Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 11
Temps de recherche: 0.0475s

apparence

Mortuaire de son vivant.

Auteur: Zuckmayer Carl

Info:

[ funèbre ] [ sinistre ] [ vacherie ]

Commenter

Commentaires: 0

sériosité

Je n'ai jamais vu rire le Führer.

Auteur: Misch Rochus

Info: J'étais garde du corps d'Hitler

[ sinistre ]

Commenter

Commentaires: 0

vieillesse

Suivez mon conseil : ne devenez jamais vieux. C'est des conneries.

Auteur: Moore Alan

Info: From Hell

[ sinistre ] [ sénescence ] [ horrible ] [ humour ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

émerveillement

Il n'y a rien de plus beau que les couleurs du champignon atomique.

Auteur: Lem Stanislaw

Info: La Voix du Maître

[ arme ] [ sinistre ]

Commenter

Commentaires: 0

affluence

A tout jamais se rue une hideuse foule,
Une foule qui rit – mais ne sait plus sourire.

Auteur: Poe Edgar Allan

Info: Le Palais hanté

[ sinistre ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

passé

Voilà le problème avec mes souvenirs. Je ne peux pas faire la difficile. Je ne peux pas faire semblant. Il n'y a pas eu de bons moments. Je ne peux jamais me raccrocher à un beau souvenir, m'y attarder avec le sourire. Ils sont tous pollués, tous détruits.

Auteur: Roddy Doyle

Info: La Femme qui se cognait dans les portes

[ misérable ] [ sinistre ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-hommes

L'homme a inventé la ceinture de chasteté afin de s'assurer la suprématie sexuelle. Pour contrôler les appétits sexuels " prodigieux " de la femme, parfois qualifiés d'insatiables, il en est parfois arrivé à l'excision clitoridienne, faisant de la femme sa propriété sexuelle, puisqu'elle n'avait plus d'outil de plaisir. Les clitoridectomies furent encore pratiquées dans certaines institutions psychiatriques occidentales, dans les années 1930.

Auteur: Friday Nancy

Info: Women on Top

[ hommes-par-femmes ] [ Sinistres ]

Commenter

Commentaires: 0

futur

Est-ce que la ville va s'étendre au point que les gens perdent tout contact avec la nature ? Viendra t'il ce jour où le seul oiseau exotique que l'enfant américain verra jamais sera un canari aperçu au travers de la fenêtre de magasin d'animaux ? Quand le seul animal sauvage qu'il pourra connaître sera un rat - vu en pleine nuit dans certains taudis de la ville ? Quand le seul arbre qu'il touchera sera en plastique, un sapin toujours vert, habilement fabriqué pour faire de l'ombre à ses cadeaux le matin de Noël ?

Auteur: Ikard Frank N.

Info:

[ sinistre ] [ écologie ]

Commenter

Commentaires: 0

décor

Il sentit ses membres trembler en lui obéissant. Elle le guida à travers divers étroits passages ; et de chaque côté, comme ils avançaient, la clarté de la lampe ne montrait que les objets les plus révoltants : des crânes, des ossements, des tombes et des statues dont les yeux semblaient à leur approche flamboyer d’horreur et de surprise. Enfin ils parvinrent à un vaste souterrain dont l’œil cherchait vainement à discerner la hauteur : une profonde obscurité planait sur l’espace ; des vapeurs humides glacèrent le cœur du moine, et il écouta tristement le vent qui hurlait sous les voûtes solitaires.

Auteur: Matthew Gregory Lewis

Info: Le Moine

[ sinistre ] [ étrange ]

Commenter

Commentaires: 0

Mis dans la chaine

éloge

Sa prétention à une érudition profonde et obscure, ses entreprises gaffeuses en pseudo-humour guindé et travaillé, ses éclats et préjugés critiques, souvent au vitriol, doivent tous être reconnus et pardonnés. Par-dessus et au-delà, les rapetissant jusqu'à l'insignifiance, il y avait une vision maîtresse de la terreur qui nous oppresse de l'intérieur et de l'extérieur, du ver qui se tord et bave dans ces abîmes si hideusement proches. Pénétrant toutes les horreurs purulentes de cette gaie et moqueuse toile nommée existence, cette solennelle mascarade des sentiments de la pensée humaine, cette vision eut le pouvoir de se transmuter et se projeter en de noires cristallisations magiques, jusqu'à ce qu'elles fleurissent dans la stérile Amérique des années mille huit cent trente et quarante, comme de ces jardins nourris par la lune, tapissés de magnifiques champignons vénéneux dont même la plus sombre et profonde pente de Saturne n'oserait se vanter.

Auteur: Lovecraft Howard Phillips

Info: Eldritch Tales, A Miscellany of the Macabre, à propos d'Edgar Allan Poe. Trad. Mg

[ ténébreux ] [ sinistre ] [ lugubre ] [ littérature ]

Commenter

Commentaires: 0