Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 115
Temps de recherche: 0.0988s

racisme

Un jour l'enfant apprend qu'il y a des étrangers et il cesse d'être un enfant.

Auteur: Müller Friedrich Max

Info: Memories 1912

[ source ] [ discrimination ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

racisme

Ensuite vint un groupe de Nègres conduits par un caporal blanc. Les Nègres avaient des jambes maigres, toutes droites, sur lesquelles les bandes molletières glissaient, et ils marchaient avec le bout des pieds tourné à l'intérieur. Ils ricanaient sous leur casque plat en montrant de larges dents luisantes, ils regardaient avec insouciance de tous côtés, et se délectaient visiblement du sentiment d'une supériorité imprévue.
C'était donc là "les représentants de l'humanité et de la démocratie" !
On les avait ramassés dans tous les coins du globe pour venir nous châtier, nous les barbares.

Auteur: Salomon Ernst Von

Info: Les Réprouvés

[ mépris ] [ stéréotypes raciaux ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

racisme

Comment ontologiser l’antisémitisme ? – Le 18 octobre 1916, Martin Heidegger écrivait à sa fiancée Elfride : "L’enjuivement de notre culture et nos universités est absolument épouvantable et je pense que la race allemande devrait rassembler assez de force intérieure pour parvenir au sommet." ["Die Verjudung unsrer Kultur u. Universitäten ist allerdings schreckerregend u. ich meine die deutsche Rasse sollte noch soviel innere Kraft aufbringen um in die Höhe zu kommen15."]
21 S’il ne s’agit pas seulement d’un badinage entre amoureux, que devient cette forte pensée dans Sein und Zeit ? Relisons le § 27, description décisive d’une vie inauthentique, caractérisée par la perte d’identité et l’oubli de l’Être. Il n’est plus ici question de collègues juifs, mais toutefois d’un Man intolérable. La promiscuité entre le Dasein et le Man y est décrite en des termes angoissants. En effet, ici, au lieu que le Dasein "jouissant d’une primauté sur les autres, s’attache à les tenir au-dessous de lui" ["das Dasein im Vorrang über die Anderen darauf aus ist, sie niederzuhalten" (p. 126)], au lieu de régner au sommet [cf. supra "in die Höhe"], "il se tient sous l’emprise d’autrui", et ainsi "le On déploie sa véritable dictature" ["entfaltet das Man seine eigentliche Diktatur" (p. 126)], dans un quotidien banal où il est question de journaux et de moyens de transport. Cette aliénation se confirme au § 38 : le On "tentateur" (donc diabolique) procure au Dasein un "rassurement" trompeur, engage à un affairement égarant, et se caractérise par "l’absence de sol" (cf. bodenlos, p. 177), bref, le déracinement (cf. Bewegtheit, ibidem16 ; en d’autres termes, le cosmopolitisme apatride). Il en résulte une déchéance (Verfallen), dans un monde de la "facticité" et du "commercium"17. Ce commercium évoque inévitablement l’argent, tout comme la publicité du § 27, dont Martineau prend la peine de préciser qu’elle n’a rien à voir avec la réclame (p. 127, note). Ainsi, par une simple technique de diffusion sémantique18, se trouvent disséminés les éléments d’un thème bien connu : la dictature d’une ploutocratie cosmopolite. La phrase de la lettre à Elfride contre l’enjuivement de l’université que nous citions plus haut était suivie de l’exclamation : "Allerdings das Kapital!" ["Voilà bien le Capital !"], qui renvoie tout à la fois au marxisme et à l’avidité des collègues juifs, ce Man menaçant.

Auteur: Rastier François

Info: Compilation de Stephane Montavon à partir de https://journals.openedition.org/labyrinthe/4031#ftn20 où on pourra retrouver les références du texte

[ philosophie ] [ anti-Heidegger ] [ nazis ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

racisme

La vérité la plus fondamentale à dire, quelle que soit la forme d'art et en ce qui concerne les Noirs, c'est que l'Amérique nous tue.

