Ce ne sont plus les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexion, le rêve... Les mots et les images que vous y mettez... Et puis, faites-vous plaisir, comme vous voulez, par exemple en vous promenant sur 1 ou 2 mots  (ou 3, ou 4... ou début de mots) ou autres combinaisons qui feront plus ou moi... Lire la suite >>
Reset
Search results: 10
Search time counter: 0.0885s

existence

Savez-vous bien que c'est le train de cette vie?
La fuite de la Vie, et la course à la Mort.

Auteur: Sponde Jean de

Info: Sonnets d'amour, Sur la mort IV

[ poésie ]

Commenter

Commentaires: 0

haïku

Au long de la rivière,
je n'ai vu aucun pont
ce jour est sans fin.

Auteur: Masaoka Shiki

Info: Haiku, p.29, nrf, Poésie/Gallimard, 2002

[ poésie ]

Commenter

Commentaires: 0

nature

J'aime fort les jardins qui sentent le sauvage,
J'aime le flot de l'eau qui gazouille au rivage.

Auteur: Ronsard Pierre de

Info: Réponse aux injures

[ poésie ]

Commenter

Commentaires: 0

saisons

Le printemps n'a point tant de fleurs,
L'automne tant de raisins meurent,
L'este tant de chaleurs halées,
L'hiver tant de froides gelées,
Ni la mer a tant de poissons,
Ni la Beauce tant de moissons,
Ni la Bretagne tant d'arènes,
Ni l'Auvergne tant de fontaines,
Ni la nuit tant de clairs flambeaux,
Ni les forêts tant de rameaux,
Que je porte au coeur, ma maîtresse,
Pour vous de peine et de tristesse.

Auteur: Ronsard

Info:

[ poésie ]

Commenter

Commentaires: 0

vers

Le poète en des jours impies
Vient préparer des jours meilleurs.
Il est l'homme des utopies;
Les pieds ici, les yeux ailleurs.

Auteur: Hugo Victor

Info:

[ poésie ]

Commenter

Commentaires: 0

vie

J'ai dit que l'âme n'est pas plus que le corps,
Et j'ai dit que le corps n'est pas plus que l'âme,
Et que rien, pas même Dieu, n'est plus grand aux yeux de chacun que soi-même,
Et que quiconque fait deux cents mètres sans amour va à ses propres funérailles vêtu de son linceul.

Auteur: Whitman Walt

Info:

[ poésie ]

Commenter

Commentaires: 0

hésiter

Lorsqu'on arrive
au bord de l'abîme
et qu'on s'apprête à plonger
dans les ténèbres de l'inconnu,
on a la foi si on sait
que l'un ou l'autre
des choses suivantes se produira :
on trouvera quelque chose de solide
pour s'accrocher, ou bien
on apprendra à voler.

Auteur: Winter Barbara J.

Info:

[ poésie ]

Commenter

Commentaires: 0

subjonctif

Eût-il vraiment fallu que je vous rencontrasse
Et que de vos beaux yeux vous me regardassiez
Eût-il vraiment fallu que vous persistassiez
Et qu'entre vos doux bras, seul, je m'abandonnasse ?

Était-il nécessaire au fond que je restasse
Sans qu'il fût jamais dit que vous me retinssiez ?
N'eût-il pas convenu que vous me plaignissiez
Avant qu'à vos appas inconscients je cédasse ?

Vous fûtes mienne avant que la nuit ne finît
Que le ciel s'éclairât et que le jour pâlît
Quelque blasé coriace et fort que je me crusse

Je ne pus regretter que nous nous connussions.
Vous gagnâtes mon coeur presque et quoique j'en eusse
Il s'en fallut de peu que nous nous aimassions.

En toute sympathie.

Auteur: Peter J. C.

Info: Bouissière A., Le bar du s...

[ poésie ]

Commenter

Commentaires: 0

vivre

Il ne me reste qu'un seul souci sur terre, un souci d'or : porter le poids du temps.

Auteur: Mandelstam Ossip

Info: Extrait d'un Poème 1920

[ poésie ]

Commenter

Commentaires: 0

écriture

Le fragment me permet de passer sans cesse de l'idée à l'image, et de l'image à l'idée, d'ajouter au fur et à mesure de ma progression des éléments nouveaux, parfois contradictoires. Il me permet de changer de cap, d'arrêter mes travaux, de rêver, de me perdre. Une écriture par fragments suppose la pulvérisation du discours, son émiettement, la dispersion des idées. Le fragment va à la rencontre du poème qui se situe aux limites du nomadisme, quelque part sur l'autre versant.

Auteur: Hons Gaspard

Info:

[ poésie ]

Commenter

Commentaires: 0