Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 172
Temps de recherche: 0.2993s

rationalisme

Mais les hommes fuient le temps de comprendre.
L'implacable geste qui les amène dans la nasse de la fin à remailler la toge de l'horizon, à recoudre l'étoffe de la vie, à bâillonner le bronze muet de la mort.
Les hommes savent trop bien.
Mais ils préfèrent étaler leurs manteaux de mensonge, leurs robes d'apparat et leurs costumes de conquérants.
Ils expliquent le monde et rient de l'énigme.

Auteur: Raharimanana

Info: Il n'y a plus de pays

[ pragmatisme ]

Commenter

Commentaires: 0

rationalisme

J'ai transformé mon cerveau en une machine performante et ce que j'ai gagné en rigueur, je l'ai perdu en créativité. [...]mes chemins de pensée se sont rigidifiés avec le temps, comme si mon crâne avait d'abord était rempli d'une sorte de jungle luxuriante, et qu'on l'avait défrichée au bulldozer pour y faire passer des autoroutes.

Auteur: Lacroix Alexandre

Info: L'homme qui aimait trop travailler

[ fermeture ] [ vieillir ]

Commenter

Commentaires: 0

ouverture

Je suis sûr que tu connais l'idée de Paul de Man sur le discernement et l'aveuglement. Sa théorie porte sur une perspicacité qui peut réellement masquer d'autres choses, qui peut réellement être une cécité. Et à l'inverse, aussi, ce qui parait aveugle peut créer des possibilités. Quand je pense à la perspicacité qui est une forme de cécité, je pense à la rationalité, au rationalisme qui ne voit pas Dieu, ni les choses que Dieu peut offrir aux humains. En cela les Lumières sont un échec.

Auteur: Cole Teju

Info: Open city, 10/18, p.167

[ lucidité ] [ recul ] [ simultanéïté ] [ concentration ] [ exclusion ]

Commenter

Commentaires: 0

recherche

Un peu comme la biophysique tente de montrer des liens entre matière inerte et flux de la vie, ce logiciel essaye des ponts entre poésie et rationalisme... littérature et mathématiques... idées et chiffres... sciences et religions... poésie et sidérurgie...
Toutes choses très séparées dans le cerveau des hommes par un cartésianisme efficace pluri millénaires.

Auteur: Mg

Info: 9 octobre 2016

[ ouverture ] [ désordre ] [ outil ] [ citation s'appliquant à ce logiciel ] [ transversalité ]

Commenter

Commentaires: 0

question

Nous devons à présent nous faire une raison. A l’issue d’un long combat, la croyance, aujourd’hui, l’emporte sur la connaissance. Un peu partout, dans notre monde, le recrutement des scientifiques se fait de plus en plus malaisé, les étudiants délaissent les sciences – sauf en Chine sans doute, et en Inde. Et partout, ailleurs et ici, les croyances (de toutes sortes) se multiplient, se durcissent, nous encerclent, nous envahissent, nous attaquent.
Est-ce un bien ? Un mal ? Est-ce, comme pour d’autres modes de vie, une évolution passagère et indifférente ? Dur à dire.
Nous pensions nous diriger – nous ; l’Occident, les modernes, les évolués, les éclairés – tant bien que mal, siècle après siècle, et surtout dans les trois derniers, vers plus de clarté, plus de force, plus de compréhension des choses et des êtres, plus de maîtrise même ; nous nous trompions. L’obscurité marchait sans cesse à nos côtés, aussi rapide, plus rapide peut-être, que la lumière. L’éducation de tous, que nous jugions indispensable, s’effritait. Elle nous semblait de plus en plus inadaptée, vieillotte, comme un instrument de musique dont nous ne reconnaîtrions plus les accords. Du même coup, l’obscurité et sa sœur l’ignorance prospéraient, surtout depuis une cinquantaine d’années, et aussi leur proche cousine, la violence. Mais nous ne voulions pas, et nous ne pouvions pas, pendant longtemps, les voir.
En France, à la fin du XXe siècle, même si cela nous étonne, le nombre d’analphabètes était plus élevé que cent ans plus tôt. Et sans doute, aujourd’hui, ne cesse-t-il de croître, comme croît la population. Ailleurs aussi ? Nous ne le savons pas, mais c’est probable.

Auteur: Carrière Jean-claude

Info: Croyance

[ nord-sud ] [ décadence ] [ rationalisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Eric

rationalisme

N'est-il pas fascinant de constater avec quelle puissance un seul et unique outil de connaissance -la méthode scientifique- a pu asseoir sa primauté sur tous les autres, et décrédibiliser du même coup un vaste ensemble de techniques utilisées par l'Homme depuis des millénaires pour ordonner le chaos subjectif de ses perceptions ?