Auteur: Sanchez Sonia

Info: Sonia Sanchez (2010). “I’m Black When I’m Singing, I’m Blue When I Ain’t and Other Plays”, p.16, Duke University Press

[ Etat-unis ] [ discrimination ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

racisme

On ne peut comprendre toute une partie de l'histoire de l'anthropologie de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle, avec sa pléthore de noms taxonomiques proposés pour presque chaque morceau d'os fossile, sauf à comprendre l'obsession d'alors pour l'identification et le classement des races. Pour beaucoup de gens les systèmes de classification cherchaient à étiqueter les divers fossiles comme ancêtres des races modernes et à utiliser leurs âges relatifs et/ou leur ressemblance aux singes comme critères de supériorité raciale.

Auteur: Gould Stephen Jay

Info: Human Equality Is a Contingent Fact of History Natural History, Volume 93, Number 11, November, 1984 (p. 28)

[ préjugés ] [ belle époque ] [ manipulation ] [ justifications ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

racisme

Quand vous entendez dire du mal du juif, tendez l'oreille, on parle de vous !

Auteur: Fanon Frantz Omar

Info:

[ boucs émissaires ] [ antisémitisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

racisme

Il y a un contexte politique et racial derrière tout ce que je fais. Pas toujours parce que je le conçois comme ça, ou parce que je le veux, mais plutôt parce que c'est la façon dont les gens voient le travail d'un artiste afro-américain dans ce pays.

Auteur: Kehinde Wiley

Info: "'I try to create a place of disorientation' - interview with Kehinde Wiley". Interview With Anna Savitskaya, artdependence.com. February 16, 2015

[ inconscient ] [ projection ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

racisme

En voyant leurs visages noirs avec leurs lèvres épaisses et leurs dents grimaçantes, la laine sur leur tête, leurs genoux fléchis, leurs mains allongées, leurs grands ongles courbes et surtout la couleur livide de leurs paumes, je ne pouvais détacher mes yeux de leurs visages afin de leur dire de s’éloigner (...) Quel malheur pour la race blanche d’avoir, dans certains pays, lié si étroitement son existence à celle des Noirs! Que Dieu nous préserve d’un tel contact!

Auteur: Agassiz Louis

Info: lettre à sa mère, en 1846, il raconte sa première rencontre avec des esclaves noirs à Philadelphie

[ irraisonné ] [ instinctuel ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

racisme

S'il n'était pas filtré par notre crâne, le monde des esprits nous envahirait et, de la même manière, si nous étions capables d'une empathie absolue, nous ressentirions la douleur de tout le monde comme la notre : la souffrance des autres nous écraserait totalement. l'expérience individuelle exige un certain degré d'isolement : sans cela, nous ne pourrions éprouver la brûlure qui consumait l'esprit de Caïn et le faisait avancer. Mais bien évidemment, cela comportait certains inconvénients. L'histoire montre que les humains ont horreur de ceux qui n'ont pas la même forme de conscience qu'eux : ils le tolèrent difficilement, ils ont même souvent besoin de les éradiquer de la surface de la terre. Il suffit de se souvenir du traitement réservé aux Aztèques par les Européens, du génocide des Aborigènes australiens et de la tentative des nazis d'éliminer les Tziganes en Europe et nous verrons plus tard que depuis Moïse, les juifs ont souvent été à l'origine de nouvelles formes de conscience. Les humains étaient maintenant libres de faire des erreurs, de choisir le mal et de l'aimer. Ils ne recevaient plus leur nourriture spirituelle des mamelles généreuses de la Terre Mère. La loi naturelle et la loi morale étaient désormais distinctes.

Auteur: Black Jonathan Mark Booth

Info: L'histoire secrète du monde

[ judaïsme ] [ trickster ] [ éthique ] [ évolution ]

Commenter

Commentaires: 0

racisme

Car s'il est difficile de se libérer des stigmates de la négritude, il est évidemment aussi difficile de survivre aux illusions de la blancheur

Auteur: Baldwin James

Info: Chassés de la lumière

[ préjugés ] [ bêtise ]

Commenter

Commentaires: 0