Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherches tous azimuths.  Exemples.   Punchlines.   Jeux et Passe-temps.   Chaines.  Humour.  RépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.    ... Lire la suite >>
Search results: 23
Search time counter: 0.1281s

mimétisme

Le plagiat est la base de toutes les littératures, excepté de la première, qui d'ailleurs est inconnue.

Auteur: Giraudoux Jean

Info:

[ écriture ]

Commenter

Commentaires: 0

ironie

...Les belles époques littéraires sont d'un demi-siècle alors que les littératures dites de décadence durent six cents ans.

Auteur: Benda Julien

Info:

[ littérature ] [ historique ]

Commenter

Commentaires: 0

proximité

Ma femme, à l'intérieur, est comme ces diamants, cailloux qui ont été soumis à des températures et des pressions considérables. Il se cache toujours des trésors extraordinaires quand on connait mieux les gens.

Auteur: Mg

Info: 13 mai 2013

[ découverte ] [ déclaration d'amour ]

Commenter

Commentaires: 0

langage

KANIKOULI (russe) : congés scolaires, de "canicule" - La chose étonnante est qu'il ne s'agit pas seulement des congés d'été. On parlera ainsi de kanikouli pour les vacances de Noël à Novosibirsk, où les températures avoisinent les -50°C.

Auteur: Resplandy Franck

Info: My rendez-vous with a femme fatale : Les mots français dans les langues étrangères

[ adaptation ] [ évolution ]

Commenter

Commentaires: 0

canicule

Les températures élevées étaient aussi le lot de new York : des centaines de gens migraient à Central Park chaque nuit et emportaient matelas, couvertures et réveille matin, et, le lendemain à 6 heures, on entendait tinter les sonneries dans tout Central Park.

Auteur: Celestin Ray

Info: Mascarade

[ mégapole ]

Commenter

Commentaires: 0

lecture

Avec Internet livres et littératures se modifiaient insensiblement. Les auteurs avaient toutes les sources possibles dispositions alors que le lecteur prenait l'habitude de construire son propre ouvrage en surfant. Le web était un espace à la liberté infinie alors que le roman devenait un carcan.

Auteur: Mg

Info: 1 octobre 2015

[ historique ] [ évolution ]

Commenter

Commentaires: 0
Is added to chains

culture

Le Karma, transmis par delà la mort, d'un corps à un autre... ou à plusieurs... Comme une flamme se propage de branche en branches.
Sciences et littératures, accumulées par les génération, développées sur un matériel non infini, éphémère...
Voir avec l'esprit, prendre plus de distance sur les choses, paré des intuitions des autres "moi" ?

Auteur: MG

Info: oct. 2008

[ question ] [ réincarnation ] [ grégaire ] [ recul ] [ métaphysique ]

Commenter

Commentaires: 0

être

Je n'ai nul souci de ce dont se soucient la plupart des gens : affaires d'argent, administration des biens, charges de stratège, succès oratoires en public, magistratures, coalitions, factions politiques. Je ne suis pas engagé dans cette voie... mais dans celle où, à chacun de vous en particulier, je ferai le plus grand bien en essayant de le persuader de se préoccuper moins de ce qu'il a que de ce qu'il est, pour se rendre aussi excellent et raisonnable que possible.

Auteur: Socrate

Info: Cité par Platon dans Apologie de Socrate

[ liberté ] [ pauvreté ] [ indépendance ]

Commenter

Commentaires: 0

hommes-par-femmes

KRALIK : Il y a beaucoup de choses que vous ignorez à mon sujet, mademoiselle Novak. En fait, il se pourrait qu'on ne se connaisse pas du tout, vous et moi. (Il la regarde droit dans les yeux.) On fait rarement l'effort, hélas, de gratter sous la surface des choses.
KLARA : Monsieur Kralik, je me garderais bien de gratter VOTRE surface. Je sais exactement ce que je trouverais : une vitrine vide à la place du coeur, des colonnes de chiffres raturés en guise d'âme.

Auteur: Laszlo Miklos

Info: La Boutique au coin de la rue, Acte III, Scène 2

[ dévoilé ] [ calculateur ]

Commenter

Commentaires: 0

vacherie

Un écrivain comme Dostoïevski a gâté des gens comme Gide, comme Duhamel. C'est de la littérature de malade, d'épileptique, de taré. C'est une hygiène intellectuelle de s'en tenir éloigné, de ne pas vouloir la connaître. C'est de la littérature de cabanon, bien faite pour les Russes, ces cerveaux malades, faibles, résignés, fatalistes, fuyants. Cette littérature est à fuir, pour un esprit clair, hardi, libre. Non seulement à fuir, mais à détester. Il n'y a à mon avis, ou à mon goût, que deux littératures : la littérature française, la littérature anglaise.

Auteur: Léautaud Paul

Info: 18 juillet 1935 II p.1505

[ dénigrement ]

Commenter

Commentaires: 0