Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué, recherche mots et extraits tous azimuths.  ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Search results: 265
Search time counter: 0.2505s

âme

L'esprit fait l'intrigant ; le bon sens constitue l'homme. L'esprit hait l'autorité, aime les troubles, et se regarde comme un éclair au milieu d'un orage. Il est dangereux dans la politique ; c'est la mort dans la religion. L'esprit deviendra-t-il chrétien, tandis que les sots croient ? Le bon sens est notre bouclier ; l'esprit n'est que le plumet ; le plumet expose aux dangers, c'est notre casque qui nous garantit. Le bon sens est le diamant pesant, solide et sans gerçure ; lorsqu'il est taillé par l'esprit, il jette des feux plus brillants.

Auteur: Young Edward

Info: Les beautés poétiques, p.267, trad. Bertrand Barère, Éd. F. Buisson, Paris, 1804

[ superficiel ] [ sagesse ]

Commenter

Commentaires: 0

attitude

On peut très bien vivre avec de petits moyens ; chercher l'élégance plutôt que le luxe, l'amélioration plutôt que la mode ; être digne, et non pas respectable, à son aise et non pas riche ; étudier dur mais penser tranquillement, parler doucement et agir franchement ; écouter les étoiles et les oiseaux, garder le coeur grand ouvert avec les bébés et les sages ; tout subir gaiement, bravement, attendre les occasions, ne jamais se dépêcher. En un mot, laisser de côté le spirituel importun et inconscient et grandir par l'ordinaire. Telle est ma symphonie.

Auteur: Channing William Henry

Info:

[ sagesse ] [ équilibre ]

Commenter

Commentaires: 0

réacclimatation

Une fois encore il fit l'expérience de lui-même redevenu simple "récepteur" comme lorsqu'il avait remarqué, recueilli en lui, les motifs polygonaux de la boue sur la rive du fleuve; or cette fois il ne concentrait plus ses forces mais il était tout au contraire capable de les dépenser jusqu'à la dernière, jusqu'à ce que la simple faculté d'admettre celui qu'on avait en face de soi (et jusqu'ici cela avait demandé de la sympathie et s'était limité à quelques cas isolés) devînt une force unanime et nouvelle : c'était sa seule force maintenant et qui lui suffisait.

Auteur: Handke Peter

Info: Lent retour

[ rapports humains ] [ sagesse ]

Commenter

Commentaires: 0

politique

Considérer qu'il existe une présence irréductible du hasard dans toute entreprise militaire serait d'abord un exercice d'humilité, sachant qu'à la guerre, l'orgueil, à un moment ou à un autre, est toujours sanctionné. Après la destruction de Carthage par les Romains, le vainqueur, Scipion Emilien, se tourna vers son ami, l'historien grec Polybe, pour lui confier ses craintes qu'un jour on inflige à Rome ce qu'il venait de faire subir à Carthage. Être capable, commente Polybe dans son Histoire, à l'heure du triomphe, de ne pas oublier que la fortune est changeante, voilà le fait d'un véritable homme d'État.

Auteur: Henninger Laurent

Info: Comprendre la guerre : Histoire et notions

[ sagesse ] [ distanciation ] [ Grèce antique ]

Commenter

Commentaires: 0

ego

Le moi doit moins être compris par analogie avec un corps chimique qu'on définit par ses propriétés, qu'avec une source qu'on définirait par sa pureté ou son débit, ou avec un foyer lumineux qu'on définirait par l'intensité de son rayonnement. Porté par la vie, il tend à la transmettre. Il est un simple médium. (...) Car c'est la vie qui constitue le moi, y enferme son énergie pour qu'elle en déborde, s'y concentre pour qu'il la diffuse, et s'y réfléchit pour être communiquée. Comme une source lumineuse ne s'éclaire qu'en rayonnant, le moi ne vit qu'en se diffusant.

