Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 173
Temps de recherche: 0.2341s

ésotérisme

Opposer scientifiques et créationnistes est révélateur de la simplification extrême des raisonnements humains.
Le principe du tiers exclus, fut initié dans notre culture, comme beaucoup d'autres trucs, par les anciens grecs, en particulier Aristote :
"Il n'est pas possible qu'il y ait aucun intermédiaire entre les énoncés contradictoires : il faut nécessairement ou affirmer ou nier un seul prédicat, quel qu'il soit."
Tout ça, avec le recul, fait peine à entendre. Comment, alors que les développements divers des recherches scientifiques montrent toujours mieux les infinies et intriquées complexités de nous et du Monde, comment, cette logique formelle, bipolaire, ultra simplificatrice, peut elle sous tendre TOUS nos raisonnements et encore avoir autant de crédit en dehors de l'arithmétique de base.
Il y a là un manque de finesse impressionnant.
Heureusement que la civilisation chinoise a su montrer une autre voie avec un taoïsme qui intègre la possibilité d'un "entre deux".
Reprenons le dilemne sciences/créationnisme au prisme des connaissances de ce début du 21e siècle - et ce mystère des changements évolutionnaires rapides. En bref les espèces observées dans le continuum terrestres historique restent sans modifications majeures durant de longues plages temporelles, que les experts nomment "stases". Du coup l'apparition d'une nouvelle espèce se produit très rapidement, sans qu'aucun fossile n'ait jamais présenté de "stade intermédiaire" convaincant entre l'ancienne et la nouvelle espèce, comme le voudrait le Darwinisme.
La sciences veut expliquer, fixer, et pouvoir reproduire les phénomènes "une fois pour toute"...
A l'aune de nos variées expériences de vie ce positionnement n'est pas sans être bizarroïde... rigide ?
Ne pensez vous pas par ailleurs qu'il serait extrêmement aisé pour un (ou des) intervenants extérieurs, "au delà de notre compréhension", d'orienter certaines choses de la vie sur terre, simplement en influant sur quelque infime détail au moment clef ? Un peu comme modifier une simple virgule peut vous faire planter, ou pas, tout un système informatique. La virgule étant peut être ici une modification quasi imperceptible pour notre plus puissant microscope.
Ou alors, vu de l'autre bout le la lorgnette, et beaucoup moins discrètement, une influence qui aurait dévié légèrement la trajectoire d'une météorite afin qu'elle vienne perturber le climat terrestre pour en faire disparaitre les dinosaures ?
Pour résumer, les hommes constatent une logique qui sous tend notre réalité, une marche vers la complexité, des constantes cosmologiques impressionnantes, et tout et tout... Mais s'imaginer que tout est absolument "impersonnel" et qu'aucun coup de pouce n'a jamais lieu nulle part semble bien aventuré. Sciences et Dieu(x) sont tout à fait compatibles. L'humain, de par sa volonté de logique et de cohérence "on ou off", qui veut absolument séparer le "magique" du rationnel, est peut-être bien dans une dynamique d'aveuglement.

Auteur: Mg

Info: 23 déc. 2018

[ projectionniste ] [ coup de pouce ] [ paliers ] [ métaphysique ] [ dessein intelligent ] [ rationalisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Mis dans la chaine

rationalisme

Le monde occidental subit le lavage de cerveau d'Aristote depuis 2 500 ans. La croyance inconsciente de la plupart des Occidentaux, pas tout à fait articulée, est qu'il y a une carte qui représente adéquatement la réalité. Par cette chance-hasard, chaque Occidental pense avoir la carte qui lui convient. Pour moi, la guérilla ontologique consiste à ébranler cette certitude.

Auteur: Wilson Robert Anton

Info:

[ déterminisme ] [ Grèce antique ] [ mise en question ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

mélange

L'alchimie et la Kabbale arrivèrent plus tard dans le développement de ma pensée. Je pense que j'ai d'abord été intéressé par la relation de la magie et du mystère avec la logique et la compréhension. Telles sont les principales forces motrices de ma vie. J'ai cette capacité, pour une raison ou une autre, d'être capable de considérer en même temps le Magical Mystery Tour dans lequel nous sommes avec la rigueur logique nécessaire pour comprendre la physique théorique, ce qui fait de moi un oiseau assez rare, parce que généralement on est l'un ou l'autre.

Auteur: Fred Alan Wolf

Info: Source : www.edgemagazine.net

[ sciences ] [ religion ] [ foi ] [ rationalisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

rationalisme

Les savants pensent qu'ils peuvent comprendre la nature. C'est la position qu'ils prennent. Parce qu'il sont convaincus qu'ils peuvent comprendre la nature, on leur confie son étude et son exploitation. Mais je pense que la compréhension de la nature dépasse la portée de l'intelligence humaine.

