Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.         ... Lire la suite >>
Search results: 15
Search time counter: 0.0458s

simplification

Les gens ont davantage besoin de mythe que de vérité, car celle-ci est souvent complexe, différente, contradictoire selon qu'on la voit de l'intérieur ou de l'extérieur. Le mythe donne aux générations suivantes ce dont elles ont besoin : un récit lumineux où le bien triomphe du mal. Alors que les derniers témoins s'en vont gentiment, il ne reste plus que le mythe, conforme au besoin profond de l'homme. Les documents, eux, reposent dans les archives, disparaissent ou s'oxydent. Ou bien tout simplement, on n'y croit pas.

Auteur: Janko Anna

Info: Une si petite extermination

[ légendes nécessaires ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par miguel

simplification

J'ai une profonde méfiance vis-à-vis de tout ce qui sépare le monde en deux : les bons et les mauvais, les bourgeois et les artistes, les flics et les aventuriers. (...) Il y a toute une veine artistique en dehors du cinéma qui se nourrit de ces sortes d'oppositions. Tenez, dans la chanson par exemple : cette manière qu'a Brassens d'opposer les amoureux aux bourgeois, les flics aux prostitués. Or, tout le monde a besoin d'être aimé, tout le monde a droit à l'amour, à commencer par les bourgeois et les flics.

Auteur: Truffaut François

Info:

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par miguel

simplification

La concision en art, est une nécessité et une élégance. L'homme concis fait réfléchir; l'homme verbeux ennuie. Modifiez-vous toujours dans le sens de la concision. (...) Dans une figure, cherchez la grande lumière et la grande ombre; le reste viendra naturellement ; c'est souvent très peu de chose. Et puis, cultivez votre mémoire ; car la nature ne vous donnera jamais que des renseignements. C'est comme un garde-fou, qui vous empêche de tomber dans la banalité. (...) Il faut tout le temps rester le maître et faire ce qui amuse. Pas un pensum !

Auteur: Manet Edouard

Info:

[ simplifié ] [ efficacité ] [ plaisir ] [ beaux-arts ] [ création ]

Commenter

Commentaires: 0

simplification

Freud a utilisé, le sachant ou ne le sachant pas, […] des processus d’exposition qui font régresser sa syntaxe vers les langues primitives dominées par la parataxe*. [Par exemple dans La Science des Rêves], les répétitions de mots, à l’intérieur d’un paragraphe ou d’une série de paragraphes, se faisait selon un certain nombre de règles strictes qui sont à l’œuvre dans les langues anciennes, entre autres le grec ou l’hébreu. […] Comme si le fondateur de la psychanalyse, contraint de parler de l’indicible s’était laissé aller à inventer ou à redécouvrir quelque chose qui caractérise la langue à l’heure de sa naissance.

Auteur: Roustang François

Info: Comment faire rire un paranoïaque ? *construction par juxtaposition de phrases ou de mots dans lequel aucun mot de liaison n’explicite les rapports syntaxiques de subordination ou de coordination qu’entretiennent les phrases ou les mots

[ retour en arrière ]

Commenter

Commentaires: 0

simplification

1. 95% de l'économie est de simple bon sens. Vous n'avez pas besoin d'un diplôme pour comprendre
2. L'économie n'est pas une science. Malgré ce que les experts veulent vous faire croire, il y a beaucoup de manières pour "faire" de l'économie.
3. L'économie est politique. Les arguments économiques ne sont que la justification de ce que les politiciens veulent faire de toute façon. L'économie est un argument politique. Il n'est pas - et ne peut jamais être - une science.
4. Ne jamais faire confiance à un économiste. C'est une chose de ne pas savoir prévoir une crise financière. C'en est une autre de n'avoir rien changé depuis. Les économistes sont toujours surpris par les crises financières. Sans jamais être en mesure de trouver des solutions décentes ensuite. Ils sont des mégalomanes. La crise financière fut rappel brutal que nous ne pouvons pas laisser notre économie aux économistes professionnels et autres "technocrates". Nous devrions tous participer à sa gestion - en tant que citoyens actifs économiques.
5. Nous devons récupérer un économie faite par, et pour, le peuple. Elle est trop importante pour être laissée aux seuls experts. Ul faut toujours contester les économistes professionnels, qui n'ont pas le monopole de la vérité, même en économie.

Auteur: Internet

Info: zerohedge, 2014-06-19

[ pouvoir ]

Commenter

Commentaires: 0