Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherche rapide, avec plusieurs mots ou chaines de lettres. EXEMPLES :  humour, punchlines, réparties, etc. Attention de faire un RESET après une recherche compliquée. Ce ne sont plus les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexivité, la lecture, le rêve, la fantaisie ; les mo... Lire la suite >>
Search results: 15
Search time counter: 0.2106s

être humain

Qu'on le veuille ou non, nous vivons tous avec une mémoire ancestrale qui date au moins de Cro-Magnon.

Auteur: Simenon Georges

Info: Conversation avec Claude Chabrol, 1969

[ survie ] [ caverne ] [ cerveau ] [ reptilien ]

Commenter

Commentaires: 0

pulsions

Nous devons considérer l'inconscient comme une rémanence de cette jonction archaïque de la pensée avec la réalité sexuelle.

Auteur: Lacan Jacques

Info: Le séminaire, livre XI : Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse

[ sexualité ] [ cerveau reptilien ]

Commenter

Commentaires: 0

société

Les individus apprennent plus rapidement que les institutions, et c'est toujours le cerveau reptilien qui est le dernier à recevoir les nouveaux messages.

Auteur: Hazel Henderson

Info:

Commenter

Commentaires: 0

pulsions

Il faut assez bien connaître la variabilité de l'acte instinctif et les lois régissant cette variabilité pour éviter d'imputer à l'expérience et à l'apprentissage des phénomènes qui, en réalité sont provoqués par des facteurs tout à fait différents.

Auteur: Lorenz Konrad

Info: Trois essais sur le comportement animal et humain

[ cerveau reptilien ] [ éducation ]

Commenter

Commentaires: 0

esprit

[…] Il semble que ce que nous appelons l’inconscient ait conservé les caractéristiques qui appartenaient à l’esprit humain originel. C’est à ces caractéristiques que se réfèrent constamment les symboles oniriques, comme si l’inconscient cherchait à ressusciter tout ce dont l’esprit s’est libéré au cours de son évolution, les illusions, les fantasmes, les formes de pensées archaïques, les instincts fondamentaux, etc.

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: Essai d'exploration de l'inconscient

[ reptilien ] [ mental ] [ ancestral ]

Commenter

Commentaires: 0

triade

Le cerveau de l'homme, c'est trois cerveaux superposés : le cerveau reptilien qui déclenche les comportements de survie immédiate, le cerveau de l'affectivité, le cortex cérébral.
Les deux premiers fonctionnent de façon inconsciente. Nous ne savons pas ce qu'ils nous font faire... Le troisième fournit un langage explicatif qui donne toujours une excuse, un alibi au fonctionnement inconscient des deux premiers.

Auteur: Laborit Henri

Info:

[ subconscient ] [ instinct ]

Commenter

Commentaires: 0

évolution

Au commencement était le cerveau reptilien, celui du réflexe sans réflexion, le tout ou rien, juste la survie, marche, arrêt. Ensuite pour alambiquer les choses, la nature dota ses créatures d'un cerveau limbique, ses besoins fondamentaux et les émotions de base pour les assouvir. Ensuite vint l'Homme et son cortex doué de la pensée et du sentiment d'être. Chaque strate évolutionnaire n'a pas inactivé la précédente et nous nous retrouvons avec une interaction constante entre nos trois cerveaux. C'est le cerveau limbique qui reçoit les perceptions car il est au centre de cette architecture, il oriente ensuite vers la gestion des informations selon l'urgence, la menace ou la complexité.

Auteur: O'Hare David

Info: Intuition et prise de décision

[ intelligence ] [ triade ]

