Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.         ... Lire la suite >>
Search results: 62
Search time counter: 0.0868s

diététique

Tous les besoins diététiques de notre corps s'expriment dans un langage aux expressions multiples qui leur est propre, et quiconque apprend à interpréter ce langage, et ne fait pas la sourde oreille à ses appels, pourra éviter tout désordre digestif - il ne jeûnera pas s'il a faim ou ne se forcera pas à manger malgré les protestations de son estomac, ne bouleversera pas ses intestins avec des drogues, mais se laissera tranquillement guider par ses instincts.

Auteur: Shelton Herbert Macgolfin

Info: Le Jeune

[ santé ] [ hygiène ]

Commenter

Commentaires: 0

boire

Une étude [...] a montré que les femmes qui s'hydrataient suffisamment avaient réduit leur risque de cancer du sein de 79%. Une autre étude [...] a montré que les femmes qui boivent plus de cinq verres d'eau par jour réduisent de 45% le risque de développer un cancer du côlon par rapport à celles qui boivent moins de deux verres par jour. L'hypothèse la plus plausible est que l'eau aurait permis d'évacuer plus rapidement les substances cancérogènes.

Auteur: Dadd Debra Lyn

Info: Alerte aux produits toxiques

[ thérapie ] [ santé ]

Commenter

Commentaires: 0

question

Chaque fois que l’évolution d’une maladie s’avère heureuse, il est à peu près certain qu’au-delà de l’aide que nous apportons au malade, ce dernier a retrouvé à un moment donné ses propres possibilités de lutte, ses mécanismes de défense dont la défaillance, à un autre moment, avait entraîné l’apparition de la maladie. La question demeure alors de savoir pourquoi un patient qui nous aide à certains moments ne nous aide pas toujours. Le patient, peut-être, plus ou moins obscurément le sait-il.

Auteur: Marty Pierre

Info: Les mouvements individuels de vie et de mort : essai d'économie psychosomatique

[ déclic ] [ déséquilibre ] [ amorce ] [ santé ]

Commenter

Commentaires: 0

alimentation

Dans la nature, le sel se trouve dans des étendues d'eau salée et dans des mines souterraines provenant d'anciennes mers. Ce sel est composé de sodium et de chlorure ainsi que d'autres minéraux et oligo-éléments qui existent dans la nature. Il s'agit du sel naturellement riche que nous mangions autrefois. Avec le développement des procédés industriels, le sel a été raffiné, le chlorure de sodium pur étant obtenu en le séparant de ses "impuretés" (minéraux et oligo-éléments). Aujourd'hui, le mol sel signifie en fait "chlorure de sodium industriellement raffiné"

Auteur: Dadd Debra Lyn

Info: Alerte aux produits toxiques

[ nourriture ] [ santé ]

Commenter

Commentaires: 0

alcoolisme

Ces dernières années, le vieillissement du visage de l'écrivaine s'était accéléré. Le vin rouge draine la peau par en dessous. C'est comme lorsque le niveau de la nappe phréatique diminue. L'hydratation ne se fait plus qu'en dessous de la surface de la peau qui,elle, est laissée à l'abandon. La vie disparaît. Les animaux s'en vont chercher un autre endroit où l'eau est moins rare. Les plantes dépérissent et meurent. Le soleil et le vent ont le champ libre. La terre se fissure. Érosion. Du sable très fin continue de raviner le sol.

Auteur: Koch Herman

Info: Villa avec piscine

[ santé ]

Commenter

Commentaires: 0

soigner

Je n'en veux pas aux médecins, ce sont de pauvres hommes à l'égal de leurs malades et qui se rendent insensibles par devoir, mais j'aurais souhaité parfois que leur profession ne fût ouverte qu'à des saints en espérance et que la vue de nos souffrances ne les endurcît au point d'en arriver à les accroitre. Le plus étrange est qu'ils prêtaient à rire, au moment où l'on eût pleuré de bonne grâce : ils représentaient au chevet de la mourante non pas la vie, mais le néant du monde en proie à sa grimace, ils ne savaient pas même consoler celle qu'ils ne pouvaient guérir.

Auteur: Caraco Albert

Info: Post Mortem, L'Âge d'Homme, 1968, p. 26

[ impuissance ] [ big pharma ] [ santé ] [ docteur ]

Commenter

Commentaires: 0

diététique

Les légumineuses ne constituent qu'une partie de l'apport protéique, et il suffit de consommer en même temps des protéines "complémentaires", c'est-à-dire riches en acides aminés soufrés, pour avoir un apport globalement équilibré. Or, il se trouve - la nature est bien faite - que c'est le cas des céréales (...). d'où l'intérêt de l'universelle association céréales + légumineuses. (...) pour que la complémentarité fonctionne au mieux, les aliments dont les protéines se complètent doivent être mangés au même repas. Un exemple : du point de vue de l'apport protéique (...) trois quarts de tasse de légumineuses et deux tasse de riz équivalent 270 g de bifteck.

Auteur: Aubert Claude

Info: Fabuleuses légumineuses : 140 recettes traditionnelles

[ alimentation ] [ santé ] [ nourriture ]

Commenter

Commentaires: 0

soigner

L'organisme peut sécréter tous les médicaments de la création et bien plus. On connaît depuis longtemps les endorphines encéphaliques que le corps sécrète devant la douleur et on sait maintenant que ces mécanismes sont très subtils : si quelqu'un a été conditionné à traiter ses douleurs avec de la morphine, par exemple, il va fabriquer des endorphines sous placebo mais s'il a été conditionné à répondre à des médicaments du type aspirine ou doliprane, les endorphines n'agissent pas et ce sont d'autres types d'antalgiques, des endo-antalgiques qui sont activés. Tout dépend du conditionnement. Cette capacité extraordinaire de l'organisme a également été montrée dans le Parkinson et dans la dépression.

Auteur: Lemoine Patrick

Info: Le mystère du placebo

[ santé ] [ médicament ]

Commenter

Commentaires: 0

apogée

Je ne sais pas si c’est l’incertitude de cette époque qui conférait une dimension importante à ces soirées, ou si pour tout le monde il existe un moment où l’on a l’impression de faire partie des élus, de resplendir d’un éclat plus vif, plus chaud et plus farouche que cela n’a été ou ne sera le cas pour qui que ce soit. Mais il me semble maintenant, qu’à un niveau phéromonal, nous sentions déjà les changements à venir. Aujourd’hui, quand je repense à ces soirées depuis l’immobilité cloîtrée de cette clairière, il me semble que l’air même était chargé d’un sentiment d’urgence, et je me souviens que j’éprouvais une espèce de pitié pour tous ceux qui n’étaient pas nous.

Auteur: Hegland Jean

Info: Dans "Dans la forêt", pages 77-78

[ adolescence ] [ force ] [ grande santé ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Arcé

big brother

En 2009, un article paru dans la revue scientifique Nature suscita un étonnement planétaire. Ses auteurs exposaient la façon dont Google avait réussi à identifier et à suivre l'évolution d'une épidémie de grippe par la seule analyse de mots clés tapés lors de requêtes sur son moteur de recherche, opérée par un système dédié nommé Google Flu Trends. Les termes de "médecin", "médicament", «pharmacie», «congé maladie», ou ceux se rapportant à différents symptômes ou remèdes de fortune, s'ils correspondaient au registre de vocables préalablement indexés, revêtaient par leur récurrence une valeur significative. En outre, tous étaient conjugués à leur localisation via les adresses IP, permettant de dresser une cartographie des foyers de contamination. Cette stratégie de repérage et de suivi renvoyait initialement à une hypothèse, à une sorte de pari scientifique, qui dans les faits s'avéra non seulement fiable, mais de surcroît plus efficace que les procédés utilisés par les instituts de veille sanitaire.

Auteur: Sadin Éric

Info: La vie algorithmique

[ santé ] [ big pharma ] [ Internet ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par miguel