Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  EXEMPLESPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Résultat(s): 64
Temps de recherche: 0.1395s

civilisation

Ce fut un moment particulier de l'histoire de mes propres fureurs quand j'ai vu le monde occidental conditionné par les images de Marx, de Darwin et de Freud. Marx, Darwin et Freud sont les trois être les plus raseurs du monde occidental. La vulgarisation simpliste de leurs idées a enfermé notre société dans une camisole de force mentale, de laquelle nous ne pourrons nous échapper que par la violence la plus anarchique.

Auteur: Golding William

Info:

[ verrouillage ] [ représentations ] [ carcan ] [ triade ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-par-hommes

Toutes les veuves d'un certain âge sont persuadées que leurs maris flottent quelque part dans l'éther et essaient frénétiquement de leur dire quelque chose d'une importance vitale, alors que leurs compagnons fantomatiques sont sans doute là-bas, au pays des esprits, en train de jouer au golf, ou pincer les fesses fantomatiques de jeunes personnes nubiles, et de profiter de quelques années de paix et de tranquillité avant que leurs épouses de jadis viennent les rejoindre!

Auteur: Masterton Graham

Info: Manitou

[ métaphysique ] [ au-delà ] [ représentation ]

Commenter

Commentaires: 0

imaginaire

Je crois que la magie est de l’art, et que l’art est littéralement de la magie. L’art, comme la magie, consiste à manipuler les symboles, les mots ou les images pour produire des changements dans la conscience. En fait, jeter un sort, c’est simplement dire, manipuler les mots, pour changer la conscience des gens, et c’est pourquoi je crois qu’un artiste ou un écrivain est ce qu’il y a de plus proche, dans le monde contemporain, d’un chaman.

Auteur: Moore Alan

Info: Dans "The Mindscape of Alan Moore", documentaire réalisé par DeZ Vylenz, 2003

[ métaphore ] [ représentations ] [ univers mental ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

parapsychologie

Dès que l'on prétend qu'un corps émet on implique qu'un autre corps reçoit, et que quelque chose se promène entre les deux, ce ne sont qu'affirmations gratuites. Une influence pour se faire sentir en un lieu à partir d'un autre n'a pas nécessairement besoin d'un transport de quoi que ce soit, et qui plus est, en ligne droite. C'est cet aspect irrationnel qui bloque complètement les chercheurs dits scientifiques qui veulent absolument que les choses s'appliquent au canevas qu'ils ont inventé.

Auteur: Pagot Jean

Info: Radiesthésie et émission de forme

[ sciences ] [ représentation ] [ limitation ]

Commenter

Commentaires: 0

avoir

La vie se ramène pour nous à ce que nous pouvons en concevoir. Aux yeux du paysan, pour lequel son champ est tout au monde, ce champ est un empire. Aux yeux de César, pour qui son empire est encore peu de chose, cet empire n'est qu'un champ. Le pauvre possède un empire ; le puissant possède un champ. En fait, nous ne possédons jamais que nos impressions ; c'est donc sur elles, et non sur ce qu'elles perçoivent, que nous devons fonder la réalité de notre existence.

Auteur: Pessoa Fernando

Info: Le livre de l'intranquillité

[ représentation ] [ relatif ]

Commenter

Commentaires: 0

vocabulaire

La langue latine a trois façons de nommer les êtres vivants qui respirent. Bellua signifie "bête", par opposition à "homme". Le mot accentue parfois la grandeur, la férocité, l'inintelligence, et peut servir d'insulte : être bête, imbécile. Il est d'emploi plus noble que bestia, terme populaire, qui désigne toute espèce d'animal, sauvage ou domestique. D'un usage moins familier, pour les grammairiens et les juristes, bestia dénomme plutôt les animaux féroces. [...] Animal, enfin, qui signifie "être vivant", vient d'animalis, "qui respire", lequel vient d'animans, "qui possède le souffle", ces mots traduisant le grec empsuchon et psuchè.

