Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 129
Temps de recherche: 0.0888s

réalité

Il n'y pas de table rase. Nous sommes comme des mariniers qui doivent réparer leur bateau sur une mer ouverte, sans jamais pouvoir le faire en cale sèche, ce qui permettrait de le reconstruire à partir de meilleurs éléments. Seule la métaphysique peut totalement disparaître.
(Tabula rasa : concept philosophique épistémologique selon lequel l'esprit humain naîtrait vierge et serait marqué, formé, impressionné, de manière sensible que par la seule expérience. Sa principale caractéristique serait sa passivité face à l'expérience sensible. Un concept opposé à l'innéisme des idées, à l'activité de l'esprit).

Auteur: Neurath Otto

Info:

[ limitation ] [ amélioration ] [ chair-esprit ]

Commenter

Commentaires: 0

réalité

Paris était le film de Paris, l’assemblage de tous les films de Paris qu’avait vus Ferguson, et comme c’était stimulant de se retrouver dans le Paris réel, réel dans toute sa somptueuse et inspirante réalité, et pourtant de s’y promener en sachant que c’était aussi un lieu imaginaire, un endroit qui existait à la fois dans sa tête et dans l’air qui enveloppait son corps, un ici et un ailleurs simultané, un passé en noir et blanc et un présent en couleurs, et Ferguson prenait plaisir à passer de l’un à l’autre, et ses pensées parfois étaient si rapides que les deux univers se confondaient en un seul.

Auteur: Auster Paul

Info: 4 3 2 1

[ onirique ] [ France ]

Commenter

Commentaires: 0

réalité

Borges s'arrête à nouveau. Je me sens un peu gêné, planté au milieu de cette rue animée où les gens nous bousculent tandis que Borges, tel le vieil oedipe, m'empoigne le bras et déclare : "Les panthéistes se représentaient l'univers comme habité par une seule personne, Dieu, un Dieu qui rêve toutes les créatures du monde, nous compris. Selon cette philosophie, nous sommes les rêves de Dieu et nous l'ignorons." Et quelques pas plus loin : "Mais Dieu sait-il que des petits bouts de Lui marchent en ce moment dans la foule de la Calle Florida ?" Et, s'arrêtant une fois encore : "Mais peut-être n'est-ce pas notre affaire."

Auteur: Borges Jorge Luis

Info: Chez Borges, Alberto Manguel, trad. Christine Le Boeuf, Actes Sud, 2003, p. 62-63

[ songe ]

Commenter

Commentaires: 0

réalité

- Me laissez pas comme ça, j'ai faim moi !
- T'avais qu'à pas dire que t'étais Dieu !
- J'ai pas dit ça ! Ma théorie, c'est que "si ça se trouve", je suis le seul être pensant de l'univers et que ...
- Et tout ce qui se t'entoure est une création de ton esprit : le monde, nous, la disparition... Ben voyons !
- Et quoi ? de mon point de vue, je suis pas sûr du tout que vous existiez pour de vrai ! La seule chose dont je suis sûr c'est ce que je ressens, moi !
- Et en te ligotant, je viens de te prouver que j'existe vraiment !

Auteur: Gazzotti Bruno

Info: Seuls, Tome 3 : Le clan du requin

[ illusion ]

Commenter

Commentaires: 0

réalité

Aristote avait déjà proposé de considérer un objet comme constitué de deux ingrédients: la substance et la forme. Aujourd'hui, les physiciens diraient la matière et l'état physique. Par exemple, une lettre est constituée de papier et d'encre d'une part, qui sont la matière, et d'un texte qui est l'information ou l'état physique du papier et de l'encre. Pour un électron, la substance est sa masse et sa charge électrique (ainsi que d'autres attributs permanents), tandis que ses nuages de positions et de vitesse potentielles constituent son état physique. Pour un photon, particule de lumière sans masse, la substance est son énergie et son état physique est constitué par sa polarisation et ses fréquences de vibration potentielles.

