Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.        ( NOUS AIDER ! )   ...  ... Lire la suite >>
Search results: 11
Search time counter: 0.0275s

sculpture

J'ai vu un ange dans le marbre et j'ai seulement ciselé jusqu'à l'en libérer.

Auteur: Michel-Ange

Info:

Commenter

Commentaires: 0

sculpture

J'ai toujours essayé de rendre les sentiments intérieurs par la mobilité des muscles. L'art n'existe pas sans la vie.

Auteur: Rodin Auguste

Info:

Commenter

Commentaires: 0

sculpture

Un bloc de marbre était si beau Qu'un statuaire en fit l'emplette.
Qu'en fera, dit-il, mon ciseau? Sera-t-il dieu, table ou cuvette?

Auteur: La Fontaine

Info: Fable

[ poésie ]

Commenter

Commentaires: 0

sculpture

La figure humaine est ce qui m'intéresse le plus profondément, toutefois c'est en étudiant dans la nature les cailloux, les roches, les os, les arbres, les plantes, que j'ai découvert des principes de formes et de rythmes.

Auteur: Moore Henry

Info:

[ visage ]

Commenter

Commentaires: 0

sculpture

Quelquefois c'est le matériau qui prend le pouvoir, quelquefois c'est moi, cela permet un jeu de bascule. J'utilise constamment le point et le contrepoint, comme en musique. Poids et contrepoids. [...] Je permets au matériau de se mouvoir selon ce que je ressens, selon son poids et son propre mouvement.

Auteur: Nevelson Louise

Info: Aubes et crépuscules, Paris, Des femmes, 1983, p.147

Commenter

Commentaires: 0

sculpture

Elles font un effort physique extraordinaire les machines... mais cette machine elle fout rien, elle est là, elle est avec elle-même, tout seule... Elle a un avantage mécanique et technique sur les autres machines c'est que déjà elle fait rien, elle est gratuite, elle est libre, elle est... elle n'est pas un esclave.

Auteur: Tinguely Jean

Info: Devant une de ses machines monumentales en mouvement

[ beaux-arts ]

Commenter

Commentaires: 0

sculpture

Si la pierre consent peu à peu à se laisser cultiver, l'homme en s'appliquant à cette tâche sans exemple y développe la nouveauté de son humanité. Pour le dire brièvement, les statues font l'homme d'un animal nu et dispersé sur la terre, dont la seule qualité est de pouvoir rêver en contemplant les sursauts de la matière.

Auteur: Abeille Jacques

Info: Les barbares

[ beaux-arts ] [ minéral ]

Commenter

Commentaires: 0

sculpture

(...) je savais qu'un jour pris au travail ne me rendais pas heureuse. J'ai juste l'impression d'être en accord avec les bonnes vibrations de l'univers quand je suis en train de travailler. Je me suis toujours bien quand j'étais juste ici. Et même si je ne voulais pas composer, alors je composais, ou j'empilais des morceaux ou quelque chose. Dans mon studio je suis aussi heureuse qu'une vache dans son étable. C'est le seul endroit où tout est OK.

Auteur: Nevelson Louise

Info:

[ création ]

Commenter

Commentaires: 0

sculpture

Vertigineuse proximité du tout autre, quand il nous saute aux yeux : comment peut-on dire qu'on connaît bien ce que c'est, une tête ? Prodigieuse énigme : l'unicité du visage, et sa nécessaire, son
Inéluctable digestion dans l'anonymat. N'importe qui : moi-même.
Moi-même : quiconque. On est là au coeur de ce phénomène de l'intersubjectivité, comme au coeur du problème représentatif, que Giacometti a un jour défini comme "ressemblance". Sans doute, à l'entendre simplement, se proposait-il de préciser, d'isoler sur le papier ou dans le plâtre, ce qu'il y avait d'unique, de singulier, d'inconfondable dans le visage de celui ou de celle qui posait devant lui.

Auteur: Clair Jean

Info: Le résidu et la ressemblance, un souvenir d'enfance d'Alberto Giacometti, L'Echoppe, 2000, p. 35 et 37

[ visage ] [ mystère ]

Commenter

Commentaires: 0

sculpture

Ce bronze en tout point semblable à Philitas, c'est Hécatéos
qui l'a [façonné] avec précision jusque dans les moindres détails1,
en suivant la proportion de l'homme tant dans sa taille que
dans sa carrure ; il n'y a représenté rien de la stature des héros
mais il a soigneusement poli de tout son art le vieux
perfectionniste, en respectant le canon de la vérité ;
il ressemble à quelqu'un qui va parler, dépeint avec tant de caractère,
[plein de vie] bien que ce vieillard soit de bronze :
"C'est ici, sur l'ordre de Ptolémée, dieu et roi tout ensemble,
[que je me dresse], pour l'amour des Muses, moi l'homme de Cos."

Auteur: Posidippe de Pella

Info: Épigramme X 16-25, 63, mémoire de B. Laudenbach

[ poésie ]

Commenter

Commentaires: 0