Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.         ... Lire la suite >>
Search results: 7
Search time counter: 0.1701s

rectitude

Nul ne s'est jamais perdu dans le droit chemin.

Auteur: Goethe

Info:

Commenter

Commentaires: 0

modèle

Ce qui convient à un Pharaon, c'est la rectitude. C'est l'intérieur de sa maisonnée qui impose le respect à l'extérieur.

Auteur: Mérikarê

Info:

Commenter

Commentaires: 0

christianisme

Celui qui veut mériter le nom de chrétien doit être surtout un homme qui excelle dans la connaissance du Christ et sa doctrine; en modestie et rectitude d'esprit, en constance de vie, en courage vertueux, et en maintenant une piété sincère à l'endroit du seul et unique Dieu, qui est partout et en tout.

Auteur: Eusèbe Pamphile de Césarée

Info:

[ obéissance ]

Commenter

Commentaires: 0

crainte

La peur. Toujours la peur. Elle impose ses boucliers de rectitude, de violence, d'aversion, de haine. Elle aiguise le goût des masques, des sectes, des paroles magiques et de la langue de bois. Elle renvoie aux idées reçues, à l'opinion des experts autoproclamés et aux avis des gourous en communication directe avec l'au-delà. Elle pousse à l'application bête de la loi, du règlement ou de la consigne et peut faire de chacun de nous un allumeur de réverbères...

Auteur: Matteau Michèle

Info: Avant Que Ne Tombe la Nuit

[ inquiétude ] [ frayeur ] [ moteur ] [ motivation ]

Commenter

Commentaires: 0

nature

...Après trois années d'enfermement, j'ai besoin de la démesure de ce paysage, ponctué par des vides au milieu des pinèdes mais jamais borné."
..."Dans le calme du soir, les grands pins noirs renvoient vers la maison une odeur profonde de sous-bois. Une odeur qui souligne un silence duveteux et régalant. Le contraire du vide, du manque. Un silence vivant, balsamique..."
..." Le pin est l'arbre de l'élévation et du dépassement. Une forme de transcendance obtenue non pas par la rectitude mais par la courbure. Sa fausse verticalité maintient en suspension le paysage. Son balancement n'appuie pas sur le surface plane."

Auteur: Kauffmann Jean-Paul

Info: La maison du retour

[ forêt ]

Commenter

Commentaires: 0

religion

Le Pogge* n'aimait pas les moines. Il connaissait pourtant des frères remarquables, des hommes érudits et d'une grande rectitude morale, mais de manière générale, il les trouvait superstitieux, ignorants et d'une paresse désespérante. Pour lui, les monastères étaient des repaires d'individus inaptes à la vie dans le monde. Les nobles y envoyaient les fils qu'ils jugeaient inadaptés, trop frêles ou bons à rien ; les marchands y envoyaient leurs enfants attardés ou paralytiques ; et les paysans, des bouches impossibles à nourrir. Les plus robustes avaient au moins l'avantage de pouvoir exploiter les jardins ou les champs adjacents, mais pour la plupart, pensait le Pogge, c'était un ramassis de fainéants. Derrière les murs épais des cloîtres, ils marmonnaient leurs prières et vivaient des revenus de ceux qui exploitaient les vastes terres de leur monastère.

Auteur: Greenblatt Stephen

Info: Quattrocento, *érudit, humaniste et politique italien de la Renaissance

[ méfiance ] [ rebuts humains ]

Commenter

Commentaires: 0

hommage

Camus paie pour sa rectitude, sa droiture, la justesse de ses combats, il paie pour son honnêteté, sa passion pour la vérité, il paie pour avoir été résistant à l'heure où beaucoup résistaient si peu, il paie pour ses succès, ses formidables ventes de livres, il paie pour son talent, il paie pour son Nobel, bien sûr, il paie pour n'être pas corruptible, il paie pour n'avoir pas eu besoin de mentir en traçant son chemin droit, il paie pour sa jeunesse, sa beauté, son succès auprès des femmes, il paie parce que sa vie philosophique était un reproche à l'existence de tant de faussaires, il paie la fidélité à son enfance, au milieu des petites gens dont il vient, il paie de n'avoir rien trahi ni vendu, il paie d'être un fils de pauvre entré par effraction dans le monde germanopratin des gens bien nés, il paie d'avoir choisi la justice, la liberté et le peuple dans un univers d'intellectuels fascinés par la violence, la brutalité et les idées, il paie d'être un autodidacte ayant réussi, il paie parce qu'enfant d'une mère illettrée, il n'aurait jamais dû écrire les livres que se réservaient les élus bien nés, il paie parce que le ressentiment, l'envie, la haine, la jalousie font la loi-à Paris plus qu'ailleurs puisque le pouvoir s'y trouve et que les Rastignac s'y donnent rendez-vous.

Auteur: Onfray Michel

Info: L'ordre libertaire

[ littérature ]

Commenter

Commentaires: 0