Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths. CROWFUNDING.  Exemples.  Punchlines.  Jeux et Passe-temps.  Chaines.  Humour.  RépartiesFemnmes, etc.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.      &nbs... Lire la suite >>
Search results: 16
Search time counter: 0.1896s

humanisme

L'homme reste un beau risque, le plus beau, sans doute, que la vie ait jamais osé prendre: en lui, par sa conscience réflexive, l'univers trouve à se dire, à s'écrire, à se chanter.

Auteur: Steffens Martin

Info: Vivre ensemble la fin du monde

[ optimisme ]

Commenter

Commentaires: 0

monologue intérieur

La vie de l'esprit, où je me tiens compagnie, est peut-être silencieuse ; elle n'est jamais muette et ne peut jamais s'oublier entièrement du fait de la nature réflexive des activités qui la composent. Tout cogitare, quel qu'en soit l'objet, est aussi cogito me cogitare, tout vouloir, volo me velle et le jugement même n'est possible, comme Montesquieu le dit quelque part, que grâce à un retour secret sur soi-même.

Auteur: Arendt Hannah

Info: La vie de l'esprit

[ entendement ]

Commenter

Commentaires: 0

création

La philosophie n'est pas communicative, pas plus que contemplative ou réflexive : elle est créatrice ou même révolutionnaire, par nature, en tant qu'elle ne cesse de créer de nouveaux concepts. La seule condition est qu'ils aient une nécessité, mais aussi une étrangeté, et ils les ont dans la mesure où ils répondent à de vrais problèmes. Le concept, c'est ce qui empêche la pensée d'être une simple opinion, un avis, une discussion, un bavardage. Tout concept est un paradoxe, forcément...

Auteur: Deleuze Gilles

Info: Pourparlers, 1972 1990

[ idées ]

Commenter

Commentaires: 0

homme-animal

De nouvelles données chez le singe, le rat et le pigeon font pencher la balance du côté d'une authentique compétence métacognitive. (...) Si cette conclusion s'avère juste (et il faudra certainement d'autres travaux pour la valider), alors le comportement animal porte le sceau d'une pensée consciente et réflexive. Nous ne sommes pas les seuls à savoir que nous savons, et l'épithète sapiens sapiens ne devrait pas être l'apanage du genre Homo. D'autres espèces que la nôtre possèdent une capacité d'introspection et une certaine forme de conscience de soi.

Auteur: Dehaene Stanislas

Info: Le code de la conscience

Commenter

Commentaires: 0

homme-animal

De nouvelles données chez le singe, le rat et le pigeon font pencher la balance du côté d'une authentique compétence métacognitive. (...) Si cette conclusion s'avère juste (et il faudra certainement d'autres travaux pour la valider), alors le comportement animal porte le sceau d'une pensée consciente et réflexive. Nous ne sommes pas les seuls à savoir que nous savons, et l'épithète sapiens sapiens ne devrait pas être l'apanage du genre Homo. D'autres espèces que la nôtre possèdent une capacité d'introspection et une certaine forme de conscience de soi.

Auteur: Dehaene Stanislas

Info: Le code de la conscience

Commenter

Commentaires: 0

homme-animal

De nouvelles données chez le singe, le rat et le pigeon font pencher la balance du côté d'une authentique compétence métacognitive. (...) Si cette conclusion s'avère juste (et il faudra certainement d'autres travaux pour la valider), alors le comportement animal porte le sceau d'une pensée consciente et réflexive. Nous ne sommes pas les seuls à savoir que nous savons, et l'épithète sapiens sapiens ne devrait pas être l'apanage du genre Homo. D'autres espèces que la nôtre possèdent une capacité d'introspection et une certaine forme de conscience de soi.

