Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.   EXEMPLESJEUX et PASSE-TEMPSCHAINESPUNCHLINESHUMOURREPARTIESFEMMES. ETC.          ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.             ... Lire la suite >>
Search results: 6
Search time counter: 0.0251s

pulsions

Il n'y a que le sentiment qui nous puisse donner des nouvelles un peu sûres de nous.

Auteur: Marivaux

Info:

Commenter

Commentaires: 0

pulsions

Nous devons considérer l'inconscient comme une rémanence de cette jonction archaïque de la pensée avec la réalité sexuelle.

Auteur: Lacan Jacques

Info: Le séminaire, livre XI : Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse

[ sexualité ] [ cerveau reptilien ]

Commenter

Commentaires: 0

pulsions

Il faut assez bien connaître la variabilité de l'acte instinctif et les lois régissant cette variabilité pour éviter d'imputer à l'expérience et à l'apprentissage des phénomènes qui, en réalité sont provoqués par des facteurs tout à fait différents.

Auteur: Lorenz Konrad

Info: Trois essais sur le comportement animal et humain

[ cerveau reptilien ] [ éducation ]

Commenter

Commentaires: 0

pulsions

Le sexe est comme un univers parallèle où des personnes qui semblent normales révèlent brusquement un autre visage. Presque comme les monstres dans ses cauchemars. Ces personnes peuvent être n’importe qui et appartenir au monde ordinaire, jusqu’à ce qu’on soulève un coin du voile.

Auteur: Mats Strandberg

Info: Le ferry

[ révélées ] [ instinct ] [ libido ] [ intimité ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par miguel

pulsions

On aura beau tout savoir, tout manigancer, tout organiser, tout manipuler, penser à tout, le sexe nous déborde. C'est un jeu très risqué. On éviterait les deux tiers de ses problèmes si on ne s'aventurait pas hors des balises pour baiser. C'est le sexe qui jette le désordre dans nos vies bien réglée...

Auteur: Roth Philip

Info: La bête qui meurt

[ reproduction ]

Commenter

Commentaires: 0

pulsions

Etant donné que notre inconscient désire la mort de l’autre et ne peut se représenter notre propre mort], la guerre, […] c’est le moment où l’inconscient ne s’exprime plus latéralement par des symptômes ou des lapsus mais peut s’exprimer directement sur la visible du visible […]. Ce à quoi Freud nous rend sensibles, c’est la conséquence inéluctable du surgissement hors de sa place de l’inconscient : la destruction généralisée.

Auteur: Enriquez Eugène

Info: De la horde à l'Etat

[ haine ] [ psychanalyse ]

Commenter

Commentaires: 0