Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 398
Temps de recherche: 0.287s

anecdote

Lettre sur l'Estat present d'Angleterre & de l'Indépendance des Rois. In 8. à Amsterdam, & se trouve à Paris.

"On nous a fait voir ces jours passez un Serrurier d'auprès St-Roch qui ayant demeuré 3 années entieres perclus de ses pieds & de ses mains par l'effort de la Goute, en a esté heureusement gueri par un cataplasme que luy a donné l'Aumônier de Monsr. le Marechal de Lorge. Comme plusieurs Seigneurs de la Cour se sont servi avec succez de ce méme remede, les gouteux ne seront pas fâchez qu'on leur donne un pareil avis."

Heures Chrétiennes tirées de l'Ecriture Sainte & des SS. PP. ou Traduction Nouvelle du Livre de Mr. Horstius, intitulé "Paradisus Animae Christianae". In 12. à Paris, chez A. Pralard.

Auteur: Anonyme

Info: In Journal des Sçavans, "Nouveautez de la quinzaine", lundi 9 juillet M. LC. LXXXV (p. 338) publié par abbé Jean Paul de La Roque

[ maladie ] [ miscellanées ] [ goutte ] [ arthrose ] [ remède ]

Commenter

Ajouté à la BD par Benslama

maladie

La jeune fille sait qu’elle va pouvoir ainsi [par le biais de son anorexie] éprouver la vigueur de sa volonté. Lorsqu’elle était enfant, sa gentillesse exceptionnelle n’était qu’une mascarade ; de toute façon, elle n’a jamais été vraiment bien gentille et, parfois, elle désirait même ne pas être gentille du tout. Maintenant, elle va pouvoir maîtriser ses sentiments et ses impulsions à travers un combat intense qu’elle aura choisi personnellement. Elle sera une personne, et non une fille ou une élève.
[…] Comment se fait-il qu’une gentille petite fille, élevée par des parents pleins de bonnes intentions, attentifs, se mette à tomber aussi dangereusement malade ? […] Cette jeune fille a toujours vécu pour les autres, s’est jugée selon leurs normes et les a laissé définir son identité. A cause de son éducation, elle lutte pour arriver à la perfection et pour rechercher l’approbation de parents narcissiques ; elle est à présent capable de se lancer un défi qui la torture chaque jour physiquement et sans répit, mais qu’elle est la seule à pouvoir affronter.

Auteur: Bell Rudolph

Info: L'anorexie sainte : Jeûne et mysticisme du Moyen Âge à nos jours

[ adolescence ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

synchronie

En disciple de Nietzsche que j’essaie d’être, en antidote à la manie structuraliste ayant généré notre modernité, je crois en effet qu’il n’existe pas de texte sans contexte et que la biographie de celui qui écrit fait partie de ce contexte. Dans le débat qui oppose Proust à Sainte-Beuve, je crois donc que le dernier a raison sur le premier : il n’y a pas deux moi hétérogènes, mais un seul et même moi.

Auteur: Onfray Michel

Info: Sur Causeur.fr, entretien avec Elisabeth Lévy, 4 mars 2020

[ époques ] [ discours ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

hommes-femmes

En fin de compte, c’est comme hommage à George Sand, bien plus qu’à sa pâle Athénaïs, qu’il faudrait relire ce que Michelet a tartiné sur la Femme. Agenouillement du Maître-Autel devant la Guérisseuse ! Lutte frénétique contre les chatouilles sensuelles du clergé. Quinze ans de vaudeville pathétique sous le toit conjugal. Les jours où elle ne veut pas. Ceux où elle veut un peu. Ceux où elle se met en colère. Ceux où elle a l’air disposée. Ceux où elle est malade. Les hémorroïdes, les constipations, les règles. Le jour où elle lui laisse baiser ses pieds mais rien d’autre. Celui où elle brise net son assaut en lui disant cette nouveauté : "Je suis une personne, non une chose". Celui où elle consent enfin à essayer de se "desserrer" comme il écrit. Après avoir pris un long bain pour se dilater. Le soir où il tente l’autre solution, celle du vis-à-dos. Le forçage impossible de l’ "étroite vallée qui se fend entre deux montagnes". Ceux où il peut examiner avec ravissement les métamorphoses périodiques du "cher petit organe". Ceux où il se sent en elle "comme Brahma dans le lotus". Ceux où il palpe, voit, tripote, saisit, renifle. Ceux où elle refuse de le laisser palper, tripoter, regarder, renifler. L’obsession sexuelle devenant religion. La Nature autour d’eux se transformant poétiquement en une immense muqueuse palpitante. Le "petit épanchement de la nature". Le "petit bonheur" du pipi et du caca. Les excréments "cordes blondes". La "pagode sainte" du rond des chiottes. Le "cabinet-musée". L’obscénité résidant dans la sanctification de l’obscène. Le rêve de fusion payé très cher. Le mystère qui s’accroît quand les fesses reculent.

Auteur: Muray Philippe

Info: Dans "Le 19e siècle à travers les âges", page 618

[ sublimation ] [ scatophilie ] [ sexualité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

contingence

[…] la religion occulte s’incarne dans le socialisme sur la base d’une croyance au progrès contre le hasard et les métamorphoses accidentelles. Le hasard est toujours la bête noire du socialisme, que celui-ci soit dur ou moelleux. Il ne faut pas oublier que Marx préférait à Darwin, qui pensait que le progrès des espèces était plutôt fortuit, le travail d’un certain Trémaux sur les Transformations de l’homme et des autres êtres où le progrès est affirmé comme une nécessité. Quel dommage qu’il n’ait pas fait encore un petit effort, Marx, et découvert Allan Kardec ! Comme plus tard Lyssenko, ennemi également acharné du "règne du hasard"… C’est-à-dire en somme du regard ironique de la théologie sur les tentatives humaines de l’abolir, ce hasard. Qu’y a-t-il en effet de plus catholiquement théologique que le hasard ? A condition bien entendu de lui redonner son véritable nom de Providence divine. Statut de la créature accomplissant librement la volonté sainte de Dieu…

Auteur: Muray Philippe

Info: Dans "Le 19e siècle à travers les âges", pages 326-327

[ angoisse ] [ volonté de contrôle ] [ convictions ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

fidélité

La beauté du corps est un voyageur qui passe, tandis que la beauté du cœur est un ami qui reste.

Auteur: Saint-Exupéry Antoine de

Info:

[ amitié ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

relation platonique

Tous les fantasmes des nouveaux rapports de couple qui envahiront les générations suivantes, toute la nouvelle combinatoire hypothétique des rapports homme-femme qui va alimenter les espérances du genre humain, semblent trouver dans l’association Auguste [Comte]-Clotilde une première réalisation fragile. Leur amour, décide Comte, est de l’ordre de la "concordance organique". Mais on ne s’unit bien que dans les nuages, c’est au fond le seul lieu où on puisse s’emmêler réellement. En se refusant à lui – qui accepte ce refus avec un enthousiasme déchiré – Clotilde lui a fait subir "une intime initiation affective, dernier complément indispensable de mon entière préparation philosophique, et sans laquelle je ne pouvais remplir assez ma mission finale pour le service fondamental de la grande régénération humaine". De cet entraînement sportif à la non-copulation consentie, naîtra entre autres Le Système de politique positive. Célibat symbolique, chasteté des candidats à la prêtrise. "La grossièreté de mon sexe m’imposait, sans doute, cette orageuse transition pour aboutir au pur état d’une véritable amitié", reconnaît-il en voyant peu à peu son abstinence se transformer en érection religieuse. Il faudra cependant la mort de son amie pour que la dilatation soit complète…
Plus Clotilde lui refuse ses fesses, et plus Auguste Comte refoule ce refus dans la fable d’un culte universel. Plus elle dérobe son sexe et plus l’autel se concrétise. Plus elle se fait sainte et plus il se fait desservant. Plus elle devient comme le nom propre de la frigidité fermée, romantique, sentimentalement bavarde et doucement ployée dans une parodie d’abandon, et plus elle apparaît à ses yeux comme l’Humanité incarnée. L’objet de la religion de l’avenir se dessine à travers une femme censurée qui lui sourit derrière les fouillis blond-gris de sa silhouette, du fond d’une brume langoureuse et d’un amour à des années-lumière de toute possibilité de coït.

Auteur: Muray Philippe

Info: Dans "Le 19e siècle à travers les âges", pages 140-141

[ sublimation délirante ] [ positivisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

totem et tabou

Ce coupable du mal, qui met la communauté en danger, à son insu peut-être, il faut le débusquer. Les animaux politiques, malades de la crise, se réunissent donc pour confesser leurs fautes et trouver le coupable - fût-ce le baudet, le bouc, le taureau, le cheval ou le premier venu – afin de le sacrifier (de le "faire sacré"), et d’apaiser la colère du ciel. Car, dit ce vieux salaud de Caïphe, le sacrificateur, "il est de votre intérêt qu’un seul homme meure pour le peuple, plutôt que la nation entière périsse." (Jean. Ch. 11, v.48, 51) On sait la suite. Le sacrifice unanime de la victime émissaire, son effusion de sang, purge,
purifie la communauté de ses maux et fautes. Vient le moment où saisie de remord et de culpabilité, elle s’écrie d’une voix, "nous avons tué un dieu !" Ou, "brûlé une sainte !" Ou, "pendu un innocent !" Cette révélation prend souvent du temps. Elle travaille la communauté au fur et à mesure de la répétition du lynchage primitif, transformé en rite religieux (qui relie). Un rite de gratitude et d’adoration envers le dieu caché dans la victime, qui par sa mort a fait que tous vivent. Ensemble et en paix. Alors naît le culte du Loup, cette fierté d’appartenir à la meute, d’en être reconnu membre et de chasser avec.

Auteur: PMO Pièces et main-d'oeuvre

Info: http://www.piecesetmaindoeuvre.com/IMG/pdf/je_hurle_avec_les_loups.pdf

[ chasse au loup ] [ ambivalence ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

sainte icône

Cette image de Jeanne d'Arc dévorée par les flammes s'est mise a brûler en moi telle une nouvelle religion. Son visage tourné vers le ciel. Sa foi densifiée comme une guerre sainte. Et toujours la voix d'un père dans sa tête. Comme moi. Jésus. Que représente un homme mince cloué sur du bois en regard de l'image d'une femme guerrière en feu ? J'ai emporté dans mon coeur l'image d'une femme embrasée et laissé pour toujours la foi à la maison du père.

Auteur: Yuknavitch Lidia

Info: The Chronology of Water

[ passion ] [ christianisme ] [ modèle ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

sociologie

Les grandes personnes aiment les chiffres. Quand vous leur parlez d'un nouvel ami, elles ne vous questionnent jamais sur l'essentiel. Elles ne vous disent jamais: " Quel est le son de sa voix ? Quels sont les jeux qu'il apprécie? Est-ce qu'il collectionne les papillons ? " Elles vous demandent : " Quel âge a-t-il ? Combien a-t-il de frères ? Combien pèse-t-il ? Combien gagne son père ? " Alors seulement elles croient le connaître.

Auteur: Saint-Exupéry Antoine de

Info:

[ calcul ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel