Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.         ... Lire la suite >>
Search results: 11
Search time counter: 0.1643s

discipline

Je préfère modérer mes joies que réprimer mes douleurs.

Auteur: Sénèque

Info: La vie heureuse

Commenter

Commentaires: 0

censure

Les pires censeurs sont ceux qui osent réprimer les idées et font taire les contestations.

Auteur: Moore Michael

Info:

[ pouvoir ]

Commenter

Commentaires: 0

cigarette

Ce n'est pas parce que le cancer du poumon est un danger réel que l'on pourchasse les fumeurs avec de plus en plus de férocité ; ce qui motive d'abord la répression, c'est le plaisir de réprimer, le dernier peut-être qui nous reste ; et avec d'autant plus d'allégresse que la cause est indiscutable.

Auteur: Muray Philippe

Info: L'Empire du bien

[ réprobation ]

Commenter

Commentaires: 0

conscience

On a beau dire, quelque peine qu'il se donne pour la soumettre, l'âme d'un méchant homme est pour lui une hôtesse inquiète et terrible ! Qui peut comprendre ses doutes et ses terreurs ? Qui pourra sonder ses formidables peut-être ? ces frissons et ces tremblements, qui'il ne peut pas plus réprimer qu'il ne peut anéantir l'éternité qui l'attend ?

Auteur: Beecher-Stowe Harriet

Info: La case de l'oncle Tom, trad. Louis Éhaut, p.413, Hachette, 1855

[ tourments ] [ remords ]

Commenter

Commentaires: 0

orgasme

Elle ne put réprimer un frisson de plaisir, immédiatement suivi de doutes et de craintes. Désirait-elle vraiment un enfant ? Désirait-elle se trouver à la merci d'un parasite intérieur qui allait la rendre malade et déformer son corps, désirait-elle la redoutable épreuve de l'accouchement qui avait tué sa mère ? Un instant, son esprit revit le cauchemar... sang répandu dans le sable assoiffé du désert, soleil sanglant...

Auteur: Bradley Marion Zimmer

Info: La maison des amazones

[ reproduction ] [ peur ] [ pensée de femme ]

Commenter

Commentaires: 0

sépultures

Toute la culture égyptienne antique fut colorée du sentiment pour les morts. Leurs plus beaux bâtiments étaient des tombeaux et des structures mortuaires. Au lieu de réprimer leurs émotions sur la mort, ils les ont dramatisées et exposées ouvertement aux regards.
Une dramatisation certainement propice à la santé mentale. Les psychologues nous disent que ce n'est pas par hasard si aucune autre culture humaine n'a duré aussi longtemps que celle des Égyptiens.

Auteur: St. Clair Margaret

Info: Agent of the Unknown 1952

[ civilisation ] [ postérité ]

Commenter

Commentaires: 0

question

L'alcool est consommé par des millions de personnes, hommes et femmes, et je ne me ferai pas d'amis en affirmant que la culture de l'alcool n'est pas politiquement correct. Mais comment expliquer la tolérance légale de l'alcool, la plus destructrice de toutes les substances intoxicantes, et les efforts presque frénétiques pour réprimer presque toutes les autres drogues ? Est-ce possible que nous soyons prêts à payer le terrible tribut que l'alcool nous fait payer parce qu'il permet la continuation du genre de domination répressive qui nous maintient tous dans un monde tyrannique infantile et irresponsable, caractérisé par la commercialisation de fantasmes sexuels non gratifiants ?

Auteur: McKenna Terence

Info: Food of the Gods: The Search for the Original Tree of Knowledge

[ drogue légale ]

Commenter

Commentaires: 0

complexe

C'est l'image émotionnelle et vivace d'une situation psychique arrêtée, image incompatible, en outre, avec l'attitude et l'atmosphère consciente habituelles ; elle est douée d'une forte cohésion intérieure, d'une sorte de totalité propre, et, à un degré relativement élevé, d'autonomie : sa soumission aux dispositions de la conscience est fugace, et elle se comporte par suite dans l'espace conscient comme un corpus alienum, animé d'une vie propre.
Au prix d'un effort de volonté, on peut à l'ordinaire le réprimer, le tenir en échec ; mais aucun effort de volonté ne parvient à l'annihiler, et il réapparaît, à la première occasion favorable, avec sa force originelle.

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: L'homme à la découverte de son âme, Petite Bibliothèque Payot, 1972, p 182.

[ hantise ] [ timidité ] [ psy ]

Commenter

Commentaires: 0

visionnaire

Il ne faudra pas attendre longtemps après l'an 2000 pour que l'humanité ait à vivre des choses fort étranges qui se préparent déjà lentement.
La plus grande partie de l'humanité sera sous l'influence de l'ouest. Les prémices idéalistes que nous percevons déjà sont bien sympathiques en comparaison de ce qui vient. On verra apparaître, venant d'Amérique, une sorte d'interdiction de penser, non pas directe mais indirecte ; une loi qui aura pour but de réprimer tout penser individuel.
On assistera à une oppression généralisée de la pensée dans le monde. Et c'est dans cette perspective qu'il faut travailler grâce à la science de l'esprit. Il faut que l'apport des découvertes soit tel - et il le sera - qu'un contrepoids suffisant puisse être introduit dans l'évolution du monde...

Auteur: Steiner Rudolf

Info: en 1916

[ usa ] [ nord-sud ] [ prémonition ] [ oppression ] [ consumérisme ]

Commenter

Commentaires: 0
Is added to chains

pouvoir

J'allai en Hollande, où j'espérais trouver plus de tranquillité chez des peuples plus flegmatiques. On coupait la tête à un vieillard vénérable lorsque j'arrivai à La Haye. C'était la tête chauve du premier ministre Barneveldt, l'homme qui avait le mieux mérité de la république. Touché de pitié, je demandai quel était son crime, et s'il avait trahi l'État. "Il a fait bien pis, me répondit un prédicant à manteau noir ; c'est un homme qui croit que l'on peut se sauver par les bonnes oeuvres aussi bien que par la foi. Vous sentez bien que, si de telles opinions s'établissaient, une république ne pourrait subsister, et qu'il faut des lois sévères pour réprimer de si scandaleuses horreurs." Un profond politique du pays me dit en soupirant : "Hélas ! Monsieur, le bon temps ne durera pas toujours ; ce n'est que par hasard que ce peuple est si zélé ; le fond de son caractère est porté au dogme abominable de la tolérance, un jour il y viendra : cela fait frémir".

Auteur: Voltaire

Info: Histoire des Voyages de Scarmentado

[ froideur - ]

Commenter

Commentaires: 0