Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.                    &nb... Lire la suite >>
Search results: 181
Search time counter: 0.099s

positiver

Tout cela ne mène nulle part. Le destin de l'Homme a toujours été de vieillir et de mourir, et tout ce que nous démontrons en faisant cela, c'est que quelle que soit la manière dont nous nous y prenons, quelle que soit la façon dont nous essayons de nous opposer aux forces qui nous oppressent, notre destin ne sera jamais autre chose que cela, un lent déclin. Ce sont nos rêves qui comptent, c'est avec eux que nous devons apprendre à vivre, pas avec la réalité.

Auteur: Holdstock Robert Paul

Info: Dans la vallée des statues et autres récits

[ détermination ] [ espérance ]

Commenter

Commentaires: 0

positiver

Remords. - Ne jamais donner libre cours au remords, mais se dire tout de suite : ce serait là ajouter une seconde bêtise à la première. - Si l'on a fait du mal, il faut songer à faire le bien. - Si l'on est puni à cause de sa mauvaise action, il faut subir sa peine avec le sentiment que par là on fait une chose bonne : on empêche, par l'exemple, les autres de tomber dans la même folie. Tout malfaiteur puni doit se considérer comme un bienfaiteur de l'humanité.

Auteur: Nietzsche Friedrich

Info: Humain trop humain, 1878-79, Oeuvres/R Laffont, Bouquins 1990<323 p.948>

Commenter

Commentaires: 0

positiver

Oubliez votre deuil, sortez de ce sarcophage. Commencez à vivre. Étudiez, faites le bien, aidez les millions d'êtres qui, eux, souffrent de problèmes bien plus réels et concrets, la faim, la maladie, le chômage, l'ignorance, et ne peuvent y faire face. Votre problème n'en est pas un, c'est une solution. Le veuvage vous a épargné d'avoir à découvrir l'esclavage que représente le mariage pour une femme. Ne jouez pas les héroïnes romantiques. Suivez mon conseil. Revenez à la vie et occupez-vous de choses plus généreuses que la culture de votre douleur.

Auteur: Vargas Llosa Mario

Info: Le Paradis, un peu plus loin

[ altruisme ]

Commenter

Commentaires: 0

positiver

La maîtrise de la pensée est la forme la plus élevée de la prière. Par conséquent, ne pense qu'à de bonnes choses, qu'à des choses justes. Ne t'arrête pas à la négativité et à l'obscurité. Et même dans les moments où les événements se présentent plutôt mal - surtout dans ces moments-là -, ne vois que la perfection, n'exprime que la gratitude et n'imagine que la manifestation de la perfection que tu choisis ensuite.
Dans cette voie se trouve la tranquillité. Dans ce processus réside la paix. Dans cette conscience existe la joie.

Auteur: Walsch Neale Donald

Info: Conversations avec Dieu : Un dialogue hors du commun, tome 3

[ détermination ]

Commenter

Commentaires: 0

positiver

Chaque entité vivante est, du point de vue cosmique, incroyablement chanceuse d'être simplement là. La plupart de tous les organismes ayant jamais existé - 90 pour cent et plus, sont morts sans descendance viable : alors que pas un seul de vos ancêtres, ce qui nous fait remonter à l'aube de la vie sur Terre, n'a souffert de ce banal malheur. Vous êtes issus d'une lignée ininterrompue de gagnants qui correspond à des millions de générations, vainqueurs qui furent à chaque étape les plus chanceux parmi les chanceux, un sur mille, voire sur un million. Aussi malchanceux que vous soyez aujourd'hui, votre simple présence ici atteste de la chance qui est, et qui fut, la votre.

Auteur: Dennett Daniel C

Info: Freedom Evolves

[ hasard ] [ survivant ] [ émerveillement ]

Commenter

Commentaires: 0

positiver

Notre hémisphère droit concerne le moment présent. C'est immédiatement ici, tout de suite. Notre hémisphère droit pense images et il apprend de manière kinesthésique, via la sensation des mouvements des parties du corps. Des Informations sous forme de flux d'énergie qui passent simultanément par tous nos systèmes sensoriels. Et ensuite tout ça éclate dans l'énorme collage du présent.
Ce à quoi ce moment présent ressemble, son goût, à quoi il parait et sonne. Je suis énergie connectée à l'énergie tout autour de moi par la conscience de mon hémisphère droit. Nous sommes des êtres d'énergie connectés les uns aux autres par la conscience de nos hémisphères droits comme une famille humaine. Et juste ici, maintenant, nous sommes tous frères et soeurs sur cette planète, ici destinés à faire du monde une place meilleure. En ce moment nous sommes parfaits, nous sommes le tout. Et nous sommes magnifiques.

