Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 5
Temps de recherche: 0.175s

corruption

On préfère être libre et pauvre, nique les esclaves riches, comme les présidents cainfs*.

Auteur: Alpha Wann

Info: *africains

[ punchline ] [ rap ] [ dirigeants africains corrompus ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Gaillard

IVG

Les jeunes femmes ont besoin de savoir que les droits à l'avortement et l'accès à l'avortement ne sont pas accordés ou retirés par des hommes (ou des femmes) puissants - présidents, juges de la Cour suprême, législateurs, lobbyistes - mais que les libertés furent été conquises, comme toujours, par des personnes qui luttent pour leur propre compte.

Auteur: Pollitt Katha

Info:

[ liberté ]

Commenter

Commentaires: 0

gaz

Le Président pète, comme tous les présidents lorsqu'il fait matin et qu'ils sont seuls.
Flûte ! Juan-Carlos était encore là, dans l'embrasure de la fenêtre, à se débattre avec les multiples cordons des rideaux.
Ennuyé pour son standing, le Président remue sa tasse sur le plateau dans l'espoir de trouver un bruit plus ou moins similaire, mais la rime est pauvre.

Auteur: Dard Frédéric

Info: Y a-t-il un Français dans la salle?

Commenter

Commentaires: 0

pouvoir

Leurs enfants poursuivaient leurs études à l'étranger. S'ils étaient nuls, ils pouvaient faire toutes les facultés, et s'ils voulaient revenir au pays sans diplôme, les nouveaux occupants allaient les faire embaucher dans les directions des grandes sociétés, ou les nommer présidents de conseils d'administration, ou conseillers en n'importe quoi. Ou pourquoi pas politiciens. Le métier le plus facile. Il suffisait seulement d'être sans scrupules, de savoir mentir, voler, trahir, transhumer, changer d'avis tous les jours et manquer de vision.

Auteur: Ken Bugul Mariétou Mbaye Bileoma

Info: La Pièce d'or

[ malhonnête ] [ corruption ] [ cénacle ] [ caste ]

Commenter

Commentaires: 0

épitaphe

Joe et moi avions l'habitude de parler du mystère de la vie lors de moments cruciaux que nous avons partagé pendant toutes ces années. Cruciaux comme un soudain changement de vie, une transformation singulière ou la métamorphose vers une aventure inconnue. Pour moi, il n'y a pas de "début" ou de "fin". La nécessité de vivre et de créer constitue, en soi-même, l'immortalité de la vie : l'aventure ultime. La mort est une étape essentielle dans le processus du "vivant" ; servant de guide impartial au cours de nos routes éternelles. Je tiens pour certain que Joe et Maxine Zawinul évoluent pour toujours comme partenaires spirituels. (Comme nous partageons tous pendant ce voyage mystique). Rien de ce qu'ils accomplirent ne sera défait. Les réalisations de Joseph dans cette vie restent comme témoignages, son testament musical. Mais son oeuvre d'homme reste à être chroniquée dans le "Grand Livre" des actes accomplis au nom de l'humanité. Joe m'a parlé de projets initiés par lui et un des présidents Autrichien avec qui il était ami depuis l'enfance, projets lancés dans l'esprit du don et non de l'accaparement. Je sais qu'il faisait allusion aux deux guerres mondiales. Joseph était conscient que le dévouement à l'art et à la musique ne changent pas le monde. Il savait que tant qu'il avançait dans la musique, il en inspirerait d'autres à aller de l'avant dans leurs vies professionnelles et privées vers l'action humanitaire. C'est ainsi que j'en suis venu à voir mon ami, Joseph Zawinul, pas seulement comme un grand artiste pionnier créateur aux importants accomplissements musicaux. Je vois l'existence de Joseph plus clairement, comme si je pouvais discerner le reflet de toute la vie dans un grand miroir; un miroir qui reflète l'éternelle mission de notre existence à tous. Pour l'éternité.

Auteur: Shorter Wayne

Info: lu lors des obsèques de Joe Zawinul

[ jazz ] [ couple ]

Commenter

Commentaires: 0