Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.         ... Lire la suite >>
Search results: 290
Search time counter: 0.1622s

sagesse

M... disait qu'un esprit sage, pénétrant et qui verrait la société telle qu'elle est, ne trouverait partout que de l'amertume. Il faut absolument diriger sa vue vers le côté plaisant, et s'accoutumer à ne regarder l'homme que comme un pantin et la société comme la planche sur laquelle il saute. Dès lors, tout change : l'esprit des différents états, la vanité particulière à chacun d'eux, ses différentes nuances dans les individus, les friponneries, etc., tout devient divertissant, et on conserve la santé.

Auteur: Chamfort

Info: Maximes et Pensées, Caractères et Anecdotes/Garnier-Flammarion 1968 <670 p.203>

[ recul ] [ discernement ]

Commenter

Commentaires: 0

sagesse

- Ne siège pas comme juge...
- Scelle tes paroles par le silence, et le silence même par les circonstances.
- Si tu juges bon que les autres te rendent des comptes, consens à en rendre toi aussi.
- A tes concitoyens conseille non ce qui est le plus agréable, mais ce qui est le meilleur.
- Prends la raison comme guide.
- Ne dis pas tout ce que tes yeux ont vu.
- Quoi que tu saches, consens à te taire.

Auteur: Solon l'Athénien fils d'Exécertidès

Info: Démétrios de Phalère Apophtegmes des sept sages

Commenter

Commentaires: 0

sagesse

Fungai suivait une étrange théorie selon laquelle il ne devait se déplacer qu'à pied. Il affirmait qu'en tant que philosophe, marcher le rapprochait de la vérité. Si on lui demandait d'approfondir le raisonnement, il disait qu'il y a un état naturel pour toute chose. Et que comme les voitures ne sont pas naturelles et se déplacent anormalement vite, elles ne se permettent pas de voir le monde pour ce qu'il est vraiment. En marchant, l'homme est plus près du monde et l'observe avec plus d'attention.

Auteur: Tendai Huchu

Info: Le meilleur coiffeur de Harare

[ promenade ] [ ballade ] [ déplacement ] [ ambulation ]

Commenter

Commentaires: 0

sagesse

Jeune, je ne m'adaptais pas au vulgaire, de nature j'aimais collines et monts
Par erreur, tombé dans les filets du monde, sont partis treize ans de ma vie
L'oiseau captif regrette son ancienne forêt, le poisson du bassin, sa source passée
J'ai défriché, au sud, des champs incultes
Pour préserver ma simplicité, je suis revenu à la campagne. [...]
Chez moi, aucun tumulte du monde de poussière, les pièces vides laissent du loisir,
Longtemps enfermé en cage, j'ai enfin pu revenir à ma nature.

Auteur: Tao Qian

Info: qui a préféré abandonner toute charge pour revenir sur son lopin de terre personnel. Revenir à ma nature, fan ziran, signifie revenir à soi : me voici enfin rendu à moi-même, et développer sa personnalité dans le respect de sa nature

[ retraite ] [ poésie ] [ jardin ]

Commenter

Commentaires: 0

sagesse

... Si vous regardez ça, je dois être mort. ça craint, mais j'aimerais quand même que vous sachiez deux choses. Je suis parti pour des centaines de raisons - le monde, nos amis, les gamins... Mais vous pouvez pas laisser tomber au contraire. Ignorez ce qui est ou parait être. Rendez le monde meilleur. Oh, et j'espère que vous m'écouterez et prendrez Peter à ma place. Franklin adorerait ça et Spider-Man est le deuxième meilleur super-héros après moi. N'oubliez jamais ce que vous défendez. Je vous aime.

