Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  EXEMPLESPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Search results: 26
Search time counter: 0.0601s

littérature

L’écrivain, surtout africain, qu’il le veuille ou non, est un continuum de son espace et de son temps. Son silence est une démission et une compromission face à la dégradation de l’univers social qui est le sien. Son écriture est un acte de solidarité au peuple qui pleure ou se révolte quand le pays vire au rouge.

Auteur: Biton Koulibaly Isaïe

Info:

[ mission ] [ sociale ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-par-hommes

Je ne comprenais pas certaines femmes au foyer dont le plus grand désir était de s'insérer dans la vie active alors qu'elles n'y étaient pas strictement contraintes par l'aspect financier . Elles éprouvaient le besoin de s'investir , d'être indispensable à la société... A mon avis, c'était l'ennui qui les guidait, la brûlure de parler, de voir des gens .

Auteur: Maleski Nicolas

Info: Sous le compost

[ vie sociale ]

Commenter

Commentaires: 0

argot

En France, à côté de la langue littéraire qui s'écrit partout et que les gens cultivés ont la prétention de réaliser en parlant, il y a des dialectes...
D'autre part, à l'intérieur d'une seule ville comme Paris, il y a un certain nombre de langues diverses qui se superposent: la langue des salons n'est pas celle des casernes, ni la langue des bourgeois celle des ouvrières.

Auteur: Vendryès Joseph

Info:

[ langages ] [ couches sociales ]

Commenter

Commentaires: 0

inimitié

Yuan Rang attend le Maître, accroupi sur les talons. [Yuan Rang est considéré comme une vieille connaissance de Confucius, qui aurait embrassé la doctrine de Lao Zi). Le voyant dans cette position, le Maître dit : "Jeune, il n’a aucun respect pour ses aînés ; adulte, il n’a rien de valable à présenter au monde, vieux, il est toujours là, à nous empoisonner l’existence !" Et il lui donne un coup de canne sur les mollets.

Auteur: Confucius

Info: Dans les "Entretiens", Livre XIV, §46, traduction Anne Cheng

[ utilité sociale ] [ casse-pieds ] [ triade ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

retour à soi

Aux débuts de la vie, dans la petite enfance, on voit ce qu'est vraiment un individu. Les enfants qui, très tôt, sont déjà capables d'introspection, ont une intuition d'eux-mêmes, laquelle peut-être ne les quittera plus. Ils savent exactement ce qu'ils sont. Plus tard, ils perdent en général ce savoir, parce que d'une part on le leur extirpe, et que d'autre part certaines illusions les envahissent. Ce ne sera que beaucoup plus tard, adultes, qu'ils redécouvriront ce savoir.

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: Dans "L'analyse des visions"

[ formatage ] [ redécouvrir ] [ savoir intuitif ] [ pression sociale ] [ lucidité juvénile ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

revanche

Une jeune fille, née de quatre ou cinq générations d'ivrognes, le sang gâté par une longue hérédité de misère et de boisson, qui se transformait chez elle en un détraquement nerveux de son sexe de femme. Elle avait poussé dans un faubourg, sur le pavé parisien ; et, grande, belle, de chair superbe ainsi qu'une plante de plein fumier, elle vengeait les gueux et les abandonnés dont elle était le produit. Avec elle, la pourriture qu'on laissait fermenter dans le peuple, remontait et pourrissait l'aristocratie.

Auteur: Zola Emile

Info: Les Rougon-Macquart, tome 9 : Nana

[ classe sociale ]

Commenter

Commentaires: 0

femmes-entre-elles

Les autres femmes s’interrogent à la sortie de l’école "L’autre elle a toujours pas fait de gosses à son âge, c’est qu’elle est pas normale. Ça doit être une gouinasse. Ou une frigide, une mal-baisée."
Plus tard je comprendrai que, ailleurs, une femme accomplie est une femme qui s’occupe d’elle, d’elle-même, de sa carrière, qui ne fait pas d’enfants trop vite, trop jeune. Elle a même parfois le droit d’être lesbienne le temps de l’adolescence, pas trop longtemps mais quelques semaines, quelques jours, simplement pour s’amuser.

Auteur: Édouard Louis

Info: En finir avec Eddy Bellegueule

[ castes sociales ] [ sociologie ]

Commenter

Commentaires: 0

éloignement

C’est contre une injonction précise que je m’érige : faire des efforts, encore, toujours. Tout est question d’efforts. Lorsqu’on est un jeune adulte, il faut se trouver un but dans sa vie, il faut réussir, se poser avec femme et enfants, cultiver une vie mondaine. Mais pourquoi est-ce devenu obligatoire ?... Rester chez moi comme j’aspire à le faire est aussi un mode de vie. sans certitude que mon bonheur soit dans la réclusion, j’ai en tête une vie entrecoupée de retraites entre quatre murs. Ce besoin n’est-il pas naturel chez l’homme ?

Auteur: Saada Andréas

Info: Dans "En retrait du monde, je suis un hikkikomori", page 91

[ conformité sociale ] [ étouffement ] [ fuite ] [ refus social ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

piégé

Hervé, le deuxième conseiller en patrimoine financier, est particulièrement nerveux. Il sait qu'il n'a pas été à la hauteur durant ce premier trimestre. Marie a de la peine pour lui. La petite cinquantaine, en fin de carrière, elle le sent particulièrement désespéré par son travail, par ses clients, par le rythme qu'imposent les nouveaux diktats de l'entreprise. Il voudrait ne plus continuer, mais il n'a pas le choix. Il doit assurer le remboursement de son crédit immobilier, fournir de l'argent de poche à son adolescente ingrate, entretenir sa femme avec laquelle il n'envisage plus aucun avenir amoureux depuis des années et garder un peu d'argent pour sa passion, l’ornithologie.

Auteur: Bayard Inès

Info: Le malheur du bas, pp 27-28, Albin Michel, 2018

[ situation sociale ] [ famille ] [ guêpier ] [ nasse ]

Commenter

Commentaires: 0

sans-emploi

Si le monde du travail est (re)devenu aussi pourri, humiliant et appauvrissant, n'est-ce pas à cause de notre impossibilité d'imaginer autre chose pour nos vies que l'enchaînement au travail ? A travers les pages du bouquin, une réponse s'esquisse lorsque l'on découvre l'existence de groupes de parole autour de la dépendance au travail. "[…] ces groupes luttent contre la Dépendance au Travail, une pathologie non reconnue officiellement mais qui, à les en croire, fait des milliers de victimes chaque année : des hommes et des femmes que le chômage ou le non-emploi mène dans un cercle vicieux fait d'attentes déçues, de frustration, d'isolement, de dépression, dont, bien souvent, ils ne sortent pas vivants."

Auteur: Colimasson

Info: Extrait de la critique de "Robledo" de Daniele Zito, sur Babelio, 11 février 2019

[ pression sociale ] [ déprime ]

Commenter

Ajouté à la BD par miguel
Is added to chains