Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 9
Temps de recherche: 0.0547s

casanier

La maison est le tombeau des vivants.

Auteur: Proverbe Touareg africain

Info:

[ sédentaire ]

Commenter

Commentaires: 0

bouger

Mieux vaut user son tapis de selle que son oreiller.

Auteur: proverbe mongol

Info:

[ voyage ] [ sédentaire ]

Commenter

Commentaires: 0

abrutissement

Ceux qui travaillent la terre ne peuvent rêver et c'est par les rêves que vient la sagesse.

Auteur: Wovoka JacK Wilson

Info:

[ travail ] [ sédentaire ]

Commenter

Commentaires: 0

sagesse

L'arbre le plus haut dit qu'il voit loin, mais la graine qui se promène dit qu'elle voit plus loin que lui..

Auteur: Proverbe haïtien

Info: Celui ou celle qui voyage a plus de chance de découvrir des choses que ne verra pas celui ou celle qui ne se déplace jamais

[ sédentaire ]

Commenter

Commentaires: 0

nomade

Tout homme est tiraillé entre deux besoins : le besoin de la Pirogue, le voyage, l'arrachement à soi-même, et le besoin de l'Arbre, l'enracinement, l'identité. L'homme erre constamment entre ces deux besoins, cédant à l'un puis à l'autre. Jusqu'au jour où il comprend que c'est avec l'Arbre qu'on fabrique la Pirogue.

Auteur: Proverbe mélanésien

Info: de l'île de Vanuatu

[ sédentaire ] [ océan ]

Commenter

Commentaires: 0

nomades

En son temps, Gengis Khan s'était montré lui-même farouchement hostile aux villes, où, selon lui, les hommes s'amollissaient. Il avait presque toujours refusé d'entrer dans celles, nombreuses, qu'il avait conquises, laissant à ses soldats le soin de piller, de détruire et de massacrer, ou d'obtenir la reddition et de lui ramener les plus belles femmes.

Auteur: Armand Herscovici

Info: Les Enfants du Khan

[ sédentaires ] [ mépris ]

Commenter

Commentaires: 0

comédie

Je me doutais qu'on viendrait me chercher, tôt ou tard. Je ne connaissais pas l'échéance. alors je devais faire semblant.

Je prétendais que j'étais en train de m'installer. Je défaisais mes bagages. Je dépensais mes économies. Je m'encombrais de toujours plus de choses. Je voulais m'alourdir. Comme pour masquer que je ne pourrais jamais prendre racine.

Auteur: Skalova Marina

Info: Amarres

[ sédentaire ]

Commenter

Commentaires: 0

foyer

Le désir de rentrer chez soi c'est un désir d'être entier, de savoir où on est, d'être le point d'intersection de toutes les lignes tracées à travers toutes les étoiles, d'être le constellateur et le centre du monde, ce centre appelé amour. Se réveiller du sommeil, se reposer de l'éveil, apprivoiser l'animal, laisser aller l'âme, s'abriter dans les ténèbres et brûler de lumière, cesser de parler et être parfaitement compris.

Auteur: Solnit Rebecca

Info: Storming the Gates of Paradise: Landscapes for Politics

[ refuge ] [ détente ] [ sédentaire ]

Commenter

Commentaires: 0

patrie

Entre tous, c'est bien le lien au lieu que la modernité a le plus évidemment malmené. Plus la mobilité devenait l'étendard de l'émancipation, moins il faisait bon proclamer un attachement à un territoire, et pire, le justifier phénoménologiquement. Pourtant - et parce que - cette relation est fondatrice, dans nombre de territoires caractéristiques, elle n'a jamais su s'éteindre tout à fait et a continué à faire entendre sa petite musique localiste. En Corse par exemple, dans "cette montagne dans la mer", la société se construit aussi par son lien au territoire. La culture en témoigne et nos lendemains en dépendent. Car aujourd'hui assurément, à l'heure où les équilibres entre environnement et société se redéfinissent du fait d'un certain développement, les questions d'aménagement de l'espace deviennent cruciales pour l'avenir de l'île.

Auteur: Berque Augustin

Info: Le lien au lieu

[ racines ] [ sédentaire ]

Commenter

Commentaires: 0