Auteur: Matt Fraction

Info: Marvel Icons, v2, n°12 A, Le Club

[ dernières paroles ] [ superman ]

Commenter

Commentaires: 0

sagesse

Peu avant sa mort, en réponse à mes péroraisons sur "notre pays sans liberté", elle* m’a dit : "La liberté, c’est toi. Seulement, n’oublie jamais que la prison aussi, c’est toi." Elle n’aimait pas non plus quand on qualifiait quelqu’un de "conscience du peuple". "La conscience, c’est Dieu à l’intérieur de l’homme. Un peuple, ça n’a pas de conscience, seul un homme a une conscience. C’est par cela que l’homme se distingue de la bête –par la conscience. Mais la conscience du peuple, ça, ça a été inventé par des gens sans conscience."

Auteur: Bujda Ûrij

Info: Voleur, espion et assassin. *La grand-mère de l’auteur.

[ scrupules ] [ honnêteté ] [ morale ] [ empathie ]

Commenter

Commentaires: 0

sagesse

N'est contemporain que le professionnel de l'hérésie, le rejeté par vocation, à la fois vomissure et panique des orthodoxies. [...] Le sage, lui, est hostile au nouveau. Désabusé, il abdique : c'est sa forme de protestation. Orgueilleux qui s'isole dans la norme, il s'affirme en reculant. A quoi tend-il ? A surmonter ou à neutraliser ses contradictions. S'il y réussit, il prouve que les siennes manquaient de vigueur, qu'il les avait dépassées avant de les braver. L'instinct lui faisant défaut, il lui est facile d'être maître de soi, de pontifier dans l'anémie de sa sérénité.

Auteur: Cioran

Info: La Tentation d'exister, Tel Gallimard, 1986, p. 121-122

[ dénigrement ] [ immobile ] [ politiquement correct ] [ conservation ]

Commenter

Commentaires: 0

sagesse

Dans la vie publique tous les érudits sont naturellement et curieusement vertueux dans leur travail. Ils ne font pas de réclamations sauvages ; ils ne trichent pas ; ils n'essayent pas de persuader à tout coût. Ils ne font ni préjudice ni appel à l'autorité ; ils sont souvent francs quand à leur ignorance. Leurs conflits sont assez convenables ; ils ne confondent pas ce qui est discuté avec racisme, politique, sexe ou âge. Ils écoutent patiemment les jeunes et les vieux, qui tous deux savent tout. Ce sont les vertus générales de l'érudition, et singulièrement les vertus de la science.

Auteur: Bronowski Jacob

Info:

[ culture ] [ qualité ] [ ouverture ]

Commenter

Commentaires: 0

sagesse

G.S.B. - C'est très difficile d'apprendre à vivre. Cela me fait penser à un autre livre (...) formidable, c'est "Le Métier de vivre" de Cesare Pavese. Au fond, vivre est un métier qui s'apprend. Savoir vivre, cela n'est pas ne plus s'indigner, bien sûr, mais c'est apprendre à ne plus laisser cette indignation se porter sur les autres, au risque de leur causer un préjudice, mais la canaliser en soi, afin qu'elle donne naissance à des choses nouvelles au plus profond de nous-mêmes. Cela veut dire tout simplement que dans la vie il faut toujours essayer de faire d'un mal un bien.

Auteur: Saint-Bris Gonzague

Info: Ligne ouverte - Au coeur de la nuit, Le Livre de Poche n°5340, p. 406

[ maturité ] [ gentilhomme ]

Commenter

Commentaires: 0

sagesse

Pour appréhender le Tao, il nous faut creuser en nous-même, non pas le chercher dans le monde futile des apparences ou des théories extravagantes. Chacun porte en soi le principe d'équité que nous nommons Tao, la Voie. Le Tao n'est pas seulement la Voie, il est aussi celui qui la suit. Il est le chemin éternel que parcourent les êtres et les choses. Rien ne produit le Tao, car il est en soi l'Etre. Il est plénitude et vacuité, cause et effet de tout phénomène. Tout émane du Tao, se conforme au Tao, et, finalement, se font à nouveau dans l'unité du Tao. "La philosophie du Tao."

Auteur: Cooper J.C.

Info:

Commenter

Commentaires: 0