Auteur: Grimaldi Nicolas

Info: Traité des solitudes

[ je ] [ spiritualité ] [ sagesse ]

Commenter

Commentaires: 0

Is added to chains

vieillir

Evidemment, le temps qui passe prête aussi le flanc au malheur, aux déceptions et aux regrets. Mais si on a la chance de ne pas avoir connu de drame majeur – ou, parfois, même si on en a connu un -, il augmente aussi le recul, et avec lui la marge de manœuvre, la capacité à se mouvoir dans sa propre existence. Je pense à tout ce qui en moi a été apaisé, équilibré, apprivoisé, à tout ce dont je me suis délestée, avec de moins en moins de scrupules et d’hésitations, heureuse d’avoir enfin les coudées franches, de pouvoir aller à l’essentiel.

Auteur: Chollet Mona

Info: Dans "Sorcières", page 158

[ sagesse ] [ apprendre ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

simplicité

La santé par-dessus tout l’emporte tellement sur les biens extérieurs qu’en vérité un mendiant bien portant est plus heureux qu’un roi malade. Un tempérament calme et enjoué, provenant d’une santé parfaite et d’une heureuse organisation, une raison lucide, vive, pénétrante et concevant juste, une volonté modérée et douce, et comme résultat une bonne conscience, voilà des avantages que nul rang, nulle richesse ne sauraient remplacer. Ce qu’un homme est en soi-même, ce qui l’accompagne dans la solitude et ce que nul ne saurait lui donner ni lui prendre, est évidemment plus essentiel pour lui que tout ce qu’il peut posséder ou ce qu’il peut être aux yeux d’autrui.

Auteur: Schopenhauer Arthur

Info: Aphorismes sur la sagesse dans la vie, Division fondamentale

[ sagesse ] [ bonheur ] [ équilibre ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Bandini

rapports humains

Oui au désir mais avec respect. Oui à la force mais avec douceur. Oui au corps, mais avec l'esprit. Oui à la prise, mais avec l'offrande, avec le partage. Oui à l'altérité, mais il faut un accord. Oui à la différence, mais il faut l'harmonie. Autrement c'est raté. Il faut avoir de la patience, accepter la longueur du travail que suppose l'approche de l'autre, qui est toujours très différent ou très différente. Être honnête, avoir de la probité, ne pas tricher, ne pas mentir. Être très attentif à l'autre. Se livrer au dialogue sans mensonge. Autrement c'est raté. Ne pas compter. S'ouvrir à l'autre. Souhaiter faire équipe avec l'autre. Autrement c'est raté.

Auteur: Serres Michel

Info: Petites chroniques du dimanche soir, L'amour, chronique du 14 février 2010

[ sagesse ] [ égalité ] [ honnête ] [ équilibre ]

Commenter

Commentaires: 0

communauté

Le modèle social du "village", structure de la cellule se situant au-dessus de la famille, a été et reste une base très forte de la société. Sa population se divise en trois catégories principales :
1) Ceux qui savent; toubib, instituteur, curé, juge, etc...
2) Ceux qui vivent et travaillent normalement : facteur, paysan, etc...
3) Les personnes diminuées (dérangé du lieu, l'imbécile, heureux ou pas, le fou, l'invalide, etc...)
Les individus de la troisième catégorie sont appréciés et aimés de tous. Ils ont une fonction très importante. Rassurer le quidam lambda en lui restituant, par effet miroir, sa normalité. En bref : "quelle chance j'ai d'être tel que je suis".

Auteur: Gaillard François

Info:

[ équilibre ] [ triade ] [ société ] [ sagesse ]

Commenter

Commentaires: 0

attitude

- Il y a une histoire cherokee que j'aime beaucoup, celle d'un grand-père qui parle à son petit-fils.
Petit, dit le vieil Amérindien, il y a une lutte entre deux loups à l'intérieur de chacun de nous.
L'un est le Mal - c'est la colère, l'envie, la jalousie, la cupidité, l'arrogance, la culpabilité, l'amertume, le sentiment d'infériorité, le mensonge, l’orgueil, et l'égo.
L"autre est le Bien - c'est la joie, la paix, l'amour, l'espoir, la sérénité, l'humilité, la bonté, la bienveillance, l'empathie, la générosité, la vérité, la compassion et la foi.
Le petit-fils réfléchit, puis il demande : grand-père, quel loup va gagner ?
Celui que tu choisis de nourrir, répond l'Amérindien.

Auteur: Hauuy Vincent

Info: Le tricycle rouge

[ conte ] [ sagesse ]

Commenter

Commentaires: 0

Is added to chains