Auteur: Fukuoka Masanobu

Info: La révolution d'un seul brin de paille : Une introduction à l'agriculture sauvage

[ arrogance ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

quête

La philosophie, c'est comme être dans une pièce sombre à la recherche d'un chat noir.
La métaphysique, c'est comme être dans une pièce sombre à la recherche d'un chat noir qui n'est pas là.
La théologie, c'est comme être dans une pièce sombre à la recherche d'un chat noir qui n'est pas là et crier : "Je l'ai trouvé" pour convaincre les autres.
La science allume la lumière pour voir ce qu'il y a dans la pièce.

Auteur: Internet

Info:

[ rationalisme ] [ pragmatisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

normalisation

Tous les responsables de l’éducation et du gouvernement ne se fondent que sur l’intellect et le rationalisme. L’intuition, en harmonie avec l’ordre cosmique, le sens des valeurs authentiques sont perdus. Seule une logique froide gouverne le monde. Ou bien il y a trop de négligence et de complaisance, trop d’indulgence, car on a perdu le sens de la Voie juste, de la pratique juste ; aussi les jeunes sont-ils dérangés et ne savent plus ce qu’ils doivent faire.

Auteur: Deshimaru Taisen

Info: Le Trésor du Zen

[ intolérance ]

Commenter

Commentaires: 0

optimisme

Chimistes et physiciens, géomètres et mathématiciens, élevés à la condition d’investigateurs de la vérité, sont aujourd’hui, sans qu’ils l’aient voulu, des prêtres de l’Esprit. En conséquence de leurs recherches acharnées, le matérialisme et l’athéisme seront forcés à disparaître, par manque de matière, base qui assurait leurs spéculations négativistes.
Les laboratoires sont des temples où l’intelligence est encouragée au service de Dieu, et, même quand l’activité intellectuelle se pervertit, transitoirement subordonnée à l’hégémonie politique génératrice de guerres, le progrès de la Science, en tant que conquête divine, demeure dans l’exaltation du bien, se dirigeant vers l’avenir glorieux.

Auteur: Chico Xavier

Info: Dans les Domaines de la Médiumnité de Francisco Candido Xavier

[ rationalisme ] [ religions ]

Commenter

Commentaires: 0

Mis dans la chaine

sécularisation

Jusqu’à 869 après Jésus-Christ, le parallélisme entre les deux triades cosmologique et anthropologique a été bon gré mal gré maintenu. Le cosmos est le "Grand Homme" pourvu d’un corps, d’un cœur et d’un esprit. Le "petit homme", celui que nous sommes, est structuré de la même manière. Entre les deux, il y a correspondance et possibilité de passage. Ce qui est en haut est en bas ! En vertu de la loi de similitude, qui emprunte ces passages, et beaucoup le font, est alors un initié. A cette date, le concile de Constantinople abroge la tripartition essentielle et la réduit au dualisme corps et âme. Descartes surenchérit plus tard en confirmant la dyade pensée et étendue. Averroès, dans le domaine de la physique céleste, procède de même et efface dans le Grand Anthropos, ou le Cosmos, le monde du milieu, communément appelé celui de l’ange ou de l’imagination vraie, de l’imaginal, écrira Corbin. Quel est-il, ce monde ? C’est celui des archétypes, des modèles, un univers d’énergies formelles idéales d’où procède notre monde sensible lui-même.

Auteur: Albrecht Pierre-Yves

Info: L'initiation, pp 103-104

[ rationalisme ] [ démythification ] [ perte ] [ solipsisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

rationalisme

En concentrant leurs efforts sur les aspects mesurables des éléments de l’expérience qui peuvent s’expliquer dans le langage d’un système causal, [les scientifiques] ont pu réaliser une maîtrise considérable et sans cesse croissante sur les énergies de la nature. Mais […] en tant que représentation de la réalité, l’image scientifique du monde est insuffisante, pour la simple raison que la science ne professe même pas de traiter de l’expérience considérée comme un tout, mais seulement de certains de ses aspects en certains contextes.

Auteur: Huxley Aldous

Info: Les portes de la perception

[ limitation ]

Commenter

Commentaires: 0

sciences

Pourquoi penser les atomes, le vide, la matière ? Afin de ne plus laisser aucune place aux divinités et d’offrir à l’homme un espace magnifique pour ses œuvres.

Auteur: Onfray Michel

Info: Les sagesses antiques

[ areligieuses ] [ abstraction ] [ rationalisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Eric