Auteur: Bolte Taylor Jill

Info: My Stroke of Insight: A Brain Scientist's Personal Journe

[ cerveau ] [ droit ] [ gauche ]

Commenter

Commentaires: 0

positiver

J'ai demandé à Dieu la force pour atteindre le succès ;
Il m'a rendu faible afin que j'apprenne humblement à obéir.
J'ai demandé la santé pour faire de grandes choses ;
Il m'a donné l'infirmité pour que je fasse des choses meilleures.
J'ai demandé la richesse pour pouvoir être heureux ;
Il m'a donné la pauvreté pour pouvoir être sage.
J'ai demandé la puissance pour obtenir l'estime des hommes ;
Il m'a donné la faiblesse pour que j'éprouve le besoin de Dieu.
J'ai demandé un compagnon afin de ne pas vivre seul ;
Il m'a donné un coeur afin que je puisse me réjouir de toutes choses.
...
Je n'ai rien eu de ce que j'avais demandé,
mais j'ai reçu tout ce que j'avais espéré.
Presque en dépit de moi-même,
les prières que je n'avais pas formulées ont été exaucées.
Je suis parmi les hommes, le plus richement comblé.

Auteur: Internet

Info: Texte gravé dans un institut de réadaptation à New York

Commenter

Commentaires: 0

positiver

Les actions de l'Homme n'ont plus cette signification cosmique qu'on leur attribuait à l'époque de l'astronomie ptolémaïque, mais elles restent tout ce qu'il nous est donné de connaître du Bien et du Mal. Il est quelque peu ridicule de rechercher, à l'instar d'Osymandias, roi des rois, la grandeur personnelle si l'on considère que le pouvoir ou la gloire que peut atteindre un être humain est tellement microscopique que cela ne vaut guère même le plus petit effort. En revanche, les buts impersonnels, comme d'essayer de comprendre le monde autant qu'il est possible, de créer du beau ou de contribuer au bonheur humain, ne semblent pas risibles, car c'est ce que nous pouvons faire de mieux. Il est ainsi possible de retirer de la prise de conscience de notre manque d'importance une certaine forme de paix, en sorte qu'il peut devenir moins difficile de profiter de la bonne fortune sans s'en glorifier et de supporter la mauvaise sans désespérer.

Auteur: Russell Bertrand

Info: L'Art de philosopher, trad. Michel Parm entier, p.29, PUL, coll. Zêtêsis, 2005

[ relativiser ]

Commenter

Commentaires: 0

positiver

<FoPositiver> ben que veux-tu ? je me suis prit un râteau
<Reularg> aïe, dommage
<FoPositiver> mais bon au moins elle a été gentille, celle-là : elle s'est contentée de se marrer avant de refuser quand je lui ai proposé un verre, elle m'a pas humilié ni rien
<Reularg> tu portes bien ton pseudo, toi
<FoPositiver> quand tu collectionnes les échecs amoureux, que t'es toujours puceau à 29 ans, que la seule fille qui t'ai jamais serrée dans tes bras est ta grande soeur il y a plus de 10 ans et que la simple évocation de l'idée que tu puisses un jour sortir du célibat fait marrer ta famille et tes amis, ou tu te flingues, ou tu positives
<Reularg> j'avoue
<Reularg> mais je sais pas comment tu fais...
<Reularg> ça demande bcp d'abnégation
<FoPositiver> ben je me rassure en me disant qu'au moins, si un jour une fille sors avec moi, ça ne risque pas d'être uniquement pour le physique.
<Reularg> tu portes VRAIMENT bien ton pseudo...

Auteur: Internet

Info:

[ dialogue-web ]

Commenter

Commentaires: 0

positiver

L'étude du passé nous permet tout d'abord d'éviter un piège courant, celui de la nostalgie. La France serait en déclin, entend-on souvent, sa grandeur est passée. Avant, c'était mieux. "Avant" ? Mais quand exactement ? Tentez une expérience simple, feuilletez ce livre à l'envers, et cherchez une seule époque de notre passé où vous auriez voulu vivre. Alors ? En 1910, par exemple, au temps de cette France puissante, gouvernant un quart du monde ? Préparez donc l'uniforme, dans quatre ans vous aurez à affronter l'enfer des tranchées, la guerre et ses millions de morts, merci. En 1810 ? Cette fois ce sera l'horreur des guerres napoléoniennes. En 1710 ? Admettons que cela soit tentant, pour l'infime minorité qui aura la chance de se retrouver dans l'habit chamarré d'un bel aristocrate. Et encore, pas à Versailles. En cette fin de règne de Louis XIV, la vie y était sinistre. Que dire des 90% qui se réincarneront en paysans misérables au ventre creux et au dos cassé par l'ouvrage ? On a compris le jeu. La comparaison avec le monde d'hier ne doit pas nous mener à admirer benoîtement celui d'aujourd'hui. Elle peut nous servir à en relativiser les inconvénients, cela n'est déjà pas si mal.

Auteur: Reynaert François

Info: Nos ancêtres les Gaulois et autres fadaises

[ France ]

Commenter

Commentaires: 0