Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths. CROWFUNDING.  Exemples.  Punchlines.  Jeux et Passe-temps.  Chaines.  Humour.  RépartiesFemnmes, etc.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.      &nbs... Lire la suite >>
Search results: 663
Search time counter: 0.3652s

question

En humble informaticien que je suis, je pose pourtant une question sans rapport avec mes compétences : d'où viennent ces oeuvres sinon du passé commun à toute l'humanité ? D'où viennent les idées, les influences, les imaginations, les imaginaires, sinon de tout ce qui entoure les auteurs, de notre histoire et de notre culture commune ? De quel droit un auteur (ou son éditeur) peut-il s'approprier une idée qui n'existerait pas sans la collectivité tout entière ? Pourquoi priverait-on les plus pauvres du droit minimal de partager les fruits de ce passé en entravant une diffusion la plus large possible ?

Auteur: Chemla Laurent

Info: Confessions d'un voleur : Internet, la liberté confisquée

[ marchandisation ] [ valeur ] [ non tangible ]

Commenter

Commentaires: 0

question

Regardez le visage agressif de Marion Bartoli qui serre le poing après un point victorieux. Ou celui de Tiger Woods montrant son énorme détermination. Ces visages placardés dans les médias présentent très exactement les mêmes expressions que les méchants de notre enfance. Pensez : Olrik dans Blake et Mortimer, la sorcière du Blanche-Neige de Disney... le capitaine Allan dans Tintin.... Ou encore, lorsque certains sportifs sont au bout de l'effort, leurs visages font plutôt penser à Heath Ledger dans Batman qu'à un individu équilibré.
Qui sont les héros, les gentils, les modèles ? Allez, il est temps de relire Albert Jacquard.

Auteur: Mg

Info: 20 juillet 2013

[ férocité ] [ gagner ] [ vaincre ]

Commenter

Commentaires: 0

question

On dirait bien que la vie va vers la complexification, même si dans son "parcours" il y a maints exemples de retours en arrière ou de simplifications. Il n'en reste pas moins qu'on peut voir de la matière "simple" qui crée des bactéries, puis des insectes et ainsi de suite, composant - comme par tâtonnement - des organes toujours plus sophistiqués ou pointus ou sensibles... l'émergence de l'oeil est un exemple... émergence qui nous aura ouvert, à nous autres animaux, une incroyable fenêtre sur l'extérieur... quel sera alors le (ou les) futur nouveau sens.. pour autant que notre espèce perdure ?

Auteur: MG

Info: 1997

[ spéculation ]

Commenter

Commentaires: 0

question

Céline et Luchini, le créateur et son incarnation, vitupérateurs accordés... ne furent-ils pas victime de leurs ego trips... Parce que sans avoir élevés d'enfants, sans en avoir vraiment eu autour d'eux ? On se dit qu'ils ont vécu dans une sorte d'univers clos où le langage et les conventions restaient beaucoup plus stables et figées que lorsque vous avez affaire à des mômes en pleine puberté ou mieux, à 15 ados déstructurés et fous furieux dans un quartier défavorisé. Céline et Luchini, réfugiés dans le texte et l'écriture. Alors que le monde est un brassage, certes avec des points d'appuis... mais lesquels ?

Auteur: Mg

Info: 18 janvier 2012

[ littérature ] [ théâtre ] [ égoïsme ]

Commenter

Commentaires: 0

question

... si seulement on pouvait être un impressionniste avec les mots, ce sont justement les impressionnistes qui ont introduit dans la peinture ce regard neuf qui consiste à traduire, ou plutôt à transposer la lumière en couleur. Or, comment transposer la lumière dans la langue pour rendre ce chatoiement, ce frissonnement sur l'eau, ces méduses scintillantes, cette luisante de la toile d'araignée dans les roseaux, ces réverbérations de la lumière sur les pierres humides, cette brillance des feuilles et ces jeux du soleil dans les bouclettes de Martusza ? Les mots ne chatoient pas, ils sont immobiles. Comment écrire avec des mots la lumière de tes cheveux ?

Auteur: Wilk Mariusz

Info: La maison du vagabond, p 166

[ écriture ] [ langage ] [ limitation ]

Commenter

Commentaires: 0

question

Quels magiciens sommes-nous pour transformer les ténèbres en lumière, les atomes invisibles en théâtre éblouissant du monde, tirant des objets (gens aussi bien que lapins) hors de microscopique placards secrets, transformant l'hiver en été, faisant disparaître une poignée de moments au travers de la trappe du temps. Nous avons appris ce savoir faire il y a si longtemps qu'il est inconscient, et nous nous sommes auto hypnotisés en croyant être le public, alors je me demande où s'est accompli cet apprentissage. Quels maîtres magiciens nous ont appris à former la réalité si en douceur au point d'avoir oublié de nous dire le secret à nous-mêmes ?

Auteur: Roberts Jane

Info:

[ existence ] [ incarnation ] [ mystère ]

Commenter

Commentaires: 0

question

Je demande à une amie : - A quoi sert la jouissance de la la femme puisqu'elle n'en a pas besoin pour se reproduire ? Elle : - Sans attraction sexuelle on vous laisserait pas nous approcher.
Le très médiatisé psychothérapeute et sexologue Willy Pasini répond à une interrogation similaire.
- A quoi sert l'orgasme féminin ?
- C'est une question difficile pour la science. Pour certains scientifiques, il ne sert à rien. D'autres disent qu'il éveille chez la femme le désir sexuel. Sur le plan purement biochimique, l'orgasme sert à la procréation. Les contractions utérines attirent le sperme vers le haut. Une femme orgasmique est plus facilement procréative.

Auteur: Mg

Info: août 2017

[ femmes-hommes ] [ jouissance ]

Commenter

Commentaires: 0

question

- D'abord, qu'est-ce que c'est t'y que ça, des couilles molles ? fit Tintin.
La Crique réfléchissait.
- Couille molle !... Des couilles, on sait bien ce que c'est, pardine, puisque tout le monde en a, même le Miraut de Lisée, et qu'elle ressemblent à des marrons sans bogue, mais couille molle !... couille molle !...
- Sûrement que ça veut dire qu'on est des pas grand-chose, coupa Tigibus, puisque hier soir, en rigolant avec Narcisse, not'meunier, je l'ai appelé couille molle comme ça, pour voir, et mon père, que j'avais pas vu et qui passait justement, sans rien me dire, m'a foutu aussitôt une bonne paire de claques. Alors...

Auteur: Pergaud Louis

Info: La Guerre des boutons

[ enfance ] [ verge ]

Commenter

Commentaires: 0

question

Pour Mawlânâ, les atomes ne tournent pas autour du soleil par gravité pure mais par amour parce qu'ils subissent l'attraction de l'astre dont ils reçoivent la lumière. Si l'on songe qu'une simple et minuscule particule - de celles qu'on dit précisément élémentaires - peut, dans une chambre à bulles, laisser sa trace fugitive, ces boucles, ces spirales lumineuses qui sont les galaxies et les éclairs de l'infime, quelle trace peut laisser en l'homme dans des atomes dont il est constitué, cette ronde et cette rotation des feux célestes qui, pour Mawlânâ et ses disciples, sont d'abord danse, chant, musique, rituel et procession célébrant l'énergie manifeste de l'Ami et de l'univers ?

Auteur: Lacarrière Jacques

Info: Poussière du monde

[ cosmique ]

Commenter

Commentaires: 0

question

Si un linguiste et un ethnologue ont jugé bon d'unir leurs efforts pour tâcher de comprendre de quoi était fait un sonnet de Baudelaire, c'est qu'ils s'étaient trouvés indépendamment confrontés à des problèmes complémentaires. Dans les oeuvres poétiques, le linguiste discerne des structures dont l'analogie est frappante avec celles que l'analyse des mythes révèle à l'ethnologue. De son côté, celui-ci ne saurait méconnaître que les mythes ne consistent pas seulement en agencements conceptuels : ce sont aussi des oeuvres d'art, qui suscitent chez ceux qui les écoutent (et chez les ethnologues eux-mêmes, qui les lisent en transcription) de profondes émotions esthétiques. Se pourrait-il que les deux problèmes n'en fissent qu'un ?

Auteur: Jakobson Roman

Info: Les Chats de Charles Baudelaire

[ légende ] [ poésie ] [ langage ]

Commenter

Commentaires: 0