Auteur: Dehaene Stanislas

Info: Le code de la conscience

[ ego ]

Commenter

Commentaires: 0

lecture

Les oeuvres à thèse, au sens usuel du mot, sont souvent, par définition, des oeuvres de qualité inférieure, et dès lors inférieures à leur tâche. La confusion entre l'agitation, la propagande et la littérature est également funeste à ces trois modes de l'activité intellectuelle et de l'action sociale (encore qu'ils puissent se combiner puissamment de façons variées dans des cas précis). La valeur très particulière du roman vient de ce qu'il propose à l'homme autre chose que des mots d'ordre politiques ou des revendications : des façons de sentir, de vivre en son for intérieur, de comprendre autrui, de se comprendre soi-même, d'aimer, de se passionner...

Auteur: Serge Victor

Info: Littérature et révolution 1932, Maspéro 1976, p. 28 * Il s'agit d'une critique de certaines tendances de la littérature soviétique

[ idéologie ] [ politique ] [ réflexive ] [ délassement ]

Commenter

Commentaires: 0

citation s'appliquant à ce logiciel

Psychanalyse : émergence des tâtonnements psychologiques de la bourgeoisie oisive européenne du vingtième siècle. Discipline essentiellement dialectique, son développement devrait être aidé par l'apparition de sociétés où, le travail diminuant, le temps libre devra être occupé.
L'analyse personnelle, réflexive, la prise de recul sur soi et ses rapports avec les autres, aidée par des outils comme celui-ci, qui pourront être mis en réseau avec grande souplesse (ou pas), répond à sa manière à cette problématique. A noter qu'il s'agit d'une occupation sans consommation de biens tangibles ; une activité durable.
Le versant "esprit" cette émergence un peu floue que nous sommes. Des singes dépoilés qui, à grand coups de technologie, foncent vers l'abstraction.

Auteur: Mg

Info: 29 juin 2017

[ politique ] [ écologie ]

Commenter

Commentaires: 0

introspection

L'apprentissage de l'auto-observation fait partie de l'apprentissage de la lucidité. L'aptitude réflexive de l'esprit humain, qui le rend capable en se dédoublant de se considérer lui-même, cette aptitude que certains auteurs comme Montaigne ou Maine de Biran ont admirablement exercée, devrait être chez tous encouragée et stimulée. Il faudrait enseigner de façon continue comment chacun produit le mensonge à lui-même ou self-déception. Il s'agirait d'exemplifier sans cesse comment l'égocentrisme auto-justificateur et la bouc-émissarisation d'autrui conduisent à cette illusion, et comment y concourent les sélections de la mémoire qui éliminent ce qui nous gêne et enjolivent ce qui nous avantage (ce pourrait être par l'incitation à tenir un journal quotidien et à y réfléchir sur les événements vécus.)

Auteur: Morin Edgar

Info: La tête bien faite, p.57, Seuil, 1999

[ distanciation ]

Commenter

Commentaires: 0

homme-animal

Sadrâ ne cache pas sa profonde affection à l'égard des animaux, le souci qu'il a de leur réserver un destin dans le cadre du retour à Dieu de toutes les créatures. Nous le voyons proposer une analyse remarquable de l'âme animale, qui est, aussi bien, l'âme des hommes quand ils n'exercent pas leur puissance intellective. Le vivant animal reste identique à soi, il possède une individualité permanente en tous ses états. En outre, les bêtes ont une certaine conscience d'elles-mêmes. Elles fuient ce qui leur cause du déplaisir, et elles recherchent ce qui leur procure du plaisir, elles fuient les douleurs dont elles savent qu'elles sont pour elles une douleur, ce qui implique une certaine connaissance qu'elles ont d'elles-mêmes.

Or, qui dit connaissance ('ilm) dit nécessairement séparation d'avec la matière. En effet, la connaissance que l'animal a de son propre soi est permanente, et elle n'est pas acquise par les sens. Il s'agit d'un savoir immédiat, qui n'a besoin ni d'une preuve par une certaine pensée réflexive, ni d'un témoignage des sens. Cette connaissance antéprédicative de soi, cette présence à soi et à son acte individuel d'exister, l'animal n'en est pas privé. Il témoigne ainsi de l'immétarialité de ce soi.

Auteur: Jambet Christian

Info: L'Acte d'être : La Philosophie de la révélation chez Mollâ Sadrâ

[ islam ] [ spiritualité ]

Commenter

Commentaires: 0