Auteur: Fontenay Élisabeth de

Info: Le silence des bêtes. La philosophie à l'épreuve de l'animalité

[ triade ] [ représentation ] [ historique ] [ relativité ] [ étymologie ]

Commenter

Commentaires: 0

science-fiction

LES EXTRATERRESTRES SONT STUPIDES.
Attention, je ne parle pas des véritables extraterrestres.
Les Autres ne sont pas stupides. Les Autres ont tellement d'avance sur nous que cela revient à comparer l'humain le plus idiot au chien le plus intelligent. C'est à ce point.
Non, je parle des extraterrestres créés par nos esprits depuis que nous avons réalisé que ces petites lueurs scintillant dans le ciel nocturne étaient des soleils comme le nôtre et avaient probablement, comme autour de notre Terre, des planètes en orbite. Vous savez, ces extraterrestres sortis tout droit de notre imagination. Ceux dont nous espérons une attaque... Les extraterrestres selon les humains.[...]

Auteur: Yancey Rick

Info: La 5e vague

[ représentation ] [ imagination ] [ alien ]

Commenter

Commentaires: 0

rapports humains

Vous croyez être qui ? Vous croyez être vous-même ? Vous vous levez, vous travaillez, vous avez des amis, une femme, je ne sais pas, une maison. Quelle blague ! C'est quoi vous-même ? Les gens, ils font de vous ce qu'ils veulent. Ça serait une grosse erreur de croire le contraire. Ils parlent de vous, ils ont des opinions sur vous, ils savent ce que vous faites et croient savoir d'autres choses que vous avez peut-être bien faites. On leur a dit que. Il paraît que. Ils imaginent, ils interprètent, ils déduisent. Ils vous inventent, et vous ne le savait même pas. Vous avez des tas de vies dont vous ne soupçonnez pas l'existence...

Auteur: Foglino Bernard

Info: La mécanique du monde

[ représentation ]

Commenter

Commentaires: 0

Eternel

Il y a une force […] qui communique à l’univers son ordre et sa forme. Cette force se manifeste de diverses manières, et pour nous la rendre plus familière nous considérons chacune de ses manifestations comme un "dieu" et nous dirigeons notre âme vers telle ou telle de ces manifestations selon notre besoin. Ceux d’entre nous qui sont ignorants acceptent au premier degré l’existence de ces dieux comme s’il s’agissait d’êtres pourvus de visages et de personnalité. Les autres se rendent compte que ce sont des métaphores symbolisant les aspects de la force divine, et non pas une tribu de puissants esprits habitant quelque part dans les cieux. Mais il n’est personne parmi nous pour nier l’existence de la force en elle-même.

Auteur: Silverberg Robert

Info: Dans "Le temps des changements", page 135

[ sentiment religieux ] [ représentation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

mascarade du don

Prophétiser des catastrophes, c'est — sous couvert de tirer sur la poignée du signal d’alarme — se reconnaître soi-même impuissant, pleureuse, spéculant sur une reconnaissance dans l’après coup ("je vous l’avais bien dit..."), laissant à l’Autre toute la responsabilité de son inconséquence...

Maintenir des propos sur la décadence, c'est se représenter soi-même irrémédiablement marqué par la déliquescence des discours - en se dissociant de l’Autre à qui incombe la passivité d’en être arrivé là...

Mais aussi, se dire progressiste c’est se glisser soi-même dans l’histoire des progrès, pout faire croire à l’Autre que j’y participe, que j’en suis un actif représentant, que je progresse...

De même que diagnostiquer des ères nouvelles, c'est s’ériger soi-même en candidat à la réincarnation, attendant de l’Autre une juste gratification pour avoir fait preuve de «bonne volonté»...

Chaque énoncé présuppose une instance de l’énonciation refoulée, irreductiblement autre.

Le dit ne va pas sans dire.

Auteur: Dubuis Santini Christian

Info: Publication facebook du 30.05.19

[ représentation de soi ] [ inconscient ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson