Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.         ... Lire la suite >>
Search results: 221
Search time counter: 0.193s

justice

Il faut choisir de faire une société inégale avec des hommes égaux ou une société égale avec des hommes inégaux. Qui a quelque goût pour l'égalité ne devrait pas hésiter : les individus sont des êtres réels et la société une fiction. C'est pour des êtres réels que l'égalité a du prix, non pour une fiction. Il suffirait d'apprendre à être des hommes égaux dans une société inégale. C'est ce que veut dire s'émanciper.

Auteur: Rancière Jacques

Info: Le maître ignorant : Cinq leçons sur l'émancipation intellectuelle

[ singularité ]

Commenter

Commentaires: 0

solipsisme

Sache que l'idée de trouver et de perdre le Soi est une illusion.
Sache aussi que le conseil de "rester en tant que le Soi" est également une illusion.
Sache qu'il n'y a personne pour trouver le Soi, car seul le Soi est.
Seul le Soi crée tout ce jeu afin de goûter à l'expérience ou au jeu de la séparation et de l'union. Il n'y a jamais que le Soi unique et indivisible.

Auteur: Mooji Anthony Paul Moo-Young

Info: White Fire

[ moi ] [ point de singularité ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par miguel

original

Le message qui réveille d'entre les morts est le message qui éveille à la conscience que la créature meurt dans la mesure où elle ne parvient pas à conquérir sa différenciation, parce que le principe d'individuation est le secret même de la création. Un monde collectivisé qui refuse ce principe, un monde où l'individu personnel tremble de se différencier, est un monde maudit, parce qu'il condamne la créature à retomber en-dessous d'elle-même, dans l'abîme indifférencié.

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: Réponse à Job, Buchet/Chastel, 1977

[ singularité ]

Commenter

Commentaires: 0

individualité

Au moment où il se dirigeait vers la cuisine, le téléphone sonna. Il se précipita pour décrocher. La voix d’Olga n’avait pas changé. La voix des gens ne change jamais, pas davantage que l’expression de leur regard. Au milieu de l’effondrement physique généralisé à quoi se résume, la vieillesse, la voix et le regard apportent le témoignage douloureusement irrécusable de la persistance du caractère, des aspirations, des désirs, de tout ce qui constitue une personnalité humaine.

Auteur: Houellebecq Michel

Info: La carte et le territoire

[ durable ] [ singularité ]

Commenter

Commentaires: 0

manière

Le style, c’est la personnalité, quelque chose qui va au-delà des objets qu’on possède et dont on se sert : c’est, si tu veux, une sorte de pull, de collant , de pyjama invisible qui colle au corps et qu’on se tricote soi-même, avec des mots, avec des gestes, avec des choses qu’on a, ou qu’on aime, et qui ne viendrait même pas à l’idée des autres d’aller chercher ; ou bien qu’ils rejettent et même qu’ils méprisent.

Auteur: Chirbes Rafael

Info: La chute de Madrid

[ personnalité ] [ singularité ]

Commenter

Commentaires: 0

hommes-machine

Mettons qu'une machine supra-intelligente soit une machine capable dans l'ensemble des domaines d'activités intellectuelles de largement surpasser un humain, aussi brillant soit-il. Comme la conception de telles machines est l'une de ces activités intellectuelles, une machine supra-intelligente pourrait concevoir des machines toujours meilleures ; il y aurait alors sans conteste une “explosion d'intelligence”, et l'intelligence humaine serait particulièrement vite dépassée. Ainsi, l'invention de la première machine supra-intelligente est la dernière invention que l'Homme ait besoin de réaliser.

Auteur: Good Irving John "Jack"

Info: Dit en 1965

[ singularité technologique ] [ révolution ] [ changement de paradigme ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par miguel

physionomies

Une voix intérieure me disait que chaque visage était une étoile à part, portait un monde à soi seul, peuplé de mers et de montagnes, de rivières et de fleurs, d’êtres vivants prêts à parler, et que ce monde particulier en perpétuelle métamorphose échangeait mystérieusement avec chaque autre, sans confusion ni violence, son absolue singularité encore frémissante et curieuse comme l’aurore de l’univers.
[…]
Ma vision n’avait donc duré qu’une seconde –elle qui était grosse de découvertes infinies, inépuisables.

Auteur: La Soudière Vincent

Info: Brisants

[ singularités ] [ autrui ] [ miroir ] [ éblouissement ]

Commenter

Commentaires: 0

personnalité

Si je fumais tantôt d'une façon, tantôt d'une autre, poursuivit-il, et d'autres fois pas du tout, si je changeais ma façon de m'habiller, si j'étais tour à tour nerveux, serein, ambitieux et paresseux, paillard, glouton, ascète - où résiderait mon moi ? Qu'est-ce que j'y gagnerais ? C'est la façon dont un homme choisit de se limiter qui détermine son personnage. Un homme sans habitudes, sans cohérence, qui ne se répète pas, donc ne s'ennuie pas, n'est pas humain. Il est fou.

Auteur: Rhinehart Luke

Info: L'Homme-dé

[ habitudes ] [ choix ] [ singularité ]

Commenter

Commentaires: 0

dualité

La thèse principale chair-esprit part du principe que la conscience et la matière sont toutes deux les manifestations d'une entité plus primaire, et que les processus de manifestation présentent des invariances équivalentes pour la conscience et la matière. Lorsque le programme chair-esprit sera terminé, la dichotomie entre le sujet et l'objet de la logique modale, la polarité conception perception, et l'antagonisme entre morale et technologie prendront fin. On comprendra alors que l'expérience non reproductible est plus primaire que l'expérience traditionnelle répétable.

Auteur: Laffoley Paul

Info:

[ unicité ] [ dépaysement ] [ singularité ] [ éphémère ]

Commenter

Commentaires: 0

écriture

Le poète est celui qui, plongé, comme tout homme, dans l’obscurité d’un monde insaisissable, entrevoit un peu mieux sa raison, perçoit les premières lueurs du jour. En d’autres termes, le don de poésie ne le soustrait pas à la foule des hommes "pauvres et chétifs" ; c’est dans sa condition d’homme qu’il accueille le don divin ; et par là il vit plus intensément qu’autrui le malheur de l’existence humaine et ressent davantage l’absence de cette lumière dont quelques rayons lui parviennent.

Auteur: Céard Jean

Info: La Nature et les prodiges, 1977

[ poésie ] [ singularité ] [ transmutation ]

Commenter

Commentaires: 0