Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  EXEMPLESPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Résultat(s): 15
Temps de recherche: 0.0976s

éducation

Enseigner la gestion de son corps, réinventer ce que l'on appelait l'éducation sanitaire, et ce dès l'école.

Auteur: Baulieu Etienne Emile Blum

Info:

[ équilibre ] [ condition physique ]

Commenter

Commentaires: 0

tord-boyaux

Elle avait une bouteille de rye à portée de main. De la camelote de catégorie phytosanitaire, un brun plus pur que du combustible à fondue.

Auteur: Davidson Craig

Info: Little Heaven

[ alcool ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

dernières paroles

Je suis un produit de votre création. J'ai répondu comme programmé. Vous semblez penser qu'exécuter les criminels est la réponse. Mais une révision complète de toute la société est la réelle réponse. Vous pouvez prendre les meilleures disposition sanitaires pour cette exécution elle reste toujours un meurtre. Vous êtes autant coupable que moi et ceci vous sera comptabilisé un jour.

Auteur: Boyd Tucker William

Info:

[ exécution ]

Commenter

Commentaires: 0

bordel

La maison sera close ; on ne pourra y pénétrer que par un système de double porte ; les fenêtres seront munies de barreaux et de verres dépolis. Dans la mesure du possible, on évitera les rez-de-chaussée et les entresols afin d'opérer aussi un isolement par l'altitude. Les filles ne disposeront que de très rares permissions de sortie et les visites
sanitaires auront lieu à domicile.

Auteur: Corbin Alain

Info: Les filles de noce. Misère sexuelle et prostitution au XIXe siècle

[ historique ]

Commenter

Commentaires: 0

nourriture

Manger avec les autres constitue une prise de risque, que ce dernier soit objectif (risque sanitaire par exemple, car manger chez quelqu'un c'est lui faire confiance sur le plan de l'hygiène), psychologique ou biographique (car partager un repas, inviter quelqu'un chez soi, c'est lui donner à voir une part de notre intimité), ou symbolique (risque de se trouver engagé à l'égard de l'hôte et, plus encore, de devenir un peu comme lui).

Auteur: Poulain Jean-Pierre

Info: Penser l'alimentation : Entre imaginaire et rationalité

[ partage ] [ parano ] [ triade ]

Commenter

Commentaires: 0

flatulence

Lorsque Henri IV fit donner un banquet à Paris au connétable de Castille et à sa suite, chaque Espagnol avait à table un Français en face de lui. Le vis-à-vis du maréchal de Roquelaure rotait constamment, et répétait chaque fois, par civilité : La sanita del cuerpo, señor mareschal. Impatienté, Roquelaure prend son temps et, lui tournant le dos, riposte bruyamment du bas, avec ces mots : La sanita del culo, señor Español.

Auteur: Larchey Lorédan

Info: L'Esprit de tout le monde Joueurs de mots, 1891/Berger-Levrault 1892 <p.33>

[ gaz ]

Commenter

Commentaires: 0

dégénérés

Les habitants de ce village possèdent dans l'ensemble un physique de souche inférieure, étant de petite taille et d'apparence généralement repoussante, ceci vraisemblablement dû à la fréquence des unions consanguines, comme en atteste la forte prédominance de certains patronymes dans la région. Les conditions de vie de l'accusé et de sa famille m'ont semblé tout à fait impropres à l'habitation humaine, leur taudis - que j'hésiterais à qualifier de maison - étant dépourvu d'aération et d'installations sanitaires, et partagé avec le bétail.

Auteur: Graeme Macrae Burnet

Info: L'Accusé du Ross-Shire

[ mépris ] [ tarés ]

Commenter

Commentaires: 0

décalage sanitaire

En 1976, je travaillais dans un pays du Golfe vers Cape York, dans une communauté autochtone d'environ 300 personnes. Le ministère de la Santé avait envoyé une équipe et a vacciné une centaine d'entre eux contre la grippe. Six d'entre eux sont morts en moins de 24 heures et ils n'étaient pas tous des personnes âgées, un d'eux se trouvait au début de la vingtaine. Ils ont mis les corps dans des camions pour les emmener sur la côte pour les autopsier. Il semble qu'ils soient tous morts d'une crise cardiaque.

Auteur: Kalokerinos Archie

Info:

[ choc septique ] [ nord-sud ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

risques sanitaires

Comme chacun sait, la définition de normes implique l’idée qu’en dessous d’un certain seuil d’exposition, le risque s’annule. Par exemple, l’incinérateur Athanor de Meylan, récemment mis aux normes européennes, rejette un volume de dioxines acceptable. C’est-à-dire qu’on ignore le nombre de cancers qu’il provoque ou auxquels il contribue, contrairement à l’incinérateur de Gilly-sur-Isère qui produisait un nombre anormalement visible de cancers. Il se peut que les chercheurs de l’AFNOR aboutissent à des “normes d’exposition acceptables” pour telle ou telle usine de nanopoudres, mais leurs études négligent l’accumulation et la combinaison des nanoparticules dans un organisme exposé à toutes sortes de nanoparticules : fumées de diesel, électronique, biomédical, pharmacie, cosmétologie, etc. Ces normes constituent des permis de polluer et d’empoisonner les cochons de cobayes.

Auteur: PMO Pièces et main-d'oeuvre

Info: Dans "Aujourd'hui le nanomonde", pages 345-346

[ législation ] [ permissivité ] [ environnement ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

maison

Brigitte Abiven fit visiter la cuisine à Mary, la souillarde, qu'elle appelait "la pièce de service", la cave où le producteur de porc entreposait ses bonnes bouteilles, puis l'étage qui comportait quater chambres de belles proportions, meublées de lourdes armoires d'acajou, de lits hauts en merisier ciré, et de deux salles de bains aux appareils sanitaires démodés qui avaient dû être le comble du luxe un siècle plus tôt. Enfin, les dessous de toit où six chambres mansardées à peine plus grandes que des placards - probablement celles de la domesticité - apparaissaient dans tout leur dénuement : plancher de sapin lavé, murs de plâtre nu, qui n'avaient jamais connu la tapisserie, lits de fer aux matelas épais comme des annuaires téléphoniques et paraissant aussi durs, ampoules nues pendant au bout de leur fil au plafond.

Auteur: Failler Jean

Info: Forces noires

[ meubles ] [ littérature ]

Commenter

Commentaires: 0