Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 7
Temps de recherche: 0.0247s

propagande

Celui qui contrôle le passé peut manipuler le présent.

Auteur: Anonyme

Info: Vu à la TV . Emission "Oustachis, le génocide des oubliés" sur toute l'histoire. 12.02.2020. Un historien des Balkans explique comment les serbes ont utilisés des archives pour influencer l'opinion

[ histoire ] [ manipulation ] [ pouvoir sémantique ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

dogmes

Les croyances établies constituent un gros obstacle, elles divisent les hommes entre eux et détruisent leur intelligence; nos sociétés et nos religions sont essentiellement fondées sur les intérêts matériels et l'exploitation.

Auteur: Krishnamurti Jiddu

Info:

[ pouvoirs sémantiques ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel
Mis dans la chaine

appréciation littéraire

Dépassant les autres poètes Shakespeare possède le pouvoir de subordonner la nature à des fins d'expression. Son inspiration, impériale, se sert de la création comme d'une babiole et l'utilise pour incarner tout caprice de pensée qui lui vient. Les espaces les plus reculés de la nature sont visités et les choses les plus lointaines rassemblées via une subtile connexion spirituelle. Nous prenons conscience que l'ampleur des biens matériels est relative, et que tous les objets se rétrécissent et se dilatent pour servir la passion du poète.

Auteur: Emerson Ralph Waldo

Info:

[ ouverture ] [ analyse ] [ pouvoir sémantique ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

manipulation linguistique

Le grand mouvement euphémistique qui a fait disparaître au cours des trente dernières années les surveillants généraux des lycées, les grèves, les infirmes, les chômeurs - remplacés par des conseillers principaux d’éducation, des mouvements sociaux, des handicapés, des demandeurs d’emploi- a enfin permis la réalisation du vieux rêve de Louis-Napoléon Bonaparte, l’extinction du paupérisme. Désormais, il n’y a plus de pauvres mais des gens de condition modeste, plus d’exploités mais des exclus, plus de classes mais des couches sociales. C’est ainsi que la LQR* substitue aux mots de l’émancipation et de la subversion ceux de la conformité et de la soumission.

Auteur: Hazan Éric

Info: LQR : La propagande du quotidien. **novlangue issue de la brutale modernisation du capitalisme français dans les années 1960 : la Lingua Quintae Respublicae.

[ novlangue ] [ pouvoir sémantique ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel
Mis dans la chaine

novlangue

Dans le langage psychanalytique, la dénégation est l'expression, sur le mode du refus, d'un désir refoulé. J'ignore si les psychanalystes ont un mot pour désigner ce qui en serait comme une sorte de variante inversée. La LQR* fait grand usage de ce tour : prétendre avoir ce qu'on n'a pas, se féliciter le plus pour ce qu'on sait posséder le moins.
Ainsi, lorsque la précarité est venue s'ajouter au contrôle disciplinaire pour effacer ce qui restait d'humain dans les entreprises, lorsque la consommation des drogues et psychotropes par les salariés a commencé à exploser, les anciens directeurs du personnel se sont vus transformés en directeurs des ressources humaines, les DRH. (La parenté est curieuse entre les théories néolibérales du "capital humain" et la brochure de Staline longtemps diffusée par les Editions Sociales, L'Homme, capital le plus précieux.)

Auteur: Hazan Éric

Info: LQR : La propagande du quotidien. *novlangue issue de la brutale modernisation du capitalisme français dans les années 1960 : la Lingua Quintae Respublicae.

[ travailleurs exploités ] [ politiquement correct ] [ pouvoir sémantique ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

langage

- Il devient de plus en plus urgent de se libérer de l'extraordinaire conformisme des gens qui parviennent à faire croire aux autres que les mots sont indexés au réel... et ainsi à les piloter...
- Comment ça? les mots ne renvoient pas au réel selon vous?
- Oui, mais indexés au une réalité telle que la désire celui qui la crée. En disant "les mots" ici il s'agit bien sûr des idées. Si je vous dis "un arbre", nous serons d'accord, en tout cas pour ce qui est de des aspects généraux de l'appellation. Pour le reste le réel "mis en mots" est généralement formulé dans l'idée de convaincre le lecteurs, surtout crédule - je ne fais pas autre chose ici. En clair, le bon sens de l'instinct lui est infiniment supérieur..
Hélas ce bon sens holistique est, grâce à l'efficacité de l'ingénierie sociale, toujours plus masqué, pour ne pas dire interdit.

Auteur: Mg

Info: Dialogue sur FB, 4 fév. 2020

[ pouvoir sémantique ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

athée

La religion, ça veut dire qu'au-delà de la survie d'un organisme unique il y quelque chose qui "relie" des êtres ou des groupes d'êtres. (C'est la source étymologique du mot - religiare... bien que certains avancent que le terme impliquerait plutôt l'idée de "ce qui relie à Dieu et à lui seul" )
Restant sur cette idée première, la survie du groupe, ou solidarité, ou sagesse collective, ou consensus tribal... se cristallise sur base de bon sens et des constats évidents qui émergent de cette vie en commun. Constats qui sont ensuite formulés, écrits.
La métaphysique intervient dès qu'existe un corpus genre Torah, Bible ou Coran, soit disant d'origines divine - ce qui est paradoxalement vrai puisque Dieu, symbole des symboles, est à l'origine de tout.
Métaphysique, issue - et qui engendre - la manipulation des mots, accordant ainsi grand pouvoir aux théologiens et autres rhétoriciens à partir du moment où ils organisent croyances et sens des mots et du langage. En ce sens religion et politique présentent de fortes similitudes. Et puis, si on creuse la moindre, on voit bien que, linguistiquement, pour peu qu'on s'ouvre vers l'imaginaire et la poésie, tout est interconnecté, tout est dépendant de tout. Il y a un équilibre en mouvement. Une métamorphose incessante.
Ici on dirait bien que c'est dès lors Spinoza qui l'emporte. Lui qui fut excommunié par la synagogue pour cause de panthéisme.
Un peu comme si les tenants de la chose devenaient fous qu'on fasse démonstration de leur inutilité.
Pourquoi alors parler en ce cas d'athéisme juif ?
Les humains son incorrigibles
Au fait : c'est quoi la religion des fourmis ?

Auteur: Mg

Info: 3 juillet 2014

[ agnostique ] [ judaïsme ] [ question ] [ pouvoir sémantique ]

Commenter

Commentaires: 0

Mis dans la chaine