Commentaires: 0

personnage

Lisbeth Salander ne s'était jamais considérée comme une vraie lesbienne. Elle n'avait jamais consacré du temps à déterminer si elle était hétéro-, homo- ou peut-être bisexuelle. De façon générale, elle se fichait des étiquettes et estimait que ça ne regardait personne, avec qui elle passait la nuit. S'il avait absolument fallu choisir, sa préférence sexuelle serait allée aux garçons - en tout cas, ils venaient en tête des statistiques. Le seul problème était d'en trouver un qui ne soit pas un débile, et qui éventuellement valait quelque chose au lit...

Auteur: Larsson Stieg

Info: Millenium 1

[ femmes-par-hommes ]

Commenter

Commentaires: 0

personnage

Sir Robert Aylward, baronnet et membre du parlement, était assis dans ses bureaux de la city de Londres. C'était un bâtiment d'une grande magnificence, assurément un des plus beaux que l'on pût trouver dans un périmètre d'un demi-mile autour de l'hôtel de ville. [...]
Sir Robert était assis devant son bureau d'ébène et jouait avec un crayon, la lumière d'un bon feu éclairant son visage.
Dans son genre, c'était un visage remarquable, tel qu'il se présentait alors dans sa quarante-quatrième année, très pâle, mais d'une pâleur naturelle, très bien modelé, et dans l'ensemble impassible....

Auteur: Haggard Henry Rider

Info: Le dieu jaune, extrait de : la société Sahara, premier chapitre du volume paru aux éditions Garancière 1985

Commenter

Commentaires: 0

personnage

Il avait les mains enfoncées dans les poches arrières de son pantalon et son gros ventre pointé en avant ressemblait à un sac bourré de grains. Il se tenait les jambes écartées, comme prêt à faire face à la moindre agression. Il portait ses cheveux blancs plus longs que la plupart des gens de son âge - pas dégagés derrière les oreilles et retombant en boucles sur le col de sa chemise. Ses rouflaquettes fournies lui descendaient jusqu'aux bajoues. Quand nous arrivâmes devant lui, le vent souleva ses cheveux, conférant à sa tête un volume plus imposant que jamais.

Auteur: Watson Larry

Info: Montana 1948

[ maturité ]

Commenter

Commentaires: 0

personnage

Marés était un homme de cinquante-deux ans, mais il faisait moins, grâce à la caresse du feu, depuis qu'un groupe de nationalistes catalans exaltés qui parcouraient les Ramblas, lors d'une manifestation, trois ans plus tôt, alors que lui-même était assis à ce même coin de la rue Sant Pau, avaient si malencontreusement lancé un cocktail Molotov fabriqué avec une bouteille de Tio Pepe qui avait explosé sur le trottoir devant lui et lui avait laissé un visage et des mains de soie. Le feu avait dessiné sur la peau de ses joues un sourire éternel et moqueur, une ironie rêveuse.

Auteur: Marsé Juan

Info: L'amant bilingue

[ grand brûlé ]

Commenter

Commentaires: 0

personnage

Le plus simple, commencer par... le commencement !
A le voir, M. Holmes était un homme entre deux âges, court et gros, avec des cheveux tirant sur le roux qui commençaient tout juste à se clairsemer sur le sommet du crâne. Il avait des lèvres serrées de pasteur minaudier, un long nez astucieux et pointu, légèrement crochu. Son regard était froid, amical et rusé. Lorsqu'il avait fait une plaisanterie heureuse, que toute la classe était entrain de rire, il joignait les mains derrière le dos, sous sa robe professorale, et, avec afféterie, baissait le nez vers ses petites chaussures jaunes bien cirées.

Auteur: Isherwood Christopher

Info: Le lion et son ombre

[ visage ]

Commenter

Commentaires: 0