Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
(SITE EN RENOVATION JUSQU'A FIN 2017, fonctionne, mais avec des bugs !! ) Recherche rapide, avec plusieurs mots ou chaines de lettres. EXEMPLES. Ce ne sont plus tant les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexion, la lecture, le rêve, l'humour. Les mots et les images que vous y mettez. Faites-vous plaisir... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Search results: 11
Search time counter: 0.0855s

bêtise

Stupidité est soeur de cruauté.

Auteur: Zhuang Zi

Info:

[ sadisme ]

Commenter

Commentaires: 0

bêtise

La cruauté indigne, mais la sottise décourage.

Auteur: Camus Albert

Info:

[ sadisme ] [ réagir ] [ déprime ]

Commenter

Commentaires: 0

violence

Je n'ai jamais pu comprendre comment on pouvait se sentir honoré de voir ses semblables humiliés.

Auteur: Gandhi Mahatma

Info: La voie de la non-violence

[ incompréhension ] [ sadisme ]

Commenter

Commentaires: 0

insensibilité

Il y a des créatures sur cette terre que ces fragilités humaines comme la douleur, la faiblesse ou le doute ne touchent absolument pas.

Auteur: Davidson Craig

Info: Un goût de rouille et d'os

[ rapports humains ] [ triade ] [ égoïsme ] [ sadisme ]

Commenter

Commentaires: 0

curiosité

En vous, l'intérêt que vous portez à la guerre n'est souvent que l'appétit de l'horreur, la fascination du sang versé et de la destruction.

Auteur: Stapledon William Olaf

Info: Les Derniers Hommes à Londres, trad. Claude Saunier, éd. Denoël, 1975, p. 138

[ malsaine ] [ sadisme ]

Commenter

Commentaires: 0

santé

La capacité de faire le mal ou d'être mauvais n'a rien à voir avec la liberté, c'est une maladie, car elle présuppose un manque de conscience et de sensibilité.

Auteur: De Mello Anthony

Info: Appel à l'amour : Méditations sur le chemin du bonheur

[ déséquilibre ] [ bêtise ] [ insensibilité ] [ sadisme ]

Commenter

Commentaires: 0

cynisme

Les philosophes humanitaires avaient beaucoup à dire contre l'usage des châtiments corporels ; mais, dans leurs arguments, attirant l'attention sur le mal que cela peut faire à l'homme puni, ils oubliaient de tenir compte de la satisfaction que d'autres peuvent en tirer.

Auteur: Forester Cecil Scott

Info: Trésors de guerre

[ sadisme ]

Commenter

Commentaires: 0

homme-animal

Si quelque chose semble devoir rabaisser l'homme au-dessous de la bête, c'est sans doute la guerre. Les lions et les tigres ne combattent que pour satisfaire leur faim ; l'homme est le seul animal qui, de gaieté de coeur et sans cause, vole à la destruction de ses semblables, et se félicite d'en avoir beaucoup exterminé.

Auteur: Holbach Paul Henri Dietrich baron d'

Info: La Morale universelle, II, Amsterdam M.-M. Rey 1776

[ conflit ] [ sadisme ] [ particulier ]

Commenter

Commentaires: 0

humour

Le jour de la rentrée, un gosse arrive a l'école en larmes. La maîtresse s'approche de lui
- Qu'est-ce qu'il y a mon petit?
- OUIIN ! Ce matin maman est allée noyer les 6 petits chats qui viennent de naître!
- Oui bien sur c'est triste, mais ce n'est pas une raison pour pleurer.
- Mais si, maman m'avait promis que c'est moi qui irait les noyer !

Auteur: Internet

Info:

[ sadisme ]

Commenter

Commentaires: 0

cruauté

Joseph est chargé de tuer les poulets, les lapins, les canards. Il tue les canards, selon une antique méthode normande, en leur enfonçant une épingle dans la tête… Il pourrait les tuer, d’un coup, sans les faire souffrir. Mais il aime à prolonger leur supplice par de savants raffinements de torture ; il aime à sentir leur chair frissonner, leur cœur battre dans ses mains ; il aime à suivre, à compter, à recueillir dans ses mains leur souffrance, leurs frissons d’agonie, leur mort… Une fois, j’ai assisté à la mort d’un canard tué par Joseph… Il le tenait entre ses genoux. D’une main il lui serrait le col, de l’autre il lui enfonçait une épingle dans le crâne, puis tournait, tournait l’épingle dans le crâne, d’un mouvement lent et régulier… Il semblait moudre du café… Et en tournant l’épingle, Joseph disait avec une joie sauvage :
- Faut qu’il souffre… tant plus qu’il souffre, tant plus que le sang est bon au goût…

Auteur: Mirbeau Octave

Info: Le journal d'une femme de chambre

[ sadisme ]

Commenter

Commentaires: 0