Auteur: Lignon Yves

Info: Parapsychologie, le Dossier

[ vérité ]

Commenter

Commentaires: 0

gauche-droite

Le gôchiste est dyscalculique
Il y a quelque chose que j'ai remarqué autour de moi, c'est que les gôchistes, sont en général particulièrement nuls en maths.
Vous leur demandez 40 x 33, et ils ne savent pas vous répondre. 7% de 350, et vous obtenez un claquage. "Combien de litres dans un mètre cube ?" vous n'y pensez pas. Ils sont incapables de comprendre la différence entre un GigaWatt et un GigaWatt heure. Ils confondent les millions et les milliards, les flux et les stocks. L'homogénéité pour eux, ça ne peut être qu'un truc d'extrême droite. Ils pensent que quand on emprunte 200 000€ à 4%, on rembourse 208 000€. etc etc...
Ils n'ont aucune notion des ordres de grandeur physiques les plus élémentaires. Leurs notions de statistiques sont nulles. Et ainsi, ils sont totalement allergiques à tout raisonnement logique, chiffré.
Ils ne vivent que dans le qualitatif, le ressenti, l'émotion, le psychologique. Et ils sont particulièrement perméables à l'idéologie et au slogan.
Ils pensent qu'être cultivé, c'est d'être au courant de la dernière exposition de bites en acier géantes de l'artiste pédant, anti peuple et subventionné du moment. Au passage, pardonnez moi la répétition, artiste "anti peuple" et "subventionné", c'est synonyme.
Ils ont une compréhension du monde tordue, qui ne colle en rien avec le réel, comme si ils vivaient dans une dimension parallèle.
En même temps, comprendre le monde sans aucune notion de maths, c'est comme lire un livre en ne lisant qu'un mot sur deux.
Et discuter avec ce genre de gens est en général sans issue. C'est comme essayer de parler théorie de l'évolution avec un salafiste.

Auteur: Internet

Info: Blog aux infos du nain, 11 fév. 2015

[ rationalisme ]

Commenter

Commentaires: 0

rationalisme

Il répéta son message, ils devaient tous subir des thérapies chamaniques jusqu'à ce que Rowan ait neuf parce que lui-même était destiné à devenir chaman.
Ce qui n'est pas nécessairement considéré comme une bénédiction. Le travail de chaman est souvent assez effrayant et physiquement exigeant... Ce n'était donc pas de la flatterie. Ce qu'ils disaient c'est que Rowan serait apprécié dans leur société. Les autistes, pour des gens comme Besa, ne sont pas considérés comme malades dans ces cultures.

Auteur: Isaacson Rupert

Info:

[ exclusion ] [ sorcier ]

Commenter

Commentaires: 0

rationalisme

Les calculs ont remplacé la grâce. La contemplation des chiffres épuise l'âme. Ils sont à plaindre, les yeux du monde.

Auteur: Bobin Christian

Info: Carnet du soleil

Commenter

Commentaires: 0

rationalisme

Où est la théorie incompatible avec l'idée que la danse de la pluie fait pleuvoir? Bien entendu, cette idée va à l'encontre de quelques croyances de base de la plupart des scientifiques, mais, pour autant que je sache, ces croyances n'ont pas encore trouvé d'expression dans des théories spécifiques qui pourraient servir à les exclure. Tout ce que nous avons c'est le sentiment vague, bien que très solide, que, dans le monde, de la science, les danses de la pluie ne peuvent en aucun cas fonctionner. Pas plus qu'il n'existe aucun ensemble d'observations qui contredise l'idée. Et, remarquez le fait d'observer l'échec des danses de la pluie aujourd'hui n'est pas suffisant. Une danse de la pluie doit être menée après une préparation et dans des circonstances adéquates, et ces circonstances incluent les vieilles organisations tribales et les attitudes mentales qui y correspondent. La théorie hopi montre très clairement qu'avec la ruine de ces organisations, l'homme a perdu son pouvoir sur la nature. Donc rejeter l'idée de l'efficacité des danses de la pluie simplement parce qu'elles ne marchent pas dans les conditions présentes, c'est comme rejeter la loi de l'inertie parce qu'aucun objet ne peut vraiment se déplacer en ligne droite et avec une vitesse constante.

Auteur: Feyerabend Paul

Info: Dialogues sur la connaissance

[ fermeture ]

Commenter

Commentaires: 0