Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 209
Temps de recherche: 0.1172s

quotient intellectuel

Il paraît que, lorsqu’il fut reconnu comme l’un des plus grands mathématiciens de son temps, il accepta de se soumettre aux test d’évaluation de l’intelligence élaborés par le psychologue Alfred Binet. Poincaré se situa au niveau des imbéciles. Tout est donc permis…

Auteur: Lemire Laurent

Info: Ces savants qui ont eu raison trop tôt

[ Q.I. ] [ relatif ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel

capitalisme

Le besoin d’argent est donc le vrai besoin produit par l’économie politique et l’unique besoin qu’elle produit. Sur le plan subjectif même, cela se manifeste, d’une part, en ceci que l’extension des produits et des besoins devient l’esclave inventif et toujours en train de calculer d’appétits inhumains, raffinés, contre-nature et imaginaires.

Auteur: Marx Karl

Info: Dans "Les manuscrits économiques et philosophiques", page 100

[ besoins relatifs ] [ société de consommation ] [ culture de la frustration ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

langage

— Je vous lis régulièrement, et je m’interroge sur ce que vous appelez "idéologie" ou "discours dominant", pouvez-vous me donner un exemple concret comme quoi, selon vous, moi (je veux dire la plupart d’entre nous...) je serais "pris dans un discours" pour reprendre votre formule...

— Rien de plus simple. Mais tout d’abord laissez-moi vous préciser que la formule n’est pas de moi mais de Lacan. C’est lui qui a inventé ce qu’on appelle la "théorie des discours"... Mais ne nous égarons pas. Un exemple simple: le mot "partage". C’est incroyable ce qu’un mot comme ça en arrive à signifier dans le discours dominant. Il en perd sa propre étymologie, jusqu’à son histoire et son sens. "Partager", sur les réseaux dits sociaux, cela signifie appuyer sur un bouton électronique pour relayer un lien hypertexte. Ça ne coûte rien! Peut-il y avoir partage s’il n’y a pas de perte? Si ça ne coûte pas? Partager (je vous laisse le soin de vérifier l’histoire de ce mot, son origine...) c’est tout le contraire de ça. Partager ce n’est pas jeter un os à un chien, partager c’est lorsqu’on n’a qu’une pomme de terre pour repas, on en donne la moitié à un autre. C’est ça le partage. Je pourrais aussi vous parler de république, qui étymologiquement, res publica, veut dire "la chose publique"...

Auteur: Dubuis Santini Christian

Info:

[ relatif ] [ époque ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

points de vue

Cette critique de l'objectivité des "mondes" dans laquelle nous vivons et des "choses" dont ils se composent est le point le plus difficile de toute philosophie. Elle paraît oiseuse au sens commun dont c'est le propre, partout et toujours, de ne douter ni du monde dans lequel il vit, ni des choses qu'il y trouve. Elle est le point le plus difficile, mais aussi celui qui a les plus grandes conséquences pratiques, car qui dit pluralité des mondes dit conflit des mondes.

Auteur: Billeter Jean-François

Info: Un paradigme

[ relatifs ] [ langages ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

temps

Comment des années si courtes se fabriquent-elles avec des journées si longues ?

Auteur: Jankelevitch Vladimir

Info:

[ relatif ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

temps

— Comment ? Il y a un intervalle de 14 heures réel-les écoulées et j'ai seulement l'impression que 4 heures se sont passées ? C'est extraordinaire. Ça me paraît tout à fait irréel que des jours qui sont relativement mornes — je trouve que 4 heures c'est déjà long et elles équivaudraient à 14 heures réelles ? Ah, non, ce n'est pas possible. Je t'assure que je me trouve là devant un problème intellectuel terrible. Moi, je ne peux pas imaginer ça. Mais, est-ce que tu te rends compte ce que c'est ? Penser, vivre pendant 4 heures alors que tu en as vécu 14 ? Ça fait : trois fois quatre égalent douze, ça fait plus de trois fois plus, c'est-à-dire mon temps abstrait est trois fois plus court que le temps réel qui est mesuré par les horloges, dans cet exemple-là, dans l'exemple de la journée d'hier. Dans l'ensemble, mon temps abstrait vaut la moitié de la durée réelle.

Auteur: Siffre Michel

Info: Hors du temps , p. 260

[ relatif ] [ spéléo ]

Commenter

Commentaires: 0

état d'esprit

Sans savoir pourquoi, il pensa aux nombreuses similitudes entre la peur et l’amour. Il avait lu quelque part que, quand on était amoureux, on éprouvait l’étrange hallucination que le monde était rempli de petits signes directement adressés à soi. C’était pareil avec la peur : le moindre détail entrevu la ravivait, la soulignait. La peur se multipliait et le son le plus léger –un aboiement de chien, une fenêtre qui se ferme, une feuille de papier froissée –semblait un nouveau signal de menace.

Auteur: Méndez Guédez Juan Carlos

Info: Les valises

[ relatif ] [ humeur ] [ analogie ]

Commenter

Commentaires: 0

relativité

L'empereur voulait que Cox lui construise des horloges pour les temps fuyants, rampants ou suspendus d'une vie humaine, des machines qui indiqueraient le passage des heures ou des jours - le cours variable du temps - selon qu'il était ressenti par un amant, un enfant, un condamné ou d'autres hommes, prisonniers des abîmes ou des geôles de leur existence ou planant au-dessus des nuages de leur bonheur. (..)
Le cours variable du temps.

Auteur: Ransmayr Christoph

Info: Cox ou la course du temps

[ durée ] [ relatif ]

Commenter

Commentaires: 0

points de vue

Il est difficile de faire la part de la justice et de la trahison, car leurs procédés se confondent, et c’est toujours celui qui raconte l’histoire qui en détermine la morale.

Auteur: Camarneiro Nuno

Info: Les hommes n'appartiennent pas au ciel , p.108

[ relatifs ] [ relativité ] [ culture des vainqueurs ] [ annales officielles ]

Commenter

Commentaires: 0

dangers

Quelle menace dérisoire représentent les squales en comparaison de fléaux méconnus tels que les chutes de noix de coco (150 morts par an), les accidents d’escalator (200 victimes étranglées par leurs propres vêtements coincés dans les marches), les explosions de bouchons de champagne (750 décès), sans parler des dentiers mal fixés (1 200 cas de suffocation durant le sommeil). Et quelle terreur l’homme devrait éprouver face à lui-même, l’homo sapiens, qui chaque année poignarde, fusille, pend, électrocute, gaze ou bombarde un million de ses contemporains.
Sur la foi de ces statistiques, l’homme peut pousser des cris d’horreur devant la souris, le serpent ou l’araignée, mais il risque toujours moins sa vie à nager parmi les requins qu’à serrer la main de son prochain.

Auteur: Santini Bertrand

Info: Jonas, le requin mécanique

[ relatif ]

Commenter

Commentaires: 0