Commenter

Commentaires: 0

extraterrestre

J'ai fait un rêve, pendant lequel des reptiliens envahissaient une ville, il y avait des combats dans les rues. Je possédait moi-même une arme automatique. La ville semblait trop propre, comme un décor virtuel. 2 aliens ce sont dirigés vers moi, j'ai tenté de les abattre, mais mon arme paraissait enrayée. Je l'ai jeté vers eux, sans résultats. J'ai foncé sur un des 2 aliens (d'apparence humaine). Cet alien ressemblait à une femme blonde, son contour vibrait légèrement, j'ai deviné qu'il s'agissait d'un reptilien et je lui ai serré fortement le cou avec mon bras, je l'ai insulté afin de voir sa réaction. J'ai lâché et elle est partie. Le deuxième alien s'est présenté comme étant un lyran, qu'ils étaient à l'origine de la race humaine, il venait nous aider en nous évacuant. Il était habillé avec une tenue noire, munie de bandes plus claires sur les épaules et il y avait un sigle sur la poitrine. Il m'a demandé de positionner nos vaisseaux terrestres en vue de l'évacuation (et oui, nous avions des vaisseaux !), que ce n'était pas de sa responsabilité. Il était plutôt sympathique, mais je l'ai envoyé promener énergiquement, n'ayant pas la moindre confiance en lui. Pendant ces échanges je brouillais mon mental, plaçant mes pensée sur un autre niveau, afin de rester imprévisible. Fin du rêve.

Auteur: Internet

Info: Forum de news of tomorrow

[ songe ] [ science-fiction ]

Commenter

Commentaires: 1

subversion

Il s'agit de conserver intacte notre rage interne. Et de la transmettre.
Elle reste le meilleur des moteurs, un enthousiasme noir, pour dégommer les pseudo intellectuels qui tiennent le langage, les méthodes... la science. Il faut mettre en cause et reprogrammer ce "cerveau reptilien" de nos sociétés.
Nous assistons à une cooptation pluri centenaire des classes dominantes, via la connaissance. Dirigeants d'une civilisation qui ne font que transmettre les mêmes procédés, analyses, pauvres réflexions à base d'analogies... recettes... tout ça devenu stérile comme on peut le voir de nos jours, puisqu'à base d'efficacité, de rendement... compétitivité... résultats...
Il ne s'agit pas ici de la survie de personnes, mais de celle d'un système, qui, tel un automate aveugle, manque d'humilité et fait surtout part d'une stupidité petite bourgeoise.
Nos universitaires, sous couvert d'ouverture, restent les vrais conservateurs, sans remise en question de fond. Les penseurs et autres théoriciens issus de cette moulinette sont devenus les faux-nez, préformatées, d'un système qui n'a d'autre but que de rester en place.
C'est cette violence là qui manque, celle de dire non à un processus ancien qui se duplique mécaniquement.
C'est donc à eux-mêmes que ces gens devraient l'appliquer. Seul petit espoir de modifier un jour, à toutes les échelles, ce mécanisme global. L'inertie terrifiante d'une caste cooptée immuable.
Un effort cérébral énorme pour s'en sortir.
Un peu comme un mec avachi devant sa télé à qui on demanderai d'éteindre le poste.

Auteur: Mg

Info: 2 sept. 2012

[ révolte ] [ colère ] [ inertie ]

Commenter

Commentaires: 0

sexe

...un nouvel amour donne toujours de l'espoir, la solitude mortelle et irrationnelle est toujours couronnée; cette chose que j'ai vue (cette horreur du vide reptilien) quand j'ai inspiré à fond l'iode mortelle de la mer, à Big Sur, est maintenant justifiée et sanctifiée, levée comme une urne sacrée vers le ciel, par le simple fait de se déshabiller, de faire aller les corps et les esprits dans les délices mélancoliques, inexprimables et frénétiques de l'amour. Ne laissez aucun vieux chnoque vous dire le contraire; quand on pense que personne, dans ce vaste monde, n'ose jamais écrire l'histoire véritable de l'amour, on nous colle de la littérature, des drames à peine complets à cinquante pour cent. Quand on est allongé, bouche contre bouche, baiser contre baiser dans la nuit, la tête sur l'oreiller, rein contre rein, l'âme baignée d'une tendresse qui vous submerge et vous entraîne si loin des terribles abstractions mentales, on finit par se demander pourquoi les hommes ont fait de Dieu un être hostile à l'amour charnel. La vérité secrète et souterraine du désir farouche qui se cache dans les galeries, enfouie sous les ordures qui envahissent le monde entier, cette réalité dont on ne vous parle jamais dans les journaux, ce désir dont les écrivains ne parlent qu'en hésitant, avec force lieux communs, et que les artistes représentent avec combien de réticences, ah, vous n'avez qu'à écouter Tristant et Isolde de Wagner et vous imaginer le héros dans une champ bavarois avec sa belle maîtresse nue sous les feuilles de l'automne!

Auteur: Kerouac

Info: Big Sur

[ religion ]

Commenter

Commentaires: 0