Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.         ... Lire la suite >>
Search results: 13
Search time counter: 0.1987s

humour

Salutation mélange, pour les quatre heures : bonjoir.

Auteur: Bigard Jean-Marie

Info: janv. 2009

[ bonjour ]

Commenter

Commentaires: 0

rapports humains

C'était un de ces personnages qui estiment qu'une molle poignée de main pourrait d'une façon ou d'une autre endommager leur autorité, ce qui signifiait que chaque poignée de main devait faire sacrément mal.

Auteur: McKinty Adrian

Info: The Cold Cold Ground

[ rencontre ] [ salutation ]

Commenter

Commentaires: 0

langage

Salamalec est emprunté (1559) à l'arabe as-salâm 'alayk', formule de salutation signifiant "paix sur toi". Le mot a tout d'abord eu le sens de "salut arabe" avant de prendre au XVIIe s., une connotation péjorative, signifiant au pluriel "politesse exagérée, formules de politesse interminables".

Auteur: Bertrand George A.

Info: Dictionnaire étymologique des mots français venant de l'arabe, du turc et du persan

[ étymologie ]

Commenter

Commentaires: 0

nourriture

Il était impensable que manger ne soit pas un acte d'amour, un rituel parfaitement orchestré de soumission à la nature et à notre condition d'être incarné, un acte de gratitude envers la terre mère, une salutation à l'intelligence des hommes qui créaient et préparaient cette nourriture.

Auteur: Cognard André

Info: La disciple et les Sabres Invincibles

[ reconnaissance ] [ prière ]

Commenter

Commentaires: 0

fascisme

Dès le début, pour susciter un sentiment d'appartenance, de "communauté", le parti commença à souligner l'importance, avant tout, du rituel et de la propagande - les drapeaux, les insignes, les uniformes, les ornements, les salutations standardisées, les déclarations de fidélité, et la répétition sans fin de slogans. Le nazisme était un culte. On appelait strictement à l'émotion.

Auteur: Eksteins Modris

Info: Rites of Spring: The Great War and the Birth of the Modern

[ romantisme ]

Commenter

Commentaires: 0

répartie

Je me rappelle toujours de cet esprit rebelle à qui j'adressai ma salutation habituelle : "Sois sage". Un jour, il me répondit à brûle-pourpoint : "Et toi, marche droit!" Cela me procura un plaisir extrême. Il m'estimait pour moi-même et n'avait pas pris les pincettes que prennent ceux qui me sourient béatement [...] Il y a des sourires qui blessent, des compliments qui tuent.

Auteur: Jollien Alexandre

Info: Eloge de la faiblesse

[ surprise ]

Commenter

Commentaires: 0

justification

Madame, je vous l'accorde aisément, mon fils n'est pas forcément doué pour les études, bien qu'il soit un peu tôt, à mon avis, pour lui prédire une vie d'enfer, ce qu'apparemment vous faites avec une joie non dissimulée. Est-ce donc une raison pour l'abreuver de remarques désobligeantes et autres sarcasmes ? Vous-même, aviez-vous le potentiel intellectuel pour faire polytechnique ? Et faites-vous appel à un centralien lorsque votre robinet fuit ? Salutation distinguées...

Auteur: Romain Patrice

Info: Mots d'excuse : Les parents écrivent aux enseignants

Commenter

Commentaires: 0

dernières paroles

13h15. Les membres d'équipage des compartiments 6, 7 et 8 sont passés dans le compartiment 9. Nous sommes ici 23 personnes.... Nous avons pris cette décision à la suite de l'accident. Personne ne peut sortir du sous-marin.. plus loin d'un trait incertain il continue : Ma très chère Olga, Il fait trop nuit pour écrire, mais j'essaye en tâtonnant. Il reste peu de chance de nous en sortir, peut-être 10% à 20%. Espérons qu'au moins quelqu'un lira ceci. Salutations à tous. Pas besoins de désespérer. Je t'aime. Kolesnikov.

Auteur: Kolesnikov Dmitry

Info: il a réussi à se réfugier dans une poche d'air à l'arrière du Koursk en compagnie de deux dizaines de marins.

[ . ]

Commenter

Commentaires: 0

Gaule

Quand on en a fini avec les salutations préliminaires, la conversation peut commencer. on dépose paniers à provisions et paquets, on attache les chiens à une table de café, on appuie bicyclettes et outils contre le mur le plus proche. Indispensable précaution, car toute discussion sérieuse et satisfaisante exige qu'on ait les mains libres : il faut assurer une ponctuation visuelle, terminer des phrases laissées en suspens, souligner ou simplement enjoliver des propos qui, s'il s'agit seulement de remuer la bouche, n'ont pas par eux-mêmes un caractère assez physique pour le Provençal.

Auteur: Mayle Peter

Info: Une année en Provence

[ palabre ] [ latin ] [ gesticuler ]

Commenter

Commentaires: 0

USA

Ce message, John, en votre soixante et unième anniversaire, est un petit témoignage de sympathie pour vous, en tant qu'artiste et homme remarquable de courage et d'intégrité ; un homme qui est resté inébranlable face à ceux qui tenteraient de contrôler sa pensée et de profaner le véritable esprit américain.
En ces jours d'hystérie conçue de toute pièce, je pense qu'il est important et essentiel que l'artiste et l'intellectuel se rassemblent et s'unissent contre les forces politiques qui ont instauré ce système policier déplorable, qui essaie de transformer les Etats-Unis en une nation d'informateurs.
Une telle morbidité, s'il est permis qu'elle continue, deviendra un cancer qui ne détruira pas uniquement la démocratie américaine, mais aussi l'âme du peuple américain.
Néanmoins, le vrai esprit américain tel qu'illustré par des hommes comme vous, Paul Robeson, Dalton Trumbo et quantité d'autres, exalte ma confiance en ce que le résultat final sera une victoire pour ceux qui croient dans le vrai américanisme.
Bonne santé et bonne chance à vous John.
Et mes salutations à tout le monde.

Auteur: Chaplin Charlie

Info: lettre d'admiration et de soutien adressée à son ami le scénariste américain John Howard Lawson répertorié sur la liste noire du cinéma, 9 septembre 1955

[ vingtième siècle ] [ oppression ]

Commenter

Commentaires: 0