Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 75
Temps de recherche: 0.0587s

songe

Dans le calme murmurant des nuits du paradis, on peut s'imaginer entendre crépiter les paradigmes, les fragments de théories se pulvériser en brillante poussière chaque fois que la vie de travail de l'un ou l'autre groupe de recherche industrielle se voit soudain réduite au rang de maigre note au bas des pages de l'histoire, tout cela dans le temps qu'il faut à votre voyageur déglingué pour marmonner quelques fragments dans le noir. Des mouches dans un aéroport, qui font du stop.

Auteur: Gibson William

Info: Gravé sur chrome

[ atemporalité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

songe

Lorsque la nuit fut noire,
Que le sommeil eût raison de ce qui est,
Je quittai mon lit
Et me dirigeai vers la mer,
Car elle ne dort jamais,
Elle console les esprits qui veillent.

J'atteignis la plage tandis que la brume descendait de la montagne et voilait la plaine.
Au bout d'un moment, je remarquai trois fantômes assis sur un rocher.
Attiré par une force mystérieuse, je me dirigeai vers eux.
A quelques pas, je m'arrêtai, l'âme et l'esprit en émoi.

Un fantôme se leva, et, d'une voix profonde, déclara :
La vie sans amour est un arbre sans fleur,
L'amour sans beauté est une fleur sans parfum,
La Vie, l'Amour et la Beauté sont une trinité divine, formant une unité indivisible et constante.

Il se rassit, et le deuxième fantôme prit la parole d'une voix limpide :
La vie sans révolte est comme les saisons sans printemps,
La révolte sans justice est comme le printemps sans fleur,
La Vie, la Révolte et la Justice sont une trinité divine, une unité indivisible et constante.

Il reprit sa place, puis le troisième fantôme déclama d'une voix tonnante :
La vie sans liberté est un corps sans âme,
La liberté sans esprit est une âme embrouillée,
La Vie, la Liberté et l'Esprit sont une trinité divine, formant une unité indivisible et constante.

Le silence se fit, suivi d'un bruissement d'ailes,
Et puis plus rien.
Même sur le rocher, il n'y avait plus personne.

Auteur: Gibran Khalil

Info: "Orages"

[ rêve ] [ mystique ] [ vision ] [ triade ] [ poème ] [ ternaire ]

Commenter

Ajouté à la BD par Neshouma

songe

Il faut rêver avant de penser.

Auteur: Morrison Toni

Info: En exergue d'un livre de Léonora Miano

[ directeur ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

songe

[…] Récemment, tu vois, j’ai fait un rêve où je voyais le monde entier se liquéfier. J’étais debout sur la Cienega, de là-haut je surplombais le monde, et il fondait, il se liquéfiait, c’était tellement fort et réaliste tu vois. Alors j’me suis dit Eh ben si ce rêve se réalise, comment pourrais-je l’arrêter, tu vois c’que j’veux dire ?" J’opine du chef. "Comment faire pour changer les choses, tu vois ? Alors j’ai pensé que si moi j’me perçais l’oreille ou quelque chose, si je modifiais mon apparence physique, changeais de couleur de cheveux, le monde cesserait de se liquéfier. J’me suis donc teint les cheveux, et ce rose tient le coup. Il me plaît. Il dure. Et j’crois que l’monde va cesser de se liquéfier."

Auteur: Ellis Bret Easton

Info: Moins que zéro

[ réagir ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

songe

Un inconnu voudrait savoir si je vois toujours X. – Je lui réponds que non, je détaille les raisons de mon éloignement avec une précision telle que, réveillé, je m’interroge comment dans un rêve on peut exposer si rigoureusement une situation alors que tout le reste plonge dans le pêle-mêle, le grotesque et l’anarchie du sommeil.

Auteur: Cioran Emil Michel

Info: Écartèlement

[ étonnement ]

Commenter

Commentaires: 0

songe

C’est le rêve qui choisit le rêveur, et non l’inverse…

Auteur: Laini Taylor

Info: Le faiseur de rêves

[ inattendu ] [ subconscient ]

Commenter

Commentaires: 0

songe

Et quand il s’éveilla, une espèce de vieux sourire amical
Apparut à ses lèvres et le rapprocha de moi,
Mais alors d’étranges lumières traversèrent ses yeux gris,
Comme s’il voyait au-delà, sans me voir,
Et lorsqu’il se mit à parler, il en fut troublé.
Ensuite il saisit l’herbe, m’ordonna de la manger
Et, me préférant la mer et ses charmes,
Fit un bond dans la vague et disparut.

Auteur: Pound Ezra

Info: Poèmes

[ onirisme ] [ poème ]

Commenter

Commentaires: 0

songe

Au bout du compte, le rêve n'est jamais qu'un univers parallèle aux contrées conscientes où vit la race humaine, et ce n'est pas le seul.

Auteur: Lumley Brian

Info: Le héros des rêves

[ chair-esprit ]

Commenter

Commentaires: 0

songe

Le rêve ne s'approchera très près du sens commun que dans de très rares occasions, il ne se confondra jamais avec lui. De cela ressort la fonction la plus importante du rêve, détourner le rêveur du sens commun, comme nous l'avons aussi montré pour l'imagination. Dans le rêve, par conséquent, le rêveur se trompe lui-même. Et suivant notre conception fondamentale, nous pouvons ajouter que cette façon de se duper lui-même, en face d'un problème donné, pour lequel son sentiment social se montre insuffisant, le fait s'adresser à son style de vie de façon à résoudre le problème en accord avec celui-ci. En s'arrachant à la réalité qui exige de l'intérêt social, des images surgissent que le style de vie lui suggère.

Auteur: Adler Alfred

Info: Le Sens de la vie

[ psychologie ] [ interprétation ] [ irrationnel ]

Commenter

Commentaires: 0

songe

J’ai vu en rêve un homme assis dans la posture des sages, j’ai lui demandé "qui es-tu ?", il m’a répondu "Aristote le Sage". Alors je lui posait la question "Dis-moi comment définir une parole juste ?", Aristote "Celle qui est conforme à la raison". Al-Ma’mûn "Mais encore ?", Aristote "Celle qu’apprécie l’interlocuteur". Al-Ma’mûn "Mais encore ?" Aristote "Celle dont on n’a pas à craindre les conséquences". Al-Ma’mûn "Mais encore ?" Aristote "Il n’y a pas encore, le reste ne sert qu’à divertir les hommes."

Auteur: Al-Mamûn ou Almamon ou Al-Ma’mûn

Info: Le rêve d’une nuit

[ bon sens ] [ triade ] [ Islam ] [ Grèce antique ]

Commenter

Commentaires: 0