Auteur: Gisin Nicolas

Info: L'impensable hasard

[ quantique ] [ duale ] [ chair-esprit ]

Commenter

Commentaires: 0

réalité

Il y a quelque... romantisme à se désoler que les choses ne soient pas autrement qu'elles ne sont ; c'est-à-dire qu'elles ne peuvent être. C'est sur le réel qu'il nous faut édifier notre sagesse, et non point sur l'imaginaire. Même la mort doit être admise par nous et nous devons nous élever jusqu'à la comprendre ; jusqu'à comprendre que l'émerveillante beauté de ce monde vient de ceci précisément que rien n'y dure et que sans cesse ceci doit céder place et matière pour permettre à cela, qui n'a pas encore été, de se produire ; le même, mais renouvelé, rajeuni ; le même, et pourtant imperceptiblement plus voisin de cette perfection à laquelle il tend sans le savoir et dont se forme lentement le visage même de Dieu.

Auteur: Gide André

Info: Journal 1939-1949 Souvenirs, la Pléiade, Gallimard 1954 <10 mai 1940 p.20>

Commenter

Commentaires: 0

réalité

Le plus grand mérite de Kant c'est d'avoir distingué le phénomène de la chose en soi. Pour arriver à cette distinction, il s'est appuyé sur la remarque suivante, à savoir qu'entre les choses et nous, il y a toujours l'entendement qui les empêche d'être connues telles qu'elles peuvent être en soi. Il avait été mis sur cette voie par Locke. Locke avait remarqué que les qualités secondaires des choses, telle que le son, l'odeur, la couleur, la dureté, la mollesse, le poli, etc., n'ont d'autre fondement que les affections des sens, et que par suite elles n'appartiennent point aux corps objectifs, à la chose en soi ; à ces derniers il réservait au contraire les qualités primaires, c'est-à-dire celles qui ne supposent que l'espace et l'impénétrabilité, tel que l'étendue, la forme, la solidité, le nombre, la mobilité.

Auteur: Schopenhauer Arthur

Info: Le monde comme volonté et comme représentation T02

[ réverbérations anthropomorphiques ] [ cognition ] [ de seconde main ]

Commenter

réalité

Notre tâche en tant qu'historiens est de faire revivre les conflits passés; pas de déplorer un verdict ou souhaiter autre chose. Cela m'a déconcerté quand mon vieux maître A. F. Pribram, un très grand historien, a déclaré dans les années trente: "On ne sait toujours pas si la monarchie des Habsbourg aurait pu trouver une solution pour ses problèmes nationaux." Comment pouvons-nous décider de quelque chose qui n'a pas eu lieu? Nous avons déjà assez de problème pour savoir ce qu'il s'est passé. Les événements ont décidé que les Habsbourgs n'avaient pas trouvé une solution à leurs problèmes nationaux; c'est tout ce que nous savons et avons besoin de savoir. Chaque fois que je lis la phrase: "quand à savoir si untel a agi à juste titre doit être laissé aux historiens", je ferme le livre; l'écrivain est passé de l'histoire à l'imagination.

Auteur: Taylor A.J.P.

Info: The Trouble Makers

[ pragmatisme ]

Commenter

Commentaires: 0

réalité

Je me suis rendu compte que Gödel, Escher et Bach n'étaient que des ombres projetées dans différentes directions par une essence centrale. J'ai essayé de reconstruire cet objet central, et c'est ce livre. L'ouvrage exploite donc le concept d'analogie, mais aussi celui de paradoxe (et notamment les paradoxes de Zénon), de récursivité, d'infini, et de système formel. Ainsi, l'une des lectures du livre consiste en une analogie entre les systèmes formels et la manière dont se développe l'Univers (la question étant justement de savoir si l'Univers suit ou non des règles assimilables à celle d'un système formel). L'ouvrage questionne également le problème de la conscience, de la pensée humaine, et étudie la façon dont les particules élémentaires ont pu s'assembler pour former un être capable de s'intuitionner lui-même, mais aussi de s'extraire de la logique des systèmes formels (question qui est notamment étudiée par une comparaison entre l'homme et les machines douées d'intelligence artificielle).

Auteur: Hofstadter Douglas

Info: Gödel, Escher, Bach: an Eternal Golden Braid

[ facettes ] [ quête ]

Commenter

Commentaires: 0