Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 4
Temps de recherche: 0.1365s

horizon capitaliste

Dans le système actuel fondé sur le salariat et issu du fordisme, régulé par le modèle de croissance keynésien basé sur la redistribution de pouvoir d’achat par l’emploi (dont le néolibéralisme diminue les redistributions salariales, fragilisant le système, mais le maintenant par les artifices spéculatifs), l’automatisation massive va engendrer une insolvabilité systémique et conduire à un effondrement du capitalisme consumériste.

Auteur: Stiegler Bernard

Info:

[ autolyse ] [ évolution ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

manipulation

La loyauté était une arme de classe, un argument brandi par le Pouvoir, les socialos et les patrons au cours de leurs négociations salariales. Les travailleurs étaient sensés être loyaux vis-à-vis de leur entreprise et vis-à-vis de la Suède. La loyauté était un poison, une graine de division et de traîtrise. L'extase du rock prêchait la solidarité, qui était une toute autre affaire.

Auteur: Östergren Klas

Info: Gentlemen

[ politique ] [ asservissement ]

Commenter

Commentaires: 0

entretien d'embauche

Après que j’ai posé ma candidature pour un poste, la responsable du recrutement […] m’a envoyé un mail pour me dire qu’elle voulait me rencontrer et m’a demandé mes prétentions salariales. J’ai fait des recherches pour savoir quel était le salaire moyen pour ce genre de poste (53.000 dollars par an) et je lui ai répondu que le poste m’intéressait; j’ai proposé des créneaux pour un premier contact téléphonique et indiqué mes prétentions (50.000-60.000). Elle a répondu: “Malheureusement, le budget pour ce poste est de 40.000. Merci pour votre intérêt et bonne chance pour la suite de vos recherches”.

La vérité, c’est que je suis relativement nouveau dans ce secteur et que 40.000 dollars, ça me conviendrait. En fait, je m’étais dit que je négocierais mon salaire à la baisse en partant de la fourchette que j’avais indiquée. Maintenant je ne suis plus très sûr de ce que je dois faire. Est-ce que je m’arrête là, est-que je dis que je suis toujours intéressé, est-ce qu’il y a autre chose à faire? Et surtout, que répondre lorsque des recruteurs me demandent mon éventail de salaires la prochaine fois? Pourquoi poser cette question s’ils ont de toute façon déjà un chiffre en tête?

Auteur: Internet

Info: https://www.askamanager.org/2016/05/i-guessed-at-the-salary-overshot-and-got-rejected.html

[ hypocrisie ] [ négociation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

prolétariat

Plus les salaires sont bas, plus les conditions sont abusives. Les travailleurs des secteurs de l’alimentation et de l’hôtellerie, de l’agriculture, de la construction, des services domestiques, des centres d’appels, de l’industrie du vêtement, des entrepôts, de la vente au détail, des services de pelouse, des prisons, de la santé et d’aide à la personne sont les plus touchés. Walmart, par exemple, qui emploie près de 1 % de la main-d’œuvre américaine (1,4 million de travailleurs), interdit les conversations de couloir qu’il qualifie de "vol de temps". Le géant de l’industrie alimentaire Tyson empêche ses travailleurs de prendre des pauses toilette, ce qui les oblige à uriner sur eux-mêmes ; en conséquence, certains travailleurs doivent porter des couches. Les travailleurs plus âgés et intérimaires qu’Amazon emploie souvent sont soumis à des cadences exténuantes de 12 heures d’affilé au cours desquelles les moindres faits et gestes de l’employé sont scrutés électroniquement en vue de maintenir la productivité horaire. Certains travailleurs d’Amazon marchent des kilomètres sur un sol en béton et doivent souvent s’agenouiller pour faire leur travail. Ils souffrent souvent de blessures handicapantes suite à cela. Les employés blessés signent des décharges (indiquant que les blessures constatées ne sont pas liées au travail) avant de se faire licencier. Deux tiers des travailleurs des secteurs à bas salaires sont victimes de vols de salaires, perdant un montant estimé à 50 milliards de dollars par an. De 4 à 14 millions de travailleurs américains, sous la menace de réductions salariales, de fermetures d’usines ou de licenciements, ont subi des pressions de la part de leurs employeurs pour soutenir des candidats et des causes politiques favorables aux entreprises.

Auteur: Hedges Christopher Lynn

Info:

[ oppression ] [ néolibéralisme ] [ profit ] [ rationalisation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel
Mis dans la chaine