Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.                    &nb... Lire la suite >>
Search results: 288
Search time counter: 0.1923s

sagesse

N'est contemporain que le professionnel de l'hérésie, le rejeté par vocation, à la fois vomissure et panique des orthodoxies. [...] Le sage, lui, est hostile au nouveau. Désabusé, il abdique : c'est sa forme de protestation. Orgueilleux qui s'isole dans la norme, il s'affirme en reculant. A quoi tend-il ? A surmonter ou à neutraliser ses contradictions. S'il y réussit, il prouve que les siennes manquaient de vigueur, qu'il les avait dépassées avant de les braver. L'instinct lui faisant défaut, il lui est facile d'être maître de soi, de pontifier dans l'anémie de sa sérénité.

Auteur: Cioran

Info: La Tentation d'exister, Tel Gallimard, 1986, p. 121-122

[ dénigrement ] [ immobile ] [ politiquement correct ]

Commenter

Commentaires: 0

lecture

Les oeuvres à thèse, au sens usuel du mot, sont souvent, par définition, des oeuvres de qualité inférieure, et dès lors inférieures à leur tâche. La confusion entre l'agitation, la propagande et la littérature est également funeste à ces trois modes de l'activité intellectuelle et de l'action sociale (encore qu'ils puissent se combiner puissamment de façons variées dans des cas précis). La valeur très particulière du roman vient de ce qu'il propose à l'homme autre chose que des mots d'ordre politiques ou des revendications : des façons de sentir, de vivre en son for intérieur, de comprendre autrui, de se comprendre soi-même, d'aimer, de se passionner...

Auteur: Serge Victor

Info: Littérature et révolution 1932, Maspéro 1976, p. 28 * Il s'agit d'une critique de certaines tendances de la littérature soviétique

[ idéologie ] [ politique ] [ réflexive ] [ délassement ]

Commenter

Commentaires: 0

économie

Je distingue le capitalisme du libéralisme et désespère qu'on confonde souvent les deux termes : le capitalisme est un mode de production des richesses dans lequel la rareté constitue la valeur; le libéralisme un mode de redistribution des richesses dans lequel le marché libre fait sa loi.
(...) En revanche, ce capitalisme se coefficiente : le capitalisme néolithique n'est pas le capitalisme financier, qui n'est pas le capitalisme antique des Gréco-Romains ni sa formule médiévale, encore moins celui qu'on prend souvent pour le seul, le capitalisme industriel.
Le problème est donc moins dans le substantif que dans son épithète : capitalisme, certes, mais quel capitalisme ?
Capitalisme libéral, non merci.

Auteur: Onfray Michel

Info: Abrégé hédoniste

[ régulation ] [ politique ]

Commenter

Commentaires: 0

société

Dès que j'entends parler de tradition et de conservatisme, s'impose à moi l'image d'un ordre et d'un pouvoir qui s'abrutissent à vouloir se maintenir.
La vie est bouillonnement et remises en question et si l'éphémère des choses n'est guère apparent à notre petite échelle, il est nécessaire de faire attention au fait que tout doit toujours être reconsidéré.
Mais aussi : que chaque changement dans l'organisation de nos vies réelles et concrètes doit être soigneusement pesé, avec humilité, lucidité et conscience, en faisant abstraction totale de la première phrase de ce paragraphe. Il n'y a qu'une chose qui soit pire à s'opposer au progrès, c'est de foncer dedans tête baissée.

Auteur: Mg

Info: 28 juillet 2013

[ organisation ] [ politique ] [ pondération ]

Commenter

Commentaires: 0

enfumeurs

Ne te laisse pas tromper par la façon dont les hommes de mauvaise foi abusent des mots et des noms... Les choses y sont présentées comme des contraires qui ne sont même pas dans la même catégorie. Écoute-moi : le contraire de radical est superficiel, le contraire de libéral est avare ; le contraire de conservateur est destructeur. Je me décrirai donc comme libéral conservateur radical ; mais certains de ces poissons rouges pourris jureront que de tels poissons ne peuvent exister. Méfie-toi de ceux qui utilisent des termes pour désigner leurs opposés. En même temps aie pitié d'eux, parce que c'est en général la seule astuce qu'ils ont en magasin.

Auteur: Lafferty R. A.

Info: The Flame is Green, Ch. 5, 1971.

[ langage ] [ politiquement correct ]

Commenter

Commentaires: 0

dictature

Madame Staël termine ses observations sur Louis XIV, par une remarque pleine de force et de vérité : " Il ne faut jamais juger les despotes par les succès momentanés que la tension même du pouvoir leur fait obtenir. C'est par l'état dans lequel ils laissent leur pays à leur mort où à leur chute ; c'est ce qui reste de leur règne, à présent, qui révèle ce qu'ils ont été. L'ascendant politique des nobles et du clergé a fini en France avec Louis XIV; il ne les avait fait servir qu'à sa puissance : ils se sont trouvés après lui sans liens avec la nation même, dont l'importance croissait chaque jour."

Auteur: Staël Germaine

Info: in Staëlliana de Cousin d'Avallon

[ royauté ] [ héritage politique ]

Commenter

Commentaires: 0

dualité

L'esprit tend à schématiser ses représentations du monde, probablement parce que deux sexes sont nécessités pour la continuité de la race et pour des besoin de survie via une forme de raison et de bon sens "simplifiés"!
Il est alors amusant d'observer, coincé dans cette logique bipolaire, combien quelques constats simples et reconnus montrent très vite l'étendue des paradoxes auxquels devra faire face le politicien qui voudra plaire au grand nombre. Par exemple : les hommes sont plutôt de droite au contraire de leur compagnes. Ou : le coeur est à gauche et le portemonnaie, conservateur, à droite. Ou encore : les vieux sont en général à droite par besoin de sécurité.. Etc.

Auteur: Mg

Info: 3 mai 2012

[ limitation ] [ gauche-droite ] [ femmes-hommes ] [ politique ]

Commenter

Commentaires: 0

citation s'appliquant à ce logiciel

Psychanalyse : émergence des tâtonnements psychologiques de la bourgeoisie oisive européenne du vingtième siècle. Discipline essentiellement dialectique, son développement devrait être aidé par l'apparition de sociétés où, le travail diminuant, le temps libre devra être occupé.
L'analyse personnelle, réflexive, la prise de recul sur soi et ses rapports avec les autres, aidée par des outils comme celui-ci, qui pourront être mis en réseau avec grande souplesse (ou pas), répond à sa manière à cette problématique. A noter qu'il s'agit d'une occupation sans consommation de biens tangibles ; une activité durable.
Le versant "esprit" cette émergence un peu floue que nous sommes. Des singes dépoilés qui, à grand coups de technologie, foncent vers l'abstraction.

Auteur: Mg

Info: 29 juin 2017

[ politique ] [ écologie ]

Commenter

Commentaires: 0

gauche-droite

On accuse souvent la droite, quand elle gouverne, de ne satisfaire que sa propre clientèle, restaurateurs, buralistes, entrepreneurs en général, chauffeurs de taxi et ainsi de suite ; mais il faut convenir qu'elle n'a pas le nihilisme industrieux de la gauche qui, lorsqu'elle est au pouvoir, la crée, elle, sa clientèle, l'invente, la fabrique en vidant les individus de toute possibilité d'initiative personnelle, comme on sectionne les nerfs d'un animal de laboratoire, et en les rendant ainsi absolument dépendants d'elle, jusques et y compris pour les gestes les plus simples, et cela probablement sans retour. Elle poursuit d'ailleurs son ouvrage dans l'opposition, et c'est elle qui oblige la droite stupide à s'aligner sur ses exigences.

Auteur: Muray Philippe

Info: Festivus Festivus

[ standardisation ] [ politique ]

Commenter

Commentaires: 0

Helvétie

Musique dans le pays de Vaud.
Déjà sous perfusion lourde de l'état, le Conservatoire de Lausanne, sous l'habile conduite de M. Wavre, parvint à consolider sa position - financière principalement. Ce dernier put enjôler la conseillère d'état Lyon, d'autant plus aisément qu'elle était la compagne de la présidente de l'association des profs du Conservatoire. On pu ainsi assister à ce grand moment de l'établissement romand, lors de la cérémonie de départ de Wavre, où la conseillère d'état socialiste sortit un discours quasi dithyrambique, pour louer un gars, et une institution, qui constituaient l'archétype du conservatisme et de la droite bien pensante vaudoise. Une juriste socialiste sous le charme d'un musicien d'archives endimanché. A mourir de rire.

Auteur: Mg

Info: 10 juin 2010

[ politique ] [ culture ]

Commenter

Commentaires: 0