Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.                    &nb... Lire la suite >>
Search results: 13
Search time counter: 0.2652s

révolution

Tous les réactionnaires sont des tigres en papier.

Auteur: Tsé-Toung Mao

Info:

Commenter

Commentaires: 0

cycle

Ce qu'on appelait alors libéral est maintenant radical, ce qui était radical se dit aujourd'hui malsain, l'anciennement réactionnaire est maintenant le modéré et ce qui était malsain est actuellement la solide pensée conservatrice.

Auteur: Kushner Tony

Info:

[ politique ] [ langage ] [ relatif ]

Commenter

Commentaires: 0

cycle

C'est curieux, l'histoire. Depuis les années soixante, toutes sortes de gens - puritains, réactionnaires, gauchistes, politiciens, féministes, phallocrates, défenseurs de l'ordre moral, censeurs de tout poil - ont inventé un modèle de société bien sage, collet monté, dont le pays a réussi à s'extraire avec l'apparition de la permissivité.

Auteur: Phillips Charlie et Phillips Mike

Info: Nothing Hill dans les années soixante

[ décadence ]

Commenter

Commentaires: 0

fausseté

Nombreux sont les Français qui en ont plus qu'assez de se faire malmener, ridiculiser, enfumer par des démocrates qui n'aiment pas le peuple, des humanistes qui n'aiment pas les gens, des journalistes qui n'aiment pas les faits, des antiracistes qui n'aiment pas les Blancs, des progressistes qui aiment tellement les pauvres qu'ils sont prêts à en faire venir toujours davantage.

Auteur: Rioufol Ivan

Info: De l'urgence d'être réactionnaire, chapitre, Vers une insurrection civique, p 118

[ médias ] [ gaule ]

Commenter

Commentaires: 0

conservatisme

...Je suis parfois traité de réactionnaire. Les gens disent que je veux revenir aux années 50. Et ils ont raison - mais c'est aux années 650 avant J.C. que je veux revenir, parce que Sparte avait la bonne approche de l'amour masculin. Vous pouvez passer toute la journée à faire du catch et à vous branler les uns les autres si vous voulez, les gars, mais vous devez aussi vous marier, avoir des enfants et aller faire la guerre.

Auteur: Yiannopoulos Milo

Info:

[ homosexualité ] [ réactionnaire ] [ Grèce antique ]

Commenter

Commentaires: 0

illusion

Après la guerre, a été créé le mythe réactionnaire et bêtifiant de la "Belle époque". Les jeunes ont été incités à croire que ce fut un temps de fêtes, autour de la place Pigalle. Il n'était pas question des 100 000 vagabonds ou mendiants qui traînaient dans Paris, de la mortalité infantile 6 fois plus forte que l'actuelle, de la semaine de 60 heures, sans congés, sans sécurité sociale, non plus que du taudis et de l'expulsion avec saisie des meubles (sauf le lit, par mesure... d'humanité).

Auteur: Sauvy Alfred

Info: Mythologie de notre temps <p.23>

Commenter

Commentaires: 0

gaule

Telle était ma famille de l'époque, déplaisante, surannée, réactionnaire, terriblement triste. En un mot, française. Elle ressemblait à ce pays qui s'estimait heureux d'être encore en vie, ayant surmonté sa honte et sa pauvreté. Un pays maintenant assez riche pour mépriser ses paysans, en faire des ouvriers et leur construire des villes absurdes constituées d'immeubles à la laideur fonctionnelle. En même temps, les boîtes des automobiles passaient de trois à quatre vitesses. Il n'en fallait pas plus pour que le pays tout entier fût convaincu d'avoir enclenché la surmultipliée.

Auteur: Dubois Jean-Paul

Info: Une vie française

[ vingtième siècle ]

Commenter

Commentaires: 0

politique

La vérité est que vous avez racialisé la société, en faisant l'éloge du métis, cet aboutissement de l'homme parfait. Vous êtes devenus les vrais racistes, à vouloir raisonner en fonction des "ethnies". Vous qui pouvez traiter de fasciste un contradicteur, ne voyez-vous pas comment vous vous comportez, en comptabilisant les Noirs et les Arabes à la télévision, au parlement, chez les entraîneurs de foot ? Parce que vous avez voulu voir dans l'élection de Barack Obama la victoire de l'homme noir ou métissé, vous avez fait de la couleur de la peau et de ses mélanges un critère de qualité, dans une nation qui n'a jamais été l'expression d'une race ni d'une religion, et qui se l'interdit dans sa Constitution. Vous êtes devenus obsédés par les origines, tout en interdisant aux autres d'y faire référence.

Auteur: Rioufol Ivan

Info: De l'urgence d'être réactionnaire, chapitre, les antiracistes, ces vrais racistes, p 127

[ racisme ]

Commenter

Commentaires: 0

jouir

Toute une petite mythologie tend à nous faire croire que le plaisir est une idée de droite. A droite, on expédie d'un même mouvement vers la gauche tout ce qui est abstrait, ennuyeux, politique et l'on garde le plaisir pour soi ( ...). Et à gauche, par morale (oubliant les cigares de Marx et de Brecht), on suspecte, on dédaigne "tout résidu d'hédonisme". A droite, le plaisir est revendiqué contre l'intellectualité, la cléricature: c'est le vieux mythe réactionnaire du coeur contre la tête, de la sensation contre le raisonnement, de la "vie" (chaude) contre "l'abstraction" (froide): l'artiste ne doit-il pas, selon le précepte sinistre de Debussy, "chercher humblement à faire plaisir"? A gauche, on oppose la connaissance, la méthode, l'engagement, le combat, à la "simple délectation" (et pourtant: si la connaissance elle-même était délicieuse?). Des deux côtés, cette idée bizarre que le plaisir est chose simple, ce pour quoi on le revendique ou on le méprise.

Auteur: Barthes Roland

Info: Le plaisir du texte

Commenter

Commentaires: 0

coutumes

Aux Etats-Unis en particulier, la liquidation des racines a été considérée comme la condition essentielle du développement et de la liberté. Les symboles dominants de la vie américaine, la "frontière" et le melting pot, incarnent, entre autres, cette croyance selon laquelle seuls les déracinés peuvent accéder à la liberté intellectuelle et politique.
Ce modèle implicite d’éducation éclairée exige d’être révisé. Il est à bien des égards profondément fallacieux. Il sous-estime la solidité et la valeur des attachements traditionnels. Il donne à tort l’impression d’une stagnation intellectuelle et technologique des sociétés "traditionnelles", et il encourage par la une surestimation des réalisations de l’esprit moderne émancipé. Il présente le sens du lieu et le sens du passé comme absolument réactionnaires dans leurs implications politiques, ignorant le rôle important qu’ils ont joué dans les mouvements démocratiques et les révolutions populaires. Non seulement il exagère les effets politiques du déracinement, mais il défend une conception très pauvre de la liberté. Il confond en effet, la liberté avec l’absence de contraintes.

Auteur: Lasch Christopher

Info: Culture de masse ou culture populaire ?

[ socle ] [ folklore ] [ essentiel ]

Commenter